Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2007

De neige et d’acier

b4d07e47aacf5a952904fc9671fa2e73.jpgDepuis bientôt deux heures, un petit livre à la couverture orangée me regarde avec dédain depuis mon bureau. Car cela fait deux heures que j’ai tourné sa dernière page avec un pincement au cœur, et voilà que je cherche depuis toute sorte de prétextes fallacieux pour ne pas rédiger une note pour mon blog.

Et ce petit livre a bien raison de me bouder. Car j’aurai bien du mal à lui rendre justice avec cette nouvelle chronique. Essayons tout de même !

Ordonnance (prescrite contre la monotonie) – Secrets de Famille :

Une boîte de Louisa May Alcott. Prendre trois pilules par jour. Remarque : Louisa May Alcott est un auteur à l’écriture tranquille et agréable, dont les personnages torturés sauront saisir à point les états d’esprits les plus mous et redonner peps, malice et œil pétillant au sujet.

Un flacon de passion. Trois gouttes, deux fois par jour. Ne pas dépasser la dose prescrite. Les robes de mariée rangées pour toujours, les fiancés oubliés, les familles déchirées sont un allié sûr contre la monotonie. Possibles effets non désirés : l’embrasement inopiné d’un cœur sec peut conduire certains sujets à s’épancher dans des torrents de larmes. Les chroniqueuses souhaitant conserver leur dignité dans le métro ne pourront réprimer un léger tremblement des lèvres qui les trahira.

Un tube de noirceur. A appliquer avec parcimonie tout au long de la journée. Folie, cruauté, trahison, soupçons, espionnage, regards foudroyants et accusateurs, éclats de rire inquiétants. Convient parfaitement aux âmes romanesques.

Verdict

Ce livre plaira sans aucun doute à ceux qui aiment Jane Austen, les sœurs Brontë, Wharton et tous ces auteurs qui s’attachent à décrire la cruauté de la vie en société, les faiblesses, les lâchetés et le cynisme des hommes – ou parfois plus particulièrement, des femmes ambitieuses. Robert Steele, « le mauvais génie » de l’histoire, rappellera à certains Lord Carlton (Ambre), Heathcliff ou mieux encore, l’excellent Darcy.

Un roman trop court à mes yeux, une histoire bien menée, des personnages pleins de relief malgré une histoire qui pourrait être caricaturale ou trop exagérée. Même si elle incarne la vérité et la bonté, la narratrice n’a rien d’une vieille barbe moralisatrice et reste sympathique – un bel écueil qui a été heureusement évité, car les personnages vertueux ont parfois une fâcheuse tendance à être insupportables.

Mais ce livre ne serait rien sans Steele, personnage a priori antipathique qui a tout de suite « su trouver grâce à mes yeux » – pour imiter le style de la narratrice ! Séduite, voire même conquise par ce personnage froid et cynique rongé par un feu intérieur, je ne me préoccupais plus que de lui arrivée au dénouement de l’histoire, presque indifférente au sort d’une famille à laquelle je m’étais pourtant attachée. « Quelle sentimentale tu fais ! » me dit le petit livre assis à mes côtés. Il a bien raison ! Eh bien, il est temps de me draper dans tout mon orgueil et vous quitter la tête haute : « même  pas pleuré ! » (« il s’en est fallu de peu », susurre le curieux ouvrage. Tu l’auras voulu impertinent ! Retour immédiat dans ma bibliothèque !)

Au final : lisez-le !!

Et n'oubliez pas l'article de Clarabel !

164 p

Commentaires

Merci, Docteur ! Je me sentais justement un peu monotone ;-)

Écrit par : Tamara | 15/06/2007

Voilà une critique qui donne envie ! J'ai lu récemment "Derrière le masque" de cet auteur, et je suis partante pour une nouvelle aventure !

Écrit par : Caroline | 15/06/2007

Ah ! totalement d'accord à propos de Steele !
Moi aussi j'étais accro !
Les personnages les plus sombres sont les plus ... attirants ! ;o)
Je te conseille de lire les autres livres "méconnus" de Louisa May Alcott, cela ouvre de bien belles perspectives !! :)

Écrit par : Clarabel | 15/06/2007

Ah, pour un retour de chroniques, c'est un vrai retour ! C'est du grand Lou !! On te retrouve enfin !! Ta critique est vraiment bien et j'ai bien l'intention de lire ce livre !!
Heureusement, demain je suis sur Toulouse et j'avais prévu dans tous les cas de faire un petit tour en librairie. Bon, il faut avouer qu'au départ, ce n'était que pour acheter des livres à ma fille... mais bon, faut pas se leurrer, demander à une lectrice compulsive de ne pas s'acheter de livres, c'est tout simplement impossible !!;))

Écrit par : Musky | 15/06/2007

Très chouette critique ! Il est noté !

Écrit par : BelleSahi | 16/06/2007

Hi!Hi!Hi! Je l'ai acheté aujourd'hui !!! ;))

Écrit par : Musky | 16/06/2007

aaah ... la chance !
Mon p'tit libraire (province profonde, ici) ne l'a toujours pas en rayon! Et les lectrices compulsives dans mon genre ont du mal à attendre !! (mais je pense que vous comprenez ça!)
Bon dimanche !

Écrit par : marie | 17/06/2007

Brontë, Austen, tu as dis des mots magiques ;o)

Écrit par : Lilly | 17/06/2007

tentatrice va! :o)

Écrit par : Choupynette | 17/06/2007

oui oui je sais ...celui_là aussi est sur la PAl (mais comment vais-je faire!!!??!!!) :o)

Écrit par : lamousmé | 18/06/2007

Il était déjà sur ma LAL suite à la critique de Clarabel, je n'ai plus d'excuse pour ne pas craquer... :))

Écrit par : fashion victim | 18/06/2007

@ Tamara : voilà au moins un peu de piquant !

@ Caroline : ah là là... conquise par ce livre, je me suis précipitée sur "Derrière le masque" et j'hésite à le massacrer sur mon blog ou à lui accorder un brin d'indulgence, for Alcott's sake !:o)

@ Clarabel : j'ai eu une déception avec mon 2e Alcott pour adultes mais je continuerai quand même. J'aimerais bien relire aussi "les quatre filles du docteur march" (lu au moins 3 ou 4 fois) et découvrir sa suite.

@ Musky : j'ai hâte d'avoir ton avis ! Je connais le problème de l'achat compulsif ;o)

@ Bellesahi : merci, j'ai vraiment adoré ce livre !

@ Marie : je pense que tu pourrais faire pression sur ton libraire:o)

@ Lilly : d'ailleurs en lisant ce roman j'ai pensé à toi, c'est très proche de beaucoup des livres cités sur ton blog !

@ Choupynette : je sais, j'ai un petit côté diabolique ;)

@ Lamousmé : mais celui-ci se lit vite !:o)

@ Fashion Victim : bien dit !

Écrit par : Lou | 19/06/2007

Pour découvrir cet auteur, je commencerais bien par ce petit livre !

Écrit par : Florinette | 19/06/2007

@ Florinette : très judicieux !:o)

Écrit par : Lou | 19/06/2007

Toujours armée de mon scalpel, je m'aprêtais à me délecter et en fait je l'ai abandonné au troisième chapitre. Question d'époque je pense, j'y reviendrai peut-être.

Écrit par : Moustafette | 30/06/2007

@ Moustafette : la fin surprend un peu, car la neige n'est pas toujours si blanche que ça... c'est peut-être un peu "too much" mais c'est bien agréable :o)

Écrit par : Lou | 01/07/2007

Livre lu, lecture agréable, ce livre va retourner dans ta bibliothèque le 11 janvier !

Écrit par : Alice | 19/12/2008

Je suis contente de voir que tu l'as aimé. Je l'ai vraiment adoré, son charme désuet m'a séduite ! RDV le 11 janvier donc, de mon côté je prévois de te rendre aussi au moins un de tes livres :)

Écrit par : Lou | 19/12/2008

Les commentaires sont fermés.