Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2013

Courtney Crumrin et le Royaume de l'Ombre

bd_courtney-crumrin-et-le-royaume-de-l-ombre-1010372-250-400.jpgJ'interromps mes lectures autour de la rentrée littéraire de septembre pour un dernier plongeon dans le monde des créatures de la nuit, avant la clôture définitive du challenge Halloween 2013 le 30 novembre. J'ai choisi de poursuivre mes pérégrinations en compagnie d'une sorcière au caractère bien trempé, avec Courtney Crumrin et le Royaume de l'Ombre.

Après avoir vengé une créature de la nuit en choisissant une fin cruelle pour un membre de l'assemblée des sorciers, notre jeune amie est obligée d'intégrer une école du samedi destinée aux petits sorciers de la région. Une fois de plus elle se sent rejetée par le groupe, qui la déçoit : les enfants de sorcières et magiciens sont loin de posséder ses pouvoirs, en revanche ils égalent en bêtise les autres écoliers. Lorsque l'un d'eux décide de transformer son petit frère en gobelin pour impressionner ses nouveaux camarades, Courtney tente de s'interposer en vain. Mais ce qu'elle avait prévu arrive : impossible de défaire le sort et de rendre au petit sa forme humaine. C'est finalement vers elle que les autres enfants vont se tourner pour mettre un terme à la malédiction, ce qui leur vaudra un voyage qu'ils ne seront pas prêts d'oublier au royaume de l'ombre.

J'ai de nouveau passé un excellent moment avec cette série décidément très imaginative et qui, bien que toujours autour du même univers, parvient à se réinventer avec de nouvelles péripéties pleines d'originalité. La psychologie des personnages est un autre point fort de cette série : pas de manichéisme, tous les protagonistes comportent leurs zones d'ombre, y compris la jeune Courtney et son oncle, les deux personnages les plus attachants de la série. Ainsi, de même que Courtney qui avait indirectement participé au meurtre d'un sorcier pour venger une créature dans le tome 2, Aloysius abandonne ici un sorcier à la justice vengeresse du Roi des Ombres. Une série vraiment réussie, aucunement mièvre... je vous la recommande de nouveau !

Mes billets sur les tomes 1, 2 et 4 de la série :

Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit

Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers

Courtney Crumrin et les Effroyables vacances

courtney crumrin, courtney crumrin et le royaume des ombres, ted naifeh, challenge halloween

 

 

courtney crumrin, courtney crumrin et le royaume des ombres, ted naifeh, challenge halloween



135 p

Ted Naifeh, Courtney Crumrin et le Royaume de l'Ombre, 2004

courtney crumrin, courtney crumrin et le royaume des ombres, ted naifeh, challenge halloween

06/11/2013

Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers

bd-Courtney-Crumrin-tome-2.jpgJe poursuis ma découverte de la série Courtney Crumrin. Après le tome 4, puis, de façon extrêmement logique, le tome 1, je viens de lire le tome 2, Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers... que j'ai énormément apprécié.

Courtney s'est bien habituée à sa nouvelle vie chez son oncle, qu'elle apprécie de plus en plus. Si les cours ne la motivent pas particulièrement, elle étudie assidument la sorcellerie. Elle est d'ailleurs respectée des créatures de la nuit qui rôdent dans la forêt près de chez elle... mais bientôt va apparaître un effroyable monstre, plus dangereux que tous les autres (oui c'est la vilaine bête à piques sur la couverture). En parallèle, une sorcière qui vivait isolée est frappée par un terrible sort : elle vomit des crapauds et ses mains se transforment en serpents lorsqu'elle essaie d'écrire. On soupçonne la créature de la nuit avec laquelle elle vivait d'être responsable de ce qui lui arrive. Les sorciers des environs réclament vengeance et entendent bien éliminer ce pauvre Skarrow. L'oncle Aloysius et Courtney tentent de s'interposer, convaincus de l'innocence de la créature. Mais cela suffira-t-il ?

Autant j'avais lu le tome 4 sans souci sans avoir lu les premiers tomes, autant il est préférable de ne pas découvrir ce tome 2 sans avoir lu le tome 1, auquel Ted Naifeh fait allusion à plusieurs reprises. Ce deuxième tome s'appuie sur tout ce que nous savons déjà du contexte et de l'histoire des principaux personnages (créatures incluses) pour développer une nouvelle histoire haletante et pleine de rebondissements, sur fond de machinations politiciennes entre sorciers. Ce deuxième tome permet aussi de mieux appréhender la personnalité de Courtney et de son entourage. Les graphismes m'ont séduite, en particulier les plans consacrés à Skarrow ou au monde de la nuit. Un album passionnant, qui confirme la qualité de cette série que j'ai bien l'intention de continuer à lire !

Mes billets sur :

Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit : highly recommended!

Courtney Crumrin et les Effroyables vacances

courtney crumrin, courtney crumrin et l'assemblee des sorciers, ted naifeh, challenge halloween



4coeurs.jpg



128 p

Ted Naifeh, Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers, 2003

halloween 2013.jpg

23/10/2013

Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit

bd_CourtneyCrumrinT1_1.jpgGrâce à vos billets notamment pendant les précédents challenges Halloween, j'avais repéré la fameuse série Courtney Crumrin qui m'intriguait au plus haut point. J'aimais bien les couvertures, m'attendais à une BD jeunesse plutôt mignonne... j'ai donc commencé par Courtney Crumrin et Les Effroyables Vacances (le tome 4) quand je suis tombée dessus à la bibliothèque. J'ai été très surprise de l'univers que j'ai découvert, assez différent de ce à quoi je m'attendais : dessins épurés en noir et blanc, une histoire dense développant largement la psychologie des personnages, un côté assez sombre, une héroïne adolescente un peu torturée, certainement pas mièvre ou gentillette. Et puis des références à tout un univers, celui des légendes monstrueuses d'Europe de l'Est, entre vampires célèbres et loups-garous.

Si j'ai beaucoup aimé ce quatrième opus, je me suis régalée avec le tome 1 (oui je reprends la série dans le bon ordre).

Courtney Crumrin et ses parents viennent s'installer dans l'énorme maison de leur grand-oncle (enfin il est très vieux, serait-ce le grand-oncle de Courtney ? de son père ? de son grand-père ? personne n'en est trop sûr...). Officiellement, le vieux Crumrin a besoin d'un peu de compagnie et d'assistance dans ses vieux jours, et ses ratés de neveux sont trop heureux de sauter sur cette occasion d'être hébergés gratuitement. En réalité, il se passe de drôles de choses chez l'oncle Aloysius et celui-ci s'est dit que pour passer inaperçu, rien de plus efficace que d'héberger chez lui les gens les plus communs qui soient, les représentants les plus ringards de la classe moyenne. Quant à Courtney, elle va découvrir un monde surprenant... une maison dans laquelle rôdent de curieuses créatures, une forêt peut-être plus dangereuse encore, sans parler d'une bande d'ados attardés bien décidés à lui mener la vie dure.

bd_courtneycrumrin01_2.jpgL'album s'articule autour de chapitres assez longs qui tous constituent une histoire à part. Au fur et à mesure nous suivons les efforts de Courtney pour s'intégrer (en vain) et ses premières expériences avec les grimoires de son grand-oncle ainsi qu'avec les créatures de la nuit diverses et variées qui menacent son quotidien.

Peut-être que l'histoire est plus légère que dans le tome 4, qui s'articule autour de deux nouvelles plus longues et assez sombres, mais ce premier tome est dynamique, plein d'humour. Avec beaucoup de créativité, Ted Naifeh développe un univers original, où les créatures inquiétantes sont également drôles ou ridicules ; Courtney est une jeune fille attachante au caractère bien trempé. Les dessins m'ont davantage plu que dans le tome 4 où les visages ne m'avaient pas spécialement séduite, notamment lorsque les traits étaient simplifiés façon manga. Ici j'ai trouvé le coup de crayon très agréable, mais peut-être me suis-je tout simplement habituée à cet univers. Je crois que j'aimerais bien lire cette série dans la version en couleur, mais les graphismes en noir et blanc sont intéressants. Je vous laisse vous régaler de la vue de la maison Crumrin, que j'aimerais bien visiter personnellement...

4coeurs.jpg

 

 

119 p

Ted Naifeh, Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit, 2002

02/10/2013

Courtney Crumrin et les Effroyables Vacances

BD_courtney-crumrin-et-les-effroyables-vacances.-1010482-250-400.jpgJ'amorce ma participation aux Mercredis Fantastiques avec la présentation de Courtney Crumrin et les Effroyables Vacances. J'avais repéré la série sur les blogs et notamment chez Hilde il y a longtemps et me suis décidée à la lire en tombant dessus au hasard de mes explorations des rayons BD de la médiathèque à laquelle je me suis récemment inscrite.

Je ne me souvenais plus précisément des billets déjà lus, j'ai donc jeté mon dévolu un peu au hasard sur ce tome qui n'est pas le premier (ma spécialité!) et l'ai ouvert avec beaucoup de curiosité dès mon retour chez moi.

Cet album comporte deux histoires distinctes. Pendant ses vacances avec son grand-oncle, Courtney va découvrir d'une part une bande loups-garous, puis deux vampires, dans une Europe centrale superstitieuse, mystérieuse et un brin inquiétante. Jeune sorcière, Courtney se mêle d'affaires qui ne la concernent pas pour aider son prochain, au risque de se mettre elle-même en danger.

courtney crumrin,courtney crumrin et les effroyables vacances,ted naifeh,challenge halloweenPremière découverte, il s'agit d'un comics, aux dessins noirs et blancs, dont les personnages aux traits parfois minimalistes peuvent évoquer l'univers des mangas. Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas très sensible au graphisme de cet album ; s'il ne m'a pas dérangée il m'a laissée plutôt indifférente et notamment, je n'ai pas spécialement aimé la façon de dessiner les visages (oui je sais que les fans des illustrations sont nombreux, j'espère que vous voudrez bien continuer à me parler après avoir lu ce terrible aveu).

Malgré cela j'ai dévoré cette BD et compte bien emprunter d'autres tomes lors de mon prochain passage à la médiathèque. Et en effet, le scénario est une vraie réussite ! Dense, riche, sur un format long qui permet de développer la psychologie des personnages. On a vraiment l'impression de lire un roman graphique, avec toute la complexité que cela implique par rapport à un album plus court, au contenu nécessairement plus épuré. Impossible de lâcher cette BD une fois commencée !

Les Mercredi Fantastiques,  une aventure halloweenienne partagée avec Mango et la BD du mercredi ainsi que, bien sûr, ma complice de longue date Hilde.

Les billets du jour :

3,5coeurs.jpg

 

 

122 p

Ted Naifeh, Courtney Crumrin et les Effroyables Vacances, 2008

halloween mercredi.jpg