Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2017

Sibéal Pounder, Malicia Peps, T1, Concours à Canal Sorcière

 Sibéal Pounder, Malicia Peps, T1, Concours à Canal Sorcière  / Illustrations de Laura Ellen Anderson, challenge halloween, challenge halloween 2017, sorcieresJ'ai lu le 1er tome de Malicia Peps Concours à Canal Sorcière, en début d'année. J'aurais dû le chroniquer de suite (d'ailleurs c'était l'intention, mais c'est comme ça que des livres lus un ou deux ans plus tôt en vue d'un challenge ne sont jamais présentés). Bref, je viens de dévorer le tome 2 et, celui-ci me laissant avec moult questions en attente, j'ai profité de mon après-midi libre pour aller emprunter le tome 3.

Malicia Peps est une orpheline vivant avec une vieille femme acariâtre qui la tyrannise. Mais un jour, une fée lui demande de la suivre dans un autre monde en empruntant une canalisation. Ni une, ni deux, voilà Malicia aspirée dans un univers qui n'est pas le sien. Tout y est noir et blanc, les canalisations innombrables qui peuplent le cible laissent tomber quelques gouttes, expliquant l'humidité qui règne en ce pays. Au-dessus de chaque filet d'eau, il y a une canalisation qui mène à une maison d'En-Haut (p 23).

Un paysage tout en noir et gris, sans la moindre touche de couleur, s'offrait à elle. Mais rien n'y était fade ou triste, bien au contraire. Émerveillée, Malicia aperçut au-dessus de sa tête des nuages noirs et duveteux, comme bordés d'argent. Les étals qui s'étendaient à perte de vue, les vertigineux bâtiments construits en pierre lisse étaient noirs également. De minces filets d'eau coulaient depuis le ciel, mais ça ne ressemblait pas à de la pluie : on aurait dit que quelqu'un, là-haut, n'avait pas bien fermé un robinet (p 19).

Malicia n'est pas au bout de ses surprises et découvre qu'elle doit participer à la guerre des sorcières. La gagnante deviendra sorcière suprême et règnera sur Gouteterre pendant plusieurs années.

Cette série n'est pas loin d'être un coup de coeur. Je regrette de ne pas avoir eu la chance de la découvrir très jeune lectrice car j'aurais adoré. Je pense que j'offrirai la série à mes filles lorsqu'elles seront en âge de la lire.

L'auteur fait preuve d'une imagination débordante et nous livre un monde hautement original, où la magie du quotidien nous fait aller de surprise en surprise, par exemple lorsqu'une petite chaussure peut devenir une splendide maison ou le Grand départ de méchantes sorcières expliquer le vol des couleurs de Goutteterre. 

Soudain, tous les rayonnages se mirent à trembler, et un BANG ! retentit : aussitôt, les couvertures de tous les ouvrages prirent des teintes chatoyantes, turquoise, orange et violet, et de délicates gravures apparurent (p49-50).

Comment expliquer les visages cabossés et les vilains boutons des sorcières : En temps normal, les sorcières sont telles que tu les vois ici. C'est le voyage jusqu'à ton monde qui les transforme ! Pour venir vous voir, elles passent par les canalisations ! (p23)

L'action est rythmée, les péripéties s'enchaînent. Au passage, Malicia se fait des amies et des ennemies, tout autant de personnages pleins de relief. Difficile de faire un billet après plusieurs mois mais force est de constater qu'en lisant le tome 2 je me suis souvenue de l'essentiel du tome précédent... c'est un signe !

Enfin, tout comme Amandine Malabul ou les Sacrées sorcières de Roald Dahl, ce roman est accompagné d'illustrations exquises qui contribuent à créer tout un univers. Un régal pour les yeux !

 

4coeurs.jpg

 

 

255 p

Sibéal Pounder, Malicia Peps, T1, Concours à Canal Sorcière  / Illustrations de Laura Ellen Anderson, 2015

challengeHALLOween04.png

16/10/2017

Jill Murphy, La Sorcière a des ennuis

murphy_amandine malabul T2.jpgJe suis tombée par hasard à la médiathèque sur cette série que j'avais lue et relue enfant. J'ai pris un tome au hasard mais je relirais volontiers les autres tomes également.

De retour pour un nouveau trimestre à l'école des sorcières, Amandine Malabul espère ne pas s'attirer de nouveau des ennuis après avoir été vertement sermonnée par ses parents. Il faut dire que la jeune sorcière n'est pas un exemple de bonne conduite et a un talent certain pour s'attirer des problèmes. Cette fois-ci, on lui demande d'accueillir Isabelle, une nouvelle recrue. Malheureusement pour Amandine, sa nouvelle compagne est loin d'être sage et ne tarde pas à entraîner notre charmante héroïne dans de nouvelles mésaventures.

De la classe de chant à l'épreuve de sport, en passant par la cérémonie en l'honneur de la Directrice, les occasions ne vont pas manquer pour embarrasser Amandine, menacée d'expulsion.

murphy_amandine malabul t2bis.jpg

Une retrouvaille bien sympathique, même s'il est difficile de profiter autant d'un roman pour enfant qu'on ne le faisait à 7 ou 8 ans. Petite madeleine de Proust et moment de nostalgie que cette lecture. On aime les personnages tranchés, les aventures rigolotes et surtout (mon meilleur souvenir), le coup de crayon de Jill Murphy.

Une sorcière à ne pas manquer en ce challenge Halloween consacré aux sorcières.

L'avis d'Alexielle.

LC du jour : Rendez-vous Sorcellerie- Romans adultes ou jeunesse au choix

3coeurs.jpg

 

 

116 p

Jill Murphy, Amandine Malabul, T2, La Sorcière a des ennuis, 1980

logo challenge halloween 2017v3.jpg

14/10/2017

Magdalena Guirao-Jullien & Marianne Barcilon, La Sorcière Tambouille

20170924_112045.jpg

Voilà un album pour les petites sorcières en herbe comme on les aime ! Il faut dire que je suis assez friande des illustrations de Marianne Barcilon ! Pour la photo, un petit clin d'oeil avec ce jeu vintage de Hänsel et Gretel acheté dans une boutique "Ossie" (spécialisée dans les produits d'ex Allemagne de l'est).

20170924_112100.jpg

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos soufflés de crapaud, rats en gelée et autres délices ! La sorcière Tambouille adore cuisiner mais malheureusement pour elle, ses amis monstrueux sont loin de d'apprécier ses splendides réalisations comme il se doit. Vampire, squelette, gnome... tous bâfrent et ne savent pas déguster. Alors quand la sorcière découvre l'annonce d'un ogre au palais délicat, elle décide de postuler. Enfin quelqu'un en mesure d'apprécier son talent ! 

20170924_112137.jpg

J'ai déjà lu cet album plein d'humour quinze ou vingt fois mais prends toujours plaisir à le parcourir. Les illustrations fourmillent de détails et l'histoire est bien menée. J'adore cette petite sorcière qui se fait coquette et mène sa vie comme bon lui semble, avec beaucoup de volonté, en cherchant à s'épanouir ! 

Lu cet été dans un format poche bien pratique pour les lectures de voyage et de vacances !

Une participation à la LC du jour du Challenge Halloween, consacrée aux albums jeunesse.

35 p

Magdalena Guirao-Jullien & Marianne Barcilon, La Sorcière Tambouille, 2005 

challengeHALLOween04.pngMagdalena Guirao-Jullien & Marianne Barcilon, La Sorcière Tambouille, editions ecole des loisirs, sorcieres, challenge halloween, challenge halloween 2017, challenge je lis aussi des albums

11/10/2017

Clarke, Mélusine T24, La Ville Fantôme (BD)

BD_melusine_T24_ville fantome.jpgCela fait quelques années que je vois fleurir les billets sur la jeune sorcière Mélusine. J'ai toujours cru que c'était une série pour de jeunes lecteurs et ne m'attendais pas à un vrai scénario mais chaque année, vos nouvelles chroniques enthousiastes me remettaient cette série en mémoire. Je ne pouvais pas passer à côté cette année où les sorcières sont à l'honneur avec le Challenge Halloween.

Pour bien faire, j'ai commencé par l'un des derniers tomes ! Mais j'ai un penchant incontrôlable pour les histoires de fantômes alors comment aurais-je pu résister à une ville fantôme ?

Mélusine et la fée Mélisande sont envoyées par leur école dans le village de Harrebourg : "odeurs pestilentielles, bruits bizarres, apparitions fantomatiques, les habitants sont terrorisés". Les deux élèves doivent faire leurs preuves et venir à bout de ces manifestations. Mais lorsqu'elles arrivent, le bourgmestre semble bien pressé de les voir repartir...

Je n'ai pas été trop attentive aux noms et à quelques détails, ce qui fait que je me suis laissée porter par les conclusions de Mélusine sans vraiment faire l'effort de percer le mystère à mon tour. L'intrigue est néanmoins sympa, on suit avec plaisir les aventures de la sorcière et de la fée - une drôle de paire d'ailleurs ! Il faut dire que les deux anti-héroïnes sont amusantes. J'ai surtout bien aimé la vieille tante sorcière qui confie un "petit lézard" - en réalité un énorme dragon, tout ça pour aller draguer "du mage milliardaire". Une lecture détente à renouveler !

Lu pour le RDV BD du mercredi du Challenge Halloween

46 p

Clarke, Mélusine T24, La Ville Fantôme (BD), 2016

challengeHALLOween04.png

07/10/2017

Sylvie Poillevé & Virginie Fraboulet, Hip hip hip sorcière !

20170924_112245.jpg

Un premier album autour des sorcières avec Hip hip hip sorcière !, que ma complice de longue date Hilde a offert à Petite Lou l'an dernier.

20170924_112316.jpg

Nuit d'Halloween. La sorcière essaie de faire un sortilège. Mais peine perdue ! Elle a le hoquet, toutes ses incantations vont de travers et elle a beau faire, impossible de faire passer le hoquet.

20170924_112345.jpg

La sorcière est amusante et ne risque pas d'effrayer les tout petits. Joliment écrit, porté par des illustrations originales, ce petit album est tout indiqué en ce mois d'octobre. 

Une participation au rendez-vous du jour autour des albums qui font peur (ou presque).

30 p

Sylvie Poillevé & Virginie Fraboulet, Hip hip hip sorcière !, 2008

logo challenge halloween 2017v3.jpgSylvie Poillevé & Virginie Fraboulet, Hip hip hip sorcière !, album sorciere, sorcieres, challenge halloween, challenge halloween 2017, challenge je lis aussi des albums

02/10/2017

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel, challenge halloween, challenge halloween 2017, sorcièresHänsel et Gretel est sans doute le conte qui m'a le plus marquée quand j'étais petite. Je le lisais dans un recueil de contes et me souviens encore de la représentation colorée et avenante de la maison de la sorcière. A cette lecture plutôt édulcorée s'ajoute le souvenir plus sombre d'une adaptation télévisée vue à deux reprises au moins en soirée, à l'époque où une chaîne (FR3 il me semble) diffusait des adaptations de contes, sans doute certains samedis soir. Je ne me souviens pas bien de l'adaptation, si ce n'est qu'elle était inquiétante à mes yeux d'enfant. La sorcière me semblait terriblement effrayante. Mon premier film d'épouvante, en somme !

Lorsque j'ai vu le conte illustré par Lorenzo Mattotti à la médiathèque, j'ai été immédiatement tentée.

La relecture m'a permis de dépoussiérer un peu l'image que je gardais de Hänsel et Gretel, mais force est de constater que je me souvenais de nombreux éléments, ce qui prouve bien à quel point ce conte a joué un rôle dans ma vie de jeune lectrice. J'avais un peu oublié la lâcheté du père et l'incroyable cruauté de l'égoïste belle-mère. Je me souvenais du fait qu'ils abandonnaient les enfants dans la forêt, mais les conversations qui précèdent chaque abandon et le mode opératoire m'étaient un peu sortis de la tête.

Si j'ai pris plaisir à relire cette histoire, qui plus est à voix haute pour ma fille à son tour très intriguée, je n'ai pas été séduite par les illustrations. Sombres, trop sombres, au point que les scènes et personnages sont seulement suggérés parmi les ombres. Artistique mais peu adapté à un jeune public et, en ce qui me concerne, trop fouillis. Ce n'est qu'un ressenti très personnel. Voici le descriptif de l'éditeur : L'illustrateur italien trouve dans le noir une force expressionniste saisissante pour raconter le drame des deux enfants abandonnés. Mais le blanc du papier est une lumière qui filtre à travers les forêts torturées et dit l'espoir et la fin heureuse.

Lu dans le cadre du rendez-vous du Challenge Halloween 2017 consacré aux sorcières.

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel, challenge halloween, challenge halloween 2017, sorcières

 

 

 

56 p

Jacob & Wilhelm Grimm, Lorenzo Mattotti, Hänsel et Gretel, 2009

17/09/2017

Le calendrier du Challenge Halloween

challenge halloween,challenge halloween 2017,sorcieres,sorcellerie

Un peu de nostalgie avec un logo de 2016

L'agenda

Cette année, la sorcellerie est à l'honneur pour les 20 ans de Harry Potter. Vous pourrez mettre à l'honneur cette thématique lors de chaque rendez-vous (BD, ciné...) ou simplement de temps en temps, selon vos envies - voire pas du tout, si vous préférez les boulets traînant le long de corridors abandonnés et les canines crochues aux chapeaux pointus.

Comme toujours, l'essentiel est de se faire plaisir. Enjoy !

-> Tout au long du mois : Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl. Publiez vos recettes quand vous le souhaitez. Nous vous proposons chaque semaine une suggestion autour du chaudron.

Dimanche 1er octobre: Début du Challenge et installation des sorciers et des sorcières dans le lieu imaginaire de leur choix. 

Semaine 1 - Suggestion autour du chaudron : Pourvu que ce soit à base de courge!

Lundi 2 octobre: Rendez-vous Sorcellerie - Romans adultes ou jeunesse au choix

Acr0 et Pierre Druart ont également apporté leur contribution pour nous aider à vous proposer ces listes d'idées:

Romans première lecture -> Le panier, Jean Leroy - Sara Apprentie sorcière, Paul Thiès & Maêlle Cheval - La Sorcière amoureuse, Agnès De Lestrade - Mathilde la sorcière et le repas des sorcières, de Claude Cattelain

Romans Jeunesse -> La Sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca (avec sorcières), Pierre Grippari - Amandine Malabul - Sacrées Sorcières, Roald Dalh - Fils de sorcières, Pierre Bottero - Moi, sorcier en neuf leçons, Chantal Cahour - Le Cachot de la sorcière, Joseph Delaney - Les Sorcières du Beffroi - La Malédiction de la sorcière des songes, Allan Stratton - Isa la sorcière, Melvin Burgess - La Sorcitresse, Philippe Arnaud - Malicia Peps, Sibéal Pounder - Verte, Marie Desplechin - Trop belle sorcière, de Christophe Miraucourt - L’étrange histoire de l’apprentie sorcière, Mary Norton - Les maléfices de Maléfa, de J.Chaboud et Y.Autrey - Les séries Roses et Lily, de Holly Webb - La Sorcière de midi, Michel Honaker -

Romans Ado / YA -> Journal d’une sorcière, Celia Rees - Recherche sorcière désespérément, Eva Ibbotson - La Légende d’Ercilia, Christine Rato - Les sorcières de Skelleftestad, Jean-François Chabas - La Malédiction d’Old Heaven, Fabrice Colin - Miroir, Miroir, de Serena Valentino - Les sorcières d’astria, Marliese Arold - Apprentie Sorcière, james Nicol - Les sorcières du clan du nord Irena Brignull - La trilogie des Charmettes, Eric Boisset

Romans -> La saga Harry Potter, La Saga des Sorcières d'Anne Rice, La Saga des sorcières du Disque-monde de Terry Pratchett,
Wicked, Gregory Maguire, - L’ensorcelée de Salem, Katherine Howe - La Cinquième sorcière, Graham Masterton - La Dame N°13, José Carlos Somosa, Prémonitions, Le Monde des sorcières (Série), Christopher Pike - Marie la Louve, Claude Seignolle - Les Ensorceleuses, Alice Hoffman - Un air de sorcelleries, Elizabeth Ann Scraborough - Les Sorcières d’Eastwick, John Updike - Ma femme est une sorcière, Thorne Smith - Baba Yaga, Toby Barlow - Jonathan Strange & Mr Norrell, Susanna Clarke - Le blanc va aux sorcières, d’Helen Oyeyemi - La malvenue, Claude Seignolle - Le destin des initiés, Romane Tagushi - Le livre perdu des sortilèges, Deborah Harkness - Amour et autres enchantements, Sarah Addison Allen - Prémonitions, Alice Hoffman - Les petites sorcières, Gregory Maguire - Un bûcher sous la neige, Susan Flecher - The Witches of New York, Ami McKay - Moi,Tituba Sorcière de Maryse Condé - Les buveurs de sang de Daniel Vaxelaire (vaudou) - White is for witching de Helen Oyeyemi - Acquanera de Valentina d'urbana - The Witches of Cambrige de Menna van Praag -  Witch Child de Celia Rees

Nouvelles -> La Maison de la sorcière, H.P Lovecraft / La Maison maudite, H.P. Lovecraft / Fées, sorcières et diablesses (collectif) / Contes de sorcières (Collectif, étonnants classiques) / Dansons autour du chaudron (Collectif, Folio)
Essais
-> La Sorcière, Jules Michelet - Les nombreuses vies de Harry Potter André François Ruaud  - La Sorcellerie, collection Que Sais-je

Documentaires -> Le petit livre des sorcières, Edouard Brasey
Beaux livres -> Grimoires de sorcières, Benjamin Lacombe

Mardi 3 octobre:

Mercredi 4 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics

Suggestions BD autour de la sorcellerie : Sorcelleries, Valero & Guarnido -T1, Le Bal des mémés, Mélusine, T8 Halloween - Chocola & Vanilla (Manga) - Flying Witch (Manga) - Sorcière et Ténèbre (Manga) - Wytches (Comics) - Sorcières, You et Alexine (BD) - Pepper et Carrot (BD) - Sorcières, Chabouté (BD) - Courtney Crumrin, Ted Naifeh (Comics) - Zombillénium, Arthur de Pins (BD)

Jeudi 5 octobre

Vendredi 6 octobre: Séance Cinéma
Suggestions de films : Harry Potter - Hocus Pocus - Le Dernier chasseur de sorcières - Le Projet Blair Whitch - Les Sorcières d’Eastwick - Les Sorcières de Salem - Dangereuse Alliance - Les sorcières de Zugarramurdi - Sublimes créatures - The Seventh son - Hansel & Gretel : Witch hunters - Dark Shadows - Willow - Donjons & Dragons - Les ensorceleuses - The Witch -
Animation : Kiki la petite sorcière, Le Voyage de Chihiro, Merlin l'enchanteur, Kirikou et la Sorcière

Suggestions de Séries -> Charmed - Ma Sorcière bien-aimée - American Horror Story (Coven) - Buffy - Penny Dreadful - The Magicians - Jonathan Strange & Mr Norrell - Les mystères d’Eastwick

Samedi 7 octobre : Albums avec sorciers, sorcières, fantômes, sur les peurs...
Suggestions d'albums autour de la sorcellerie : Suzy la sorcière, Colin et Jacqui Hawkins - Room on the broom - Où est cachée la sorcière - Only a which can fly - Le bouton de la sorcière - Cornebidouille, Magali Bonniol et Pierre Bertrand - Pélagie la sorcière - 3 sorcières - Le Crapaud perché - Une soupe 100% sorcière - La Sorcière Camomille - Meg & Mog - Les Fantômes et la sorcière - La petite sorcière, Sébastien Perez et Benjamin Lacombe, Sam, Jérome Noirez - Les aventures d’Agathabaga...

Dimanche 8 octobre:

Semaine 2 - Suggestion autour du chaudron : Pourvu que ce soit dans l'univers Harry Potter!

Lundi 9 octobre: Rendez-vous Sorcellerie- Romans adultes ou jeunesse au choix (voir suggestions plus haut)

Mardi 10 octobre:

Mercredi 11 octobre: Rendez-vous BD / Manga / Comics
(voir suggestions plus haut)

Jeudi 12 octobre:

Vendredi 13 octobre: Publiez quelque chose de démoniaque, tout est permis! Pourquoi pas une soirée Vendredi 13 en film ou comics d'ailleurs ?

Samedi 14 octobreAlbums avec sorciers, sorcières, fantômes, sur les peurs...
(voir suggestions plus haut)

Dimanche 15 Octobre: Rendez-vous Harry Potter (romans, films, recette...)

Semaine 3 - Suggestion autour du chaudron : Pourvu que ce soit orange et/ou noir!

Lundi 16 Octobre: Rendez-vous Sorcellerie- Romans adultes ou jeunesse au choix (voir suggestions plus haut)

Mardi 17 Octobre:

Mercredi 18 -> Une battle: "Truffes au chocolat chaud à la citrouille" :  Vous trouverez davantage d'informations sur Sugar Hero! ou leur groupe Facebook.

-> Rendez-vous BD / Manga / Comics
(voir suggestions plus haut)

Jeudi 19 octobre:

Vendredi 20 octobre: Séance Cinéma
(voir suggestions plus haut)

Suggestions de Séries -> Charmed - Ma Sorcière bien-aimée - American Horror Story (Coven) - Buffy - Penny Dreadful - The Magicians - Jonathan Strange & Mr Norrell - Les mystères d’Eastwick

Samedi 21 octobre: Albums avec sorciers, sorcières, fantômes, sur les peurs...
(voir suggestions plus haut)

Dimanche 22 octobre:

Semaine 4 - Suggestion autour du chaudron : Pourvu que ça fasse peur!

Lundi 23 octobre: Rendez-vous Sorcellerie - Romans adultes ou jeunesse au choix (voir suggestions plus haut)

Mardi 24 octobre:

Mercredi 25 octobre: Rendez-vous BD / Manga / Comics
(voir suggestions plus haut)

Jeudi 26 octobre: Rendez-vous bricolage, scrap...

Vendredi 27 octobre: Séance Cinéma
(voir suggestions plus haut)

Samedi 28 octobre: Albums avec sorciers, sorcières, fantômes, sur les peurs...
(voir suggestions plus haut)

Dimanche 29 octobre:

Lundi 30 octobre: Rendez-vous Sorcellerie - Romans adultes ou jeunesse au choix

Ou bien LC Dracula

Mardi 31 octobre: It's Halloween! Partagez avec nous votre journée ou soirée d'Halloween, ou un roman / BD / film (...) sur le thème d'Halloween.
Quelques suggestions : Photos de votre repas diabolique, décoration de votre appartement ou maison intérieure ou extérieure, déguisements, soirée films...

Mercredi 1 novembre: Clôture du Challenge, publication des derniers billets, bilan facultatif.

A très bientôt, sorcières et citrouilles sont à l'approche...

07/10/2015

Sorcelleries, Le Bal des Mémés

BD_sorcelleries_t01_le bal des mémés.jpgEt voici le premier mercredi en BD de cette nouvelle édition du challenge Halloween ; une tradition maintenant pour ce challenge, grâce à Mango qui proposait jusqu'à l'an dernier de se retrouver chaque semaine autour d'une BD. Pour ce premier billet BD, je vous parlerai d'un album découvert grâce à vous puisqu'il a connu un certain succès lors de nos précédentes épopées... vous m'aviez diablement donné envie de le lire !

J'ai profité d'un séjour chez la sorcière Hilde pour dévorer quelques albums et BD d'Halloween, dont celui-ci, Le Bal des Mémés, 1er tome de la série Sorcelleries.

Il y est question de trois vieilles sorcières qui vivent isolées, toutes plus vilaines les unes que les autres et toujours prêtes à se chamailler. On n'est pas loin de penser à Nounou Ogg et Mémé Ciredutemps de Terry Pratchett. Depuis le départ de leur nièce Panacéa, les trois sorcières n'ont pas grand-chose pour égayer leur quotidien. Même leur chat et leur crapaud s'ennuient fermement. Jusqu'au retour de leur nièce adorée, qui, juste avant la grande fête de Walpurgis, leur a fait la surprise de venir avec son mari humain, bête, antipathique, visiblement adepte des salles de musculation mais aussi des produits de consommation jusqu'ici restés inconnus aux vieilles femmes. Le couple est accompagné de leur ado gothique mal dégrossie.

Alors que les trois sorcières se remettent de leurs émotions, des ronflements se font entendre la nuit. Après quelques rebondissements, il s'avère que c'est une petite fée qui est là. Les désaccords commencent : pas question de garder un bébé de leurs ennemis de longue date pour l'une. Pas question d'admettre les origines de l'enfant pour l'autre. Au final, la petite est adoptée... et va ajouter du piquant à la vie de nos sympathiques bien que maléfiques héroïnes.

Tout comme les lectrices qui m'ont fait découvrir cette BD, je me suis régalée. Les dessins sont vifs et pleins d'humour, les péripéties s'enchaînent et nous font passer un excellent moment, tout en légèreté. Chaudement recommandé !

Ici les avis retrouvés : HildeSylSharon.

4coeurs.jpg

 

 

48 p

Teresa Valero (scénario), Juanjo Guarnido (dessin et couleur), Sorcelleries, Le Bal des Mémés, 2008

halloween2015.jpg

03/10/2015

Penny Dreadful (série)

serie_penny dreadful 02.pngAujourd'hui, le challenge Halloween proposait de nous retrouver autour d'une série. J'ai choisi de vous parler de Penny Dreadful, qui compte deux saisons à l'heure actuelle (la prochaine étant prévue en 2016) ; j'ai vu pour ma part la première et commencé à regarder la seconde.

Amateurs de monstres victoriens, cette série est pour vous ! Ne serait-ce que le titre devrait vous mettre la puce à l'oreille puisqu'il fait référence aux journaux à sensation de l'époque, qui avaient l'habitude de se répandre sur les crimes contemporains avec moult détails et illustrations racoleuses à souhait.

Penny Dreadful mélange joyeusement les grands classiques de l'épouvante dans un cadre londonien, mais aussi victorien. On y croise donc une medium; le Diable, qui essaie de prendre possession de l'âme d'une des protagonistes, assisté en la matière par de cruelles sorcières ; des vampires, avec des références à Dracula, et des chasseurs de vampires, dont Van Helsing, qui malheureusement pour lui ne fait pas long feu dans la série car il est assassiné brutalement par la créature de Frankenstein. Le célèbre monstre rejeté dès la "naissance" vit dans l'ombre et cherche une partenaire, poussant son créateur à lui faire une âme soeur, sous la contrainte. Un tel univers serait incomplet sans la présence d'un chasseur de vampires lui-même loup-garou, d'une prostituée des bas fonds (Billie Piper), d'un ancien explorateur (Timothy Dalton) tourmenté par le rapt de sa fille par un vampire et surtout, de Dorian Gray, à l'âme si corrompue. Dorian Gray qui cherche à se divertir dans la luxure et le vice sans succès, jusqu'au jour où il croise le chemin de la principale héroïne, Vanessa Ives (Eva Green). On attend le Dr Jekyll qui devrait rejoindre ses camarades lors de la saison 3.serie_penny dreadful 05.jpg

La reconstitution des décors, les scènes extérieures et les costumes sont un vrai atout et confèrent à la série un cadre très fidèle à l'image que l'on a de Londres au XIXe, avec de nombreuses scènes nocturnes sombres et inquiétantes à souhait. Les références littéraires séduiront bien évidemment les habitués du genre, même si le scénario est parfois un peu tiré par les cheveux ; j'ai eu pour ma part l'impression que toutes ces influences se mêlaient sans une grande cohérence à certains moments. Autour du fil conducteur, quelques pistes sont lancées mais ne sont pas exploitées à fond ; on suppose que les saisons suivantes se feront plaisir d'exploiter les vides laissés jusque-là. C'est une série qui s'adresse à un public averti, en raison de quelques scènes violentes ou d'une certaine noirceur (par exemple la lutte de Vanessa contre le Diable qui veut la posséder), mais aussi de scènes en tenue légère qui interviennent très régulièrement (et n'apportent souvent pas grand-chose en termes de narration, mais ça, c'est un autre débat). 

Dans la mesure où la première quête des héros est en partie terminée, beaucoup de possibilités s'offrent aux scénaristes et ceux qui ont goûté aux premiers épisodes auront bien du mal à ne pas se laisser tenter par la suite !

serie_penny dreadful 03.jpg

Série Penny Dreadful, 2014

halloween2015.jpg