Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2016

Concours Agatha Raisin

mcbeaton_randonnee mortelle.jpg

J'ai le plaisir de vous proposer un nouveau concours Agatha Raisin dans le cadre du challenge British Mysteries, en partenariat avec les éditions Albin Michel que je remercie une nouvelle fois.

Plusieurs exemplaires du tome 4 Randonnée Mortelle sont en jeu. Que vous soyez déjà adepte ou que vous n'ayez pas encore croisé le chemin d'Agatha, n'hésitez pas à tenter votre chance !

Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de répondre à cette question :

Si vous aviez écrit Randonnée Mortelle, que serait-il arrivé à vos randonneurs ?

Vous pouvez multiplier vos chances de gagner en relayant ce billet ou si vous participez au challenge British Mysteries. Merci de bien penser à le signaler dans votre commentaire :o)

Vous avez jusqu'au 10 décembre pour participer.

Le gagnant sera désigné par tirage au sort.

Bonne chance à toutes et à toutes !

14/09/2016

M. C. Beaton, Agatha Raisin Enquête, T2, Remède de Cheval

beaton_agatha-raisin-enquete-t2-remede-de-che.jpgJ'ai poursuivi fin juin ma découverte d'Agatha Raisin, personnage haut en couleur menant des enquêtes qui ne la regardent pas dans un petit village des Costwolds. Après La Quiche fatale, fatale pour un juge de concours de village mais jouissive pour le lecteur en mal d'humour, nous voici partis sur les traces d'un tueur de vétérinaire à travers ce deuxième tome, Remède de Cheval.

Le petit village où notre Londonienne de choc s'est installée pour sa retraite anticipée est remué par l'arrivée d'un (relativement) jeune et sémillant vétérinaire, qui, après l'ancien militaire James Lacey, déchaîne les passions parmi la gent féminine du village. Et voilà toutes ces braves dames soudain particulièrement préoccupées par la santé de leurs chats et faisant la queue pour rencontrer le nouveau venu. Cependant, peu de temps après le cabinet est désert, car notre sujet principal ne supporte pas les chats (un comble pour un vétérinaire) et prend un malin plaisir à leur faire passer un mauvais quart d'heure en les oscultant.

Alors qu'il s'apprête à opérer un cheval chez le gentleman du coin, le vétérinaire succombe à une injection. La police locale semble croire à un accident et classe rapidement l'affaire. C'est sans compter sur notre héroïne Agatha qui décide une nouvelle fois de mener l'enquête, aidée cette fois-ci par son séduisant voisin James Lacey.

Dans la même veine que le précédent tome, ce deuxième opus offre au lecteur un moment délectable où le cadre tellement anglais, l'humour et les personnages décalés se mêlent pour faire un joyeux mélange. S'il ne fait visiblement pas bon vivre dans les Costwolds, le lecteur a bien envie de s'y arrêter un peu pour suivre l'intrépide, l'autoritaire, l'improbable Agatha dans ses recherches, armée d'un culot sans limite et prête à mener des interrogatoires sans subtilité ni discrétion aucune. On a du mal à comprendre comment elle peut être à l'origine d'une longue série étant donné que, vu son comportement, on s'attendrait plutôt à la voir trépasser à tout moment dans le cadre d'un malencontreux accident... mais curieusement, les héros ont toujours beaucoup de chance.

Un page turner so British, à mettre entre toutes les mains !

Un petit extrait noté lors de ma lecture : [James Lacey] écrivait un livre d'histoire militaire et, comme la plupart des écrivains, il passait ses journées à chercher des excuses pour ne pas travailler (p 64).

Le billet de ma copine Cryssilda qui a elle aussi rencontré Agatha pendant le Mois anglais.

Merci aux éditions Albin Michel pour cette découverte.

3,5coeurs.jpg

 

 

266 p

M. C. Beaton, Agatha Raisin Enquête, T2, Remède de Cheval, 1993

British mysteries 2016_2.jpg

dames-de-lettres (1).jpg

23/07/2016

Mois anglais 2016 : résultat des concours

Nous avons eu le plaisir de vous proposer plusieurs concours dans le cadre du Mois anglais grâce à la gentillesse des éditeurs partenaires de nos deux blogs. Entre une fin d'année scolaire bien remplie pour Cryssilda, notre English teacher de choc, et l'agrandissement de la famille Lou, nous avons attendu juillet pour vous annoncer les gagnantes des quatre derniers concours.

Voici les résultats :

Gagnantes du concours nº2 - Editions Héloïse d'Ormesson : Le Célibataire de Stella Gibbons

FondantGrignote

Romanza

gibbons_celibataire.jpg

Gagnantes du concours nº3 - Editions Albin Michel : 1er tome des enquêtes d'Agatha Raisin,  La Quiche fatale

Félicie

Estelle

Rachel

beaton_agatha raisin t1 quiche fatale.jpeg

Gagnantes du concours nº4 - Editions Points : Henry James, La coupe d'or (collection Signatures) / Stella Gibbons, Westwood / Elizabeth Gaskell, Mary Barton

Kathel

Jessica

Sylvie

james_coupe or.jpg gibbons_westwood_points.jpg gaskell_mary barton.jpg

Gagnantes du concours nº5 - Editions du Nil / Robert Laffont : L'été avant la guerre d'Helen Simonson

Keisha

Jessica

Framboise 

simonson_ete avant guerre.jpg

Un grand bravo à vous toutes ! 

Il ne vous reste plus qu'à nous envoyer vos noms et adresses postales aux mails suivants : cryssilda@hotmail.com et myloubook@yahoo.com.

N'hésitez pas à nous proposer des lectures communes de ces livres si jamais vous le souhaitez, à la suite de notre billet ou sur notre groupe facebook...

Et surtout, nous vous souhaitons de belles lectures !

Have a lovely summer !

mois anglais,mois anglais 2016,jeux concours,éditions points,editions héloïse d'ormesson,éditions albin michel,éditions robert laffont mois anglais,mois anglais 2016,jeux concours,éditions points,editions héloïse d'ormesson,éditions albin michel,éditions robert laffont

16/06/2016

Mois anglais : Concours n°3

C'est toujours un peu Noël en ce Mois anglais, grâce aux éditeurs partenaires de nos blogs.

Aujourd'hui, grâce aux éditions Albin Michel que nous remercions pour leur gentillesse, nous vous proposons de participer à un jeu concours pour tenter de gagner le 1er tome des enquêtes d'Agatha Raisin, la fameuse "Quiche fatale". Trois exemplaires sont en jeu.

Si vous ne connaissez pas encore Agatha, n'hésitez pas à aller voir les billets recap du Mois anglais pour retrouver les articles qui commencent déjà à fleurir sur ce roman !

beaton_agatha raisin t1 quiche fatale.jpeg

Pour participer, rien de plus simple ! La quiche fatale a été dégustée dans le cadre d'un concours de quiches (eh oui, le charme de la vie des villages anglais...). Pour gagner ce concours, quelle quiche auriez-vous choisi de proposer au jury ? N'hésitez pas à nous proposer des recettes farfelues !

Les gagnants seront désignés par tirage au sort.

Vos réponses sont à nous envoyer par mail au plus tard le 22 juin prochain sur nos deux adresses : cryssilda@hotmail.com et myloubook@yahoo.com.

Good luck everyone !

ob_0ad4b5_mois-anglais-1.png

29/11/2013

Sylvie Germain, Petites scènes capitales

germain_petites-scenes-capitales.jpgRentrée littéraire automne 2013

J'ai eu la chance de pouvoir lire deux romans dans le cadre des matchs de la Rentrée Littéraire de Price Minister. Le premier était Lady Hunt de Hélène Frappat, le deuxième Petites scènes capitales de Sylvie Germain. De cet écrivain je m'étais promis de tout lire mais je n'ai finalement lu que deux autres titres jusqu'ici : La Chanson des Mal-Aimants (qui ne m'a pas laissé un grand souvenir je dois l'avouer, même si j'avais plutôt apprécié ma lecture à l'époque) et surtout Tobie des Marais, un énorme coup de coeur, une véritable pépite littéraire !

Petites Scènes Capitales raconte en 49 courts chapitres la vie de la petite Lili. Née dans l'après-guerre, abandonnée par sa mère alors qu'elle n'était qu'un bébé, Lili cherche à se construire et à trouver des repères dans un contexte familial complexe. Hormis sa grand-mère qui n'hésite pas à lui témoigner de la tendresse et de l'affection, Lili est entourée de son père, froid et distant, puis d'une belle-mère, Viviane, qui arrive accompagnée de quatre enfants d'unions précédentes. Lili doit apprendre à exister au sein de cette fratrie déjà unie par les liens du sang ; elle s'interrogera toute sa vie sur l'importance qu'elle a pour son père, elle, sa seule véritable enfant. Puis l'enfant grandit, traverse les grands évènements du siècle (mai 68 notamment), voit sa famille éclater, vieillir, tandis que sont faites certaines révélations.

C'est un sujet que j'ai l'impression d'avoir croisé de nombreuses fois, une "saga familiale" sur une portion de siècle, avec ses faits marquants, ses moments d'amour, de douleur, de non-dits, de déchirures. Et pourtant c'est avec un immense plaisir que l'on déguste ce roman. La petite Lili est certes attachante dans sa quête de liberté, sa volonté de s'affirmer après cette enfance bouleversée par la disparition de sa mère. Cependant c'est surtout la plume délicate et si nuancée de Sylvie Germain qui m'a séduite. On se régale à découvrir ce véritable travail d'orfèvre, cette richesse du vocabulaire, ces tableaux raffinés si visuels. J'ai notamment été frappée par plusieurs passages mettant en avant toute une palette de couleurs et leurs subtiles variations, comme les deux extraits ci-dessous :

À nouveau, elle pense à sa mère, disparue au large de la Méditerranée ; sa mère sans sépulture, sans nom ni dates.  Peut-être son nom flotte-t-il sur l'eau à l'endroit où elle a sombré - Fanny Bérégance, née Herléon. Des lettres mouvantes, tracées par les reflets du soleil, des étoiles et de la lune, ondoyant du vert au bleu, de l'indigo au mauve, de l'argenté au violet. Fanny ma mère ondulant au creux des vagues, brasillant dans l'écume (p 54).

Son écorce est brunâtre, sillonnée de crevasses et rugueuse au toucher. Les feuilles, plates et trapues, sont infusées de lumière, saturées de jaune franc ; certaines sont tachetées de rouge orangé, à peine. Au moindre souffle de vent, le feuillage frémit et répand une formidable sonnaille de jaune, un cliquetis d'or, de soufre, de paille et de safran (p 159).

Un joli voyage en compagnie d'un grand écrivain.

Et de nouveau, comme le veut la règle dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire, j'attribuerai un 17/20 à ce roman pour l'histoire intéressante et plus encore le style, magnifique (il manquait un soupçon de surprise à ma lecture pour que ce roman soit un coup de coeur absolu). 

Merci encore aux organisateurs des matchs de la rentrée littéraire pour ce 2e beau moment de lecture.

Les avis de : A bride abattue, Aifelle, Baz'Art, Bene31, Blablamia, Canel, CaroMleslivres, Chris, Cristie, Emeralda, Leiloona, Mrs Figg, Paroles et Musique, Sophie Hérisson, Stemilou, Stephanie (Plaisir de Lire), Tilly, Val, Vive les Bêtises, Yuko

4coeurs.jpg

 

 

247 p

Sylvie Germain, Petites Scènes Capitales, 2013

price minister_rentree-literaire2013.png