Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2013

Les Quatre de Baker Street (T3)

bd_quatre baker street_t3.jpgCet été je me suis régalée avec Les Quatre de Baker Street, malgré une grosse frustration : pas de tome 3 à la médiathèque, j'avais donc fait l'impasse dessus comme j'ai mis ma PAL BD au régime. Pourtant le tome 4 faisait directement allusion à l'aventure précédente et même si on reprenait le fil de l'histoire sans problème, il était assez désagréable de ne pas savoir pourquoi un certain Bloody Percy en voulait tant à nos quatre amis francs-tireurs de Baker Street. Il y a quelques jours j'ai re-vérifié au cas où l'étagère sur laquelle se trouvait la série... yes !! Le tome 3 y figurait, tout beau, tout neuf.

Dans cette nouvelle aventure, Le rossignol de Stepney, Sherlock Holmes est fort occupé par un jeu d'échecs grandeur nature auquel il se livre avec son ennemi Moriarty. Il a donc peu de temps pour s'occuper de suivre  pour le compte de sa mère un jeune Lord qui s'encanaille dans les bas-fonds de la ville. La mission est donc confiée aux quatre de Baker Street, mais va sérieusement se compliquer. Lord Neville Asprey, troisième du nom, est en fait amoureux d'une chanteuse de cabaret. Celle-ci et son père vivent sous la menace de Bloody Percy qui leur extorque de l'argent au nom de Harry Sikes, qui, lui, tient le quartier d'une main de fer. Le cabaret est incendié alors que nos jeunes amis suivent le Lord : ils l'aident ainsi que sa belle à s'échapper. Dès lors, leur destin est mêlé à celui de Bloody Percy, qui se fait passer pour un gentleman et serait le bâtard d'un aristocrate mais est aussi un fou dangereux.

bd-quatre-de-baker-street,-tome-3---le-rossignol-de-stepney-2633972-250-400.jpgCe troisième tome est une réussite : l'intrigue est une des meilleures de la série, croisant différents milieux (bourgeoisie, aristocratie, artistes pauvres et pègre londonienne), mêlant une histoire de chantage à des considérations de haut rang et de respect de l'étiquette (avec beaucoup d'hypocrisie), en s'appuyant sur une grande variété de personnages. On traverse également différents quartiers de Londres, sans parler de l'asile de Bedlam où l'on voit pour la première fois la mère de Charlie, la tête enfermée dans une cage. Les dessins me plaisent énormément dans cette série et j'ai été particulièrement sensible à la façon dont on restitue ici les quartiers enneigés, les rues la nuit, sans parler du gentleman du crime Bloody Percy dont les tenues soignées, le charme et les éclairs de folie sont si bien retraduits qu'il semble prêt à bondir hors des pages de l'album à tout moment.

Encore un excellent moment passé à Londres è l'époque victorienne, cette fois-ci en plein hiver...

4,5coeurs.jpg



56 p

Djian, Legrand, Etien, Les Quatre de Baker Street, T3, 2011

christmastime.jpgil etait une fois noel1.jpg

British Mysteries01.jpg

Logo Lou.jpgXIXe siecle 02.jpgvictorien-2013.png

11/09/2013

Les Quatre de Baker Street (T4)

les quatre de baker street,les orphelins de londres,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteriesLa médiathèque n'ayant pas le tome 3 des Quatre de Baker Street, me voilà déjà avec le tome 4... un peu dommage car dans le tome 3 on rencontre un nouveau personnage, Bloody Percy, arrêté grâce à Sherlock et aux Quatre de Baker Street. Lorsque débute le tome 4, Bloody Percy parvient à s'échapper de prison à la veille de son exécution et entend bien se venger rapidement de ceux qui ont conduit à son arrestation.

C'est un tome qui démarre sur les chapeaux de roues. Les journaux annoncent la mort de Sherlock Holmes en Suisse, il serait mort en tombant dans les chutes de Reichenbach lors d'une confrontation avec le terrible Moriarty. Désemparés, les francs-tireurs de Baker Street se disputent et tour à tour, s'éloignent chacun de leur côté, prêt à abandonner l'équipe et à vivre une nouvelle vie. C'est à ce moment que Bloody Percy s'échappe, bien décidé à leur faire la peau, à eux ainsi qu'au Docteur Watson... qui bénéficie d'une protection policière, contrairement aux trois enfants.

Black Tom retourne à Kilburn dans sa famille, il est accueilli à bras ouverts par son oncle, sa tante, ses trois abrutis de cousins et sa jolie cousine. On lui demande cependant de s'introduire dans les maisons des rupins pour voler l'argenterie en compagnie de ses cousins.

Billy erre dans Londres, mais ses pas croisant rapidement ceux de Bloody Percy, il décide de chercher ses camarades à l'aide du docteur Watson, lui aussi désireux d'aider les anciens alliés de Sherlock Holmes.

Quant à Charlie, après avoir volé un peu de nourriture, elle est envoyée dans une workhouse, habillée en fille contre son gré, et forcée de travailler à la blanchisserie, maltraitée, provoquée, heureusement toujours pleine de présence d'esprit.

J'ai trouvé ce tome 4 très réussi, c'est peut-être même mon préféré de la série - du moins, des trois tomes que je connais ! Le fait de séparer les franc-tireurs nous permet de côtoyer différents milieux, classiques de la fiction néo-victorienne, milieux dont l'atmosphère est très bien restituée. Loin de fractionner le récit et d'en faire des scenettes sans lien les unes avec les autres, ces histoires parallèles apportent beaucoup de dynamisme et permettent de mettre mieux en avant les personnages, notamment Charlie qui est plus en retrait habituellement et dont on découvre ici avec plaisir toutes les ressources. Davantage un récit d'aventures qu'une enquête policière, ce 4e tome est vraiment très vivant et toujours aussi bien servi par un graphisme irréprochable. Amateurs d'époque victorienne, cette série est faite pour vous !

 les quatre de baker street, les orphelins de londres, arthur conan doyle, sherlock holmes, époque victorienne, londres, londres xixe, londres victorienne, angleterre victorienne, angleterre xixe, mois anglais, challenge british mysteries

 

 

4,5coeurs.jpg



56 p

Djian, Etien, Legrand, Les Quatre de Baker Street, Tome 4, Les Orphelins de Londres, 2012

les quatre de baker street,les orphelins de londres,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteriesles quatre de baker street,les orphelins de londres,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteries


 

 

les quatre de baker street,les orphelins de londres,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteries

19/08/2013

Les Quatre de Baker Street (T2)

les quatre de baker street,le dossier raboukine,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteriesJe poursuis mes enquêtes en compagnie des Quatre de Baker Street, cette fois-ci avec le 2e tome, Le dossier Raboukine. J'avais beaucoup apprécié le premier tome pour le contexte bien rendu, les allusions à Sherlock Holmes et le graphisme très réussi. Le tome 2 reprend tous ces ingrédients avec un scénario plus intéressant encore, pleinement ancré dans le contexte socio-politique de l'époque.

Deux ans après l'affaire Jack l'Eventreur, de nouveaux meurtres de prostituées dans l'East End s'enchaînent et rappellent par leur exécution ceux de 1888. L'Eventreur serait-il de retour ? En l'absence de Sherlock Holmes, parti enquêter sur la disparition d'un Stradivarius sur le continent, les quatre décident de mener l'enquête, car la dernière victime était connue de Billy, l'un des membres des attachants Francs-Tireurs de Baker Street. Presque de suite, leurs pas croisent ceux de révolutionnaires russes mêlés à l'affaire. L'un d'eux a en effet été accusé d'être le meurtrier, mais cela pourrait être un coup monté...

les quatre de baker street,le dossier raboukine,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteries

Un très bon opus que celui-ci, mêlant l'hommage à Sherlock Holmes à la Grande Histoire, lorsque les anarchistes russes venaient s'exiler à Londres, poursuivis par la police secrète du tsar. Toujours beaucoup d'humour et des illustrations vivantes, soignées, témoignant d'un vrai souci du détail. Une série à consommer sans modération !

Lecture commune pour le challenge British Mysteries. Les billets des autres participants :

Les Quatre de Baker Street, T1 : Sharon

Les Quatre de Baker Street, T2 : Hilde

Les Quatre de Baker Street, T1 et T2 : Cryssilda,

Fog, T1 : Alexandra,

les quatre de baker street,le dossier raboukine,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteries



56 p

Djian, Etien, Legrand, Les Quatre de Baker Street, Tome 2, Le Dossier Raboukine, 2010

 

British Mysteries01.jpg

  victorien-2013.pngles quatre de baker street,l'affaire du rideau bleu,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteries

 

19/06/2013

Les Quatre de Baker Street (T1)

BD_baker street_T1.jpgAujourd'hui, je vais à mon tour vous parler d'un album dont j'avais entendu beaucoup de bien, Les Quatre de Baker Street (tome 1, L'Affaire du Rideau Bleu). Il avait tout pour me plaire : pour personnages principaux, les moineaux de Sherlock Holmes ; en toile de fond, Londres en 1889... en fait ces deux éléments suffisaient à eux seuls à aiguiser ma curiosité.

Dans le premier tome, l'un des trois moineaux, Tom, voit sa jeune petite amie se faire enlever en pleine rue par deux hommes dangereux et  violents. Il n'a de cesse de retrouver "sa Betty" et fonce tête baissée dans les pires ennuis. Heureusement, ses deux fidèles acolytes Billy et Charlie vont le suivre dans cette aventure et, avec un peu de jugeotte et une bonne dose de courage, ils vont lui épargner quelques ennuis...

bd_baker street t1.jpg

Je me suis régalée avec cette bande dessinée qui séduira les amateurs d'époque victorienne par le sens accordé aux détails (costumes, rues, boutiques...) et la thématique. Le sujet est assez sordide, puisqu'il est question de maisons closes et de mises aux enchères de jeunes vierges (ce n'est pas la première fois que je retrouve ce thème dans des oeuvres sur l'époque), mais à aucun moment la BD ne s'enfonce dans le misérabilisme ou une ambiance glauque qui fait souvent la joie des artistes cherchant à recréer l'époque victorienne (si bien qu'au bout d'un moment on a besoin d'un peu d'air ! dernier exemple en date sur ce blog, The Pleasures of Men de Kate Williams). Dans Whitechapel ou Baker Street, le trait est juste, précis, les dessins fourmillent de détails et offrent aux yeux une riche palette de couleurs. Le scénario est très sympathique et ne manque pas d'humour. Bref, on se régale !

Cet album me faisait de l'oeil depuis un petit moment, mais c'est grâce à l'adorable Hilde que j'ai finalement pu le découvrir.

Une LC dans le cadre du Challenge British Mysteries (RDV le 19 juillet pour parler de Jack the Ripper), du Mois anglais et du Challenge Victorien d'Arieste.

3,5coeurs.jpg

 

56 p

Djian, Legrand, Etien, Les Quatre de Baker Street, T1, 2009

Mois anglais 2013_04.jpgBritish Mysteries01.jpg

 

 

 

 

 

victorien-2013.pngles quatre de baker street,l'affaire du rideau bleu,arthur conan doyle,sherlock holmes,époque victorienne,londres,londres xixe,londres victorienne,angleterre victorienne,angleterre xixe,mois anglais,challenge british mysteries