Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2018

The Guernsey Potato Peel Pie Society [Film]

The Guernsey Potato Peel Pie Society, challenge feel good, le mois anglais, costume drama, film d'époque, guernesey, période de l'occupation

En 2011, je chroniquais The Guernsey Literary & Potato Peel Pie Society, roman de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows qui avait connu un succès retentissant sur la blogosphère. J'en gardais le souvenir d'un roman doudou plein de fraîcheur, alors lorsque j'ai vu qu'un film venait d'en être tiré, je n'ai pas tardé avant de m'octroyer une séance cinéma. Un costume drama "à la BBC", ça ne refuse pas !

Pour le pitch, je peux reprendre mon introduction du roman: Jeune écrivain révélé par ses chroniques humoristiques en temps de guerre, Juliet Ashton fait une tournée de promotion lorsqu'elle reçoit une lettre d'un habitant de Guernesey, Dawsey Adams. Celui-ci a trouvé le nom de Juliet dans un livre d'occasion qu'il s'est procuré et la contacte afin d'obtenir l'adresse d'une librairie à Londres pour commander d'autres oeuvres de Charles Lamb, qui lui a beaucoup apporté pendant l'occupation.

the guernsey potato peel pie society,challenge feel good,le mois anglais,costume drama,film d'époque,guernesey,période de l'occupation

Mais la comparaison s'arrête là malheureusement. Car le réalisateur de Quatre mariage et un enterrement a choisi de donner un tour beaucoup plus romantique à son film. La correspondance est limitée : très rapidement, Juliet décide de se rendre à Guernsey. Elle plante sa tournée de promotion et un charmant Américain, qui la demande en mariage et lui offre une énorme bague de fiançailles devant le bateau en partance pour l'île. Juliet va participer à une première séance du club de lecture fondé sous l'occupation. A partir de là, elle va chercher à en savoir plus sur certains mystères entourant le groupe, et notamment, la disparition d'Elizabeth, qui en faisait partie. Tout cela en tournant autour de l'éleveur de porcs Dawsey Adams, qui ne manque pas de charme.

J'ai passé un agréable moment avec ce film qui réunit une belle brochette d'acteurs de Downton Abbey. J'ai savouré les vues de "Guernesey" (en grande partie tournées ailleurs, en Cornouailles notamment...), souri devant des petits moments d'humourcomme l'explication du nom farfelu - et je me suis vraiment intéressée aux membres du club, servis pour la plupart par de très bons acteurs.

the guernsey potato peel pie society,challenge feel good,le mois anglais,costume drama,film d'époque,guernesey,période de l'occupation

Je n'hésiterai pas à le revoir si j'en ai l'occasion, et pourtant, ce n'est pas un coup de coeur ! Trop de mièvrerie, une histoire d'amour naissante envahissante qui laisse trop peu de place aux personnages secondaires hauts en couleur. En relisant mon article sur le roman, je m'aperçois que le film a bel et bien détourné l'intrigue initiale du livre, donnant dans la romance à l'eau de rose quand les points de vue et les personnages s'entrecroisaient davantage dans la version écrite. Et cette Juliet est une jolie jeune femme sympathique, mais qu'a-t-on besoin de la voir se mordiller les lèvres en gros plan à deux reprises, soupirer, regarder en l'air, voir sa respiration s'accélérer dès qu'elle est en situation de stress... trop de minauderies, de regards énamourés ou inspirés (selon les circonstances), d'autant plus que ce n'est franchement pas le personnage le plus intéressant dans cette histoire !

Ce n'est certainement pas un grand film, c'est probablement une assez mauvaise adaptation, mais c'est un film qui se laisse volontiers regarder, plein de bons sentiments, qui vous tirera des larmes et vous donnera envie de prendre le bateau pour Guernesey. A réserver aux adeptes de costume dramas, qui seront servis par le superbe cadre et l'attention portée aux costumes et au décor.

Un film qui s'inscrit dans le cadre du Mois anglais de par le réalisateur, le casting et les quelques scènes tournées à Londres.

3coeurs.jpg

 

 

The Guernsey Potato Peel Pie Society [Film de Mike Newell], 2018

Mois anglais 2013_01.jpgfeel good01.png

02/02/2011

Dear reader

shaffer_guernsey literary and potato peel pie society.jpgJ'entame le challenge Vintage avec un livre dit "doudou", "A book to curl up with and simply enjoy", à savoir le roman épistolaire The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society de Mary Ann Shaffer. Je sais, vous pensiez qu'il ne restait plus une seule personne à ne pas l'avoir lu mais si, si, c'était moi et j'ai récemment rattrapé le coup en sortant ce roman qui traînait dans ma bibliothèque depuis près de deux ans.

Jeune écrivain révélé par ses chroniques humoristiques en temps de guerre, Juliet Ashton fait une tournée de promotion lorsqu'elle reçoit une lettre d'un habitant de Guernesey, Dawsey Adams. Celui a trouvé le nom de Juliet dans un livre d'occasion qu'il s'est procuré et la contacte afin d'obtenir l'adresse d'une librairie à Londres pour commander d'autres oeuvres de Charles Lamb, qui lui a beaucoup apporté pendant l'occupation. S'ensuit une correspondance enjouée, des cadeaux de la part de Juliet qui peu à peu entre en correspondance avec plusieurs habitants de l'île faisant tous partie de la Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society. Intriguée par le nom, séduite par les personnalités si différentes qui lui écrivent, Juliet décide finalement d'évoquer Guernesey dans le prochain roman attendu par son éditeur (et ami). Elle se rend ainsi sur place et l'histoire se poursuit, toujours sur un mode épistolaire, à travers les lettres que Juliet adresse à son éditeur. Ajoutons à cela une secrétaire perfide, un critique ébouillanté  au thé cherchant à se venger (so British !), un éditeur concurrent richissime souhaitant épouser Juliet et une habitante de l'île qui tente de mettre Juliet en garde contre la perfidie et la dépravation de cette pseudo société littéraire, et vous aurez une petite idée de ce que contient ce charmant roman.

potato.jpgTrès honnêtement, je pense que ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable mais, soyons fous, je l'ai tout de même bien apprécié. C'est assez gentillet, ni bien ni mal écrit, mais une fois les premières pages très légères passées, le récit devient de plus en plus intéressant. Les personnages sont attachants, chaque histoire personnelle finit par avoir son importance tandis que la toile de fond permet au lecteur de se faire une petite idée de l'occupation de Guernesey par les nazis. Sans être dense ni très fouillé, ce roman permet d'aborder un sujet historique et d'informer le lecteur tout en douceur (si le lecteur connaît aussi peu l'histoire de l'île que votre fidèle et dévouée). J'ai d'ailleurs appris au passage quelques petites choses sur le mur de l'Atlantique, qui concerne également les plages de ma région (le commun des mortels croyant en général que ce sont les soldats allemands qui ont construit les blockhaus, alors qu'il s'agissait de volontaires, puis de prisonniers).

Un roman qui a pour principal avantage de constituer une lecture facile sans être complètement creux pour autant, et qui parfois ne manque pas d'humour, malgré quelques passages un poil caricaturaux. En somme, un livre idéal pour accompagner une après-midi de farniente dans un jardin anglais, avec une limonade et des sandwiches au concombre à portée de main !

3coeurs.jpg

 

 

243 p

Mary Ann Shaffer, The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society, 2008

 Challenge Vintage d'Emjy : 1 livre lu / 3 (Simple Vintage - before the next level)

vintage.pngvintage simple - 3 romans.png