Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2018

Emily Gravett, Le Grand Ménage

emily gravett,le grand ménage,albums anglais,le mois anglais,editions l'ecole des loisirs

Ces derniers mois, l'abonnement de l'école des Loisirs s'est mis au diapason du Mois anglais. Notamment avec Le Grand Ménage d'Emily Gravett.

emily gravett,le grand ménage,albums anglais,le mois anglais,editions l'ecole des loisirs

Benoît le Blaireau vit au fond de la forêt. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il aime les lieux aseptisés ! Non content de ratisser quand vient l'automne et de passer l'aspirateur dans la forêt, Benoît choisit un jour d'arracher tous les arbres et de bétonner. Parce qu'il faut bien l'avouer : comme ça, la forêt est plus propre ! Mais quand il veut chercher son garde-manger ou retrouver son lit, tous deux accessibles par des tunnels désormais bouchés, il se trouve face à un dilemme... Une situation qui va lui faire réaliser que finalement, une forêt avec de la terre et des arbres, ce n'est pas si mal ! Et notre ami obsédé de la propreté va essayer d'apprendre à vivre dans un monde moins "parfait", mais beaucoup plus coloré !

emily gravett,le grand ménage,albums anglais,le mois anglais,editions l'ecole des loisirs

Une jolie leçon détournée d'écologie à travers l'absurdité, portée par des dessins joyeux et un héros cocasse et attachant.

40 p

Emily Gravett, Le Grand Ménage, 2016

 Emily Gravett, Le Grand Ménage, albums anglais, le mois anglais, editions l'ecole des loisirslogo challenge albums 2018

10/02/2015

Rosemary Wells, Charles le Timide

wells_charles timide.jpegAprès avoir lu Yoko, j'ai de suite essayé de trouver d'autres albums de Rosemary Wells. Mon choix s'est porté sur Charles le Timide, dont la couverture m'a de suite plu.

Charles est fils unique. Il mène une vie heureuse avec ses parents qui l'adorent. Malheureusement pour lui, il est tellement timide qu'il n'arrive à parler à personne lorsqu'on s'adresse à lui. Gênés de le voir si mal à l'aise en public, ses parents essaient de le forcer à sortir de sa coquille en l'inscrivant à de la danse ou au foot américain. Deux tentatives qui se soldent par un échec. Puis les parents devant s'absenter, ils confient Charles aux bons soins d'une certaine Mme Martin. La soirée commence mal mais lorsque la baby-sitter fait une chute dans les escaliers, le petit réussit à réagir. Il prend soin d'elle et appelle l'hôpital et les pompiers, devenant le héros de la soirée et faisant la fierté de ses parents.

"Alors chacun s'écria : Bravo Charles, c'est très bien !" Mais Charles ne répondit (page suivante) rien.

J'ai de nouveau été conquise par l'univers doux et travaillé de Rosemary Wells, par ses personnages attachants et mignons tout plein. L'histoire est adorable, en revanche, contrairement à ce qui se passait dans Yoko, la situation n'évolue pas à la fin. Pas de morale de l'histoire donc, ni de progression possible. Néanmoins, est-ce que ce n'est finalement pas plus probable qu'un happy end où tous les problèmes sont résolus ?

4coeurs.jpg

 

 

30 p

Rosemary Wells, Charles le Timide, 1988

albums2015.jpeg

04/02/2015

Rosemary Wells, Yoko

album_wells_yoko.jpgC'est mon neveu qui a déniché cet album lorsque, pour limiter le nombre d'emprunts à la médiathèque, nous lui avons demandé de choisir un seul livre pour lui, sa soeur et Baby Lou. Et c'est une petite perle qu'il a su trouver !

Yoko est la risée de ses camarades à l'école lorsqu'il est l'heure du déjeuner. Alors que les autres mangent pour la plupart des sandwichs, la petite apporte des sushis préparés avec amour par sa maman. Pour les enfants, c'est un plat tout simplement dégoûtant. Pour le quatre heures, sa glace aux haricots rouges suscite le même type de commentaires. La maîtresse Mlle Jenkins décide d'organiser un déjeuner international pour que Yoko fasse découvrir ses sushis et ne soit plus la risée de tous. Tout le monde joue le jeu. L'un apporte de l'Irish stew, un autre de la soupe aux noix ou encore des pâtes italiennes. Les enfants doivent goûter à tout et dévorent... mais laissent tous les sushis. Heureusement pour Yoko, Timothée a encore faim et décide de les goûter. C'est le début d'une belle amitié.

Traitant d'amitié et de tolérance, l'histoire compte suffisamment de rebondissements pour intéresser les enfants (à partir du moment où ils arrivent à suivre une histoire un peu longue) aussi bien que leurs parents.

J'ai découvert avec grand plaisir l'univers plein de douceur de Rebecca Wells. On pense un peu à des illustrateurs tels que Beatrix Potter mais les dessins mêlent ici un style anglais avec un personnage évoquant le Japon de par son prénom et son mode de vie (une maman en kimono, des repas de sushis...). Sa maman l'appelle d'ailleurs "Ma petite fleur de cerisier". Un album bien pensé, à découvrir !

4,5coeurs.jpg

 

 

32 p

Rosemary Wells, Yoko, 1998

albums2015.jpeg

31/01/2015

Kazuo Iwamura, L'Hiver de la famille Souris

album_hiver famille souris.gif

Voilà une autre lecture parfaite pour vos petits cet hiver ! Je suis tombée sur cet album un peu par hasard puis en le lisant, de vieux souvenirs sont remontés à la surface et j'ai réalisé que j'avais adoré cet album quand j'étais petite. J'avais complètement oublié le titre ou la couverture mais c'est en voyant une planche avec la famille Souris prête à jouer aux petits chevaux que j'ai reconnu les pions et que, d'un seul coup, je me suis souvenue de mon ancien enthousiasme pour ce livre.

La famille Souris est bien au chaud chez elle au coeur de l'hiver, dans un foyer si douillet qu'on aimerait bien y trouver une petite place nous aussi ! Les femmes font la cuisine et préparent des chaussons à la fraise. Les hommes bricolent, fabriquent des luges et des pions pour jouer aux petits chevaux (pour le choix des activités de chacun n'oubliez pas que l'album date des années 1980). Le petit Benjamin promène son camion et cherche des objets à livrer (même s'il en chaparde aussi à cet effet). Nous partageons les activités conviviales de cette famille qui passe de si bons moments ensemble. Puis les Souris sortent profiter de la neige...

Un bel album sur la famille, l'hiver, le partage et les petits détails qui font de la vie ensemble une réussite. Sans doute parce que j'ai lu cet album avec un regard d'enfant, je me suis attachée à cette famille Souris au point de feuilleter plusieurs fois l'album après relecture. J'ai découvert qu'il existe un album Les Quatre Saisons de la famille Souris que j'ai bien envie d'offrir à Baby Lou quand elle aura poussé encore un peu.

4,5coeurs.jpg

 

 

30 p

Kazuo Iwamura, L'hiver de la famille Souris, 1985

albums2015.jpeg