Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2015

Pamela Conn & Al Beall, Who's there on Halloween ?

album_whos there on halloween0.jpgCette année, la bibliothèque de Baby Lou s'est agrandie en accueillant de nouveaux petits monstres. Parmi les albums de la saison, j'ai choisi pour elle Who's there on Halloween ?, repéré sur Internet et conseillé par des parents anglo-saxons.

Je n'aurai pas le temps de faire des billets sur toutes mes lectures d'albums pour cette édition du challenge (j'en mettrai donc de côté pour l'année prochaine), alors j'ai décidé de mettre en avant pour la fin du challenge des titres qui ont intrigué ma petite sorcière en herbe. C'est le cas de cet album.

Comme vous pouvez le voir, Who's there on Halloween ? est un livre aux formes arrondies, inhabituelles, ce qui a, je pense, attiré l'attention de Baby Lou au départ. Il y a aussi des trous sur cette couverture, et les yeux sont ceux de petits personnages qui se trouvent à la page suivante. Par la suite, plus d'artifices de types trous, tirettes, roues etc... en revanche, l'album cherche à faire participer les petits. Sur chaque page, une petite devinette est posée pour trouver le monstre ou l'animal d'Halloween qui figurera à la page suivante. Le personnage en question est aussi représenté au lointain, pour donner un indice à l'enfant.

Pamela Conn & Al Beall, Who's there on Halloween ?, album jeunesse, album halloween, challenge halloween, challenge halloween 2015, challenge je lis aussi des albums

Pamela Conn & Al Beall, Who's there on Halloween ?, album jeunesse, album halloween, challenge halloween, challenge halloween 2015, challenge je lis aussi des albums

Le principe est simple, l'album assez mignon (même si je préfère certaines illustrations à d'autres) et je ne suis pas étonnée que les parents anglophones le recommandent pour leurs enfants. A la maison, ce livre a reçu un accueil mitigé. Ma petite lectrice est trop petite pour tenter de jouer aux devinettes (même en français), en revanche elle a regardé très attentivement tous les dessins en commentant ce qu'elle voyait. Mais, au bout d'un moment, elle a fait une fixation sur le squelette et a commencé à dire "A peur la dame", encore et encore, avec les sourcils froncés, l'air perplexe, puis elle a jeté le livre loin d'elle et s'est éloignée en disant toujours "A peur la dame". Il a fallu que je cache le livre et que je dise que la dame était très gentille mais qu'elle était partie pour qu'elle passe à autre chose. C'est pourtant un livre qui s'adresse aux tout-petits mais il faut croire qu'il peut aussi faire un peu peur, alors pour ma part, je l'ai relu mais ne le remontrerai pas à mon petit Gremlin avant l'année prochaine, quand elle aura bien grandi.

3coeurs.jpg

 

 

18 p

Pamela Conn & Al Beall, Who's there on Halloween ?

halloween2015.jpgalbums2015.jpeg

24/10/2015

Mélanie Hillairet, Les Billes de Pétronille

album_billes petronille.pngAttention, album coup de coeur !

La petite Pétronille vit dans un manoir lugubre, isolé, avec ce qui lui reste de famille, décimée par une épidémie. En effet, une épidémie tragique rôde, la tuberkiki. Aussi, les illustrations sont superbes, malicieuses mais sombres, pour retraduire l'atmosphère funeste dans laquelle Pétronille évolue.

Il lui reste son petit frère, sa mémé complètement fêlée, sa tante Gertrude et Gilbert, le serviteur. Ces deux-là sont toujours à comploter et, par hasard, la petite fille surprend leur conversation : faute de denrées, ils sont décidés à cuisiner sa grand-mère ! En cherchant à se cacher, Pétronille fait une terrible découverte et retrouve sa famille décédée dans le garde-manger.

Je ne vous gâcherai pas le plaisir en vous racontant la suite, mais sachez que vous irez aussi faire un tour au cimetière et verrez quelques fantômes.

mélanie hillairet,les billes de pétronille,editions marmaille et compagnie,manoir,album jeunesse,album jeunesse mystere

Cet album est une petite merveille. L'histoire est bien écrite, intéressante et drôle, tout en s'inscrivant dans un cadre un peu sombre et vaguement inquiétant. Les dessins occupent une place centrales et sont une vraie réussite. Les personnages sont bien croqués, leur personnalité ressort à travers leurs traits exagérés, les décors sont à la fois un brin miteux et splendides, avec une palette de couleurs récurrentes (vert d'eau, violet, une pointe de rouge...) qui donnent une unité et créent un univers particulier. Je me suis régalée !

Une participation aux Albums du Samedi, avec le Challenge Halloween et le Challenge Je lis aussi des albums.

Lu en partenariat avec les éditions Marmaille & Compagnie.

L'avis de Mya Rosa et de Lael (Sous le Feuillage), conquises elles aussi.

Mélanie Hillairet, Les Billes de Pétronille, editions marmaille et compagnie, manoir, album jeunesse, album jeunesse mystere

 

 

48 p

Mélanie Hillairet, Les Billes de Pétronille, 2015

halloween2015.jpgalbums2015.jpeg

21/10/2015

Rosalinde Bonnet, Le Bouton de la Sorcière

album_bouton sorciere.jpgVoilà un des albums de ma petite sorcière (bien plus mignonne que celle en couverture, mais il faut dire que ce n'est pas difficile). J'ai tout de suite pressenti le potentiel de ce visage en partie en relief, de ce bouton mystérieux et de ces trous de plus en plus petits qui laissent entrevoir la page suivante. Et, en effet, cet album est déjà bien apprécié de Baby Lou !

La Sorcière a un bouton sur la joue, presque aussi moche qu'elle. Elle est furieuse et cherche une solution. Mais petit à petit, ses animaux de compagnie favoris arborent à leur tour un bouton. La Sorcière finit par faire une grande mixture et à prononcer diverses formules. Mais rien n'y fait, car elle ne peut rien contre la varicelle !

Je ne suis pas particulièrement séduite par les dessins, un peu trop schématiques et simples à mon goût, même s'ils rendent les personnages plutôt sympathiques et ne font pas peur (ce qui vaut mieux vu le public visé). Néanmoins, la petite histoire est divertissante et l'humour est là. Le fait d'utiliser un petit trou pour exploiter un élément de la page suivante est certes classique, mais toujours amusant. Un livre à partager avec les apprentis sorciers (à partir de deux ans environ d'après moi, même si on peut le présenter plus tôt - ce que j'ai fait, avec un certain succès auprès de ma malicieuse cobaye).

3coeurs.jpg

 

 

24 p

Rosalinde Bonnet, Le Bouton de la Sorcière, 2006

halloween2015.jpgchallenge halloween,challenge halloween 2015,rosalinde bonnet,le bouton de la sorciere,albums jeunesse halloween,sorciere

10/10/2015

S. Chaffey, J. A, Brown, Album Happy Halloween

album_happy halloween01.jpgIl y a quelques mois j'ai fait un petit séjour chez ma complice de longue date Hilde, grâce à qui j'ai découvert quelques pépites halloweenesques. Je vous présente ici un petit album plein de couleurs, dont la bonne humeur tranche avec la grisaille d'octobre et les sombres récits propices à la période.

album_happy halloween02.jpg

Ce livre rédigé en anglais raconte l'histoire d'un chat qui, la nuit d'Halloween, se promène dans un cimetière très animé. Fantôme, sorcière ou squelette, tous célèbrent cette date particulière à leur façon.

album_happy halloween03.jpg

Les dessins sont joyeux et pleins d'énergie. Les rimes sont bien faites et le texte est entraînant. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cet album, plus adapté aux petits Anglo-Saxons mais qu'on peut tout à fait présenter à des enfants non-anglophones en commentant les dessins pour leur faire découvrir cette fête ou les personnages qui lui sont associés. En réalité, pour les parents anglophiles, la musicalité des phrases invite à lire cet album à voix haute également !

Dans le cadre des Lectures Communes du Samedi, en partenariat avec le Challenge Je Lis Aussi des Albums.

8 p

Samantha Chaffey (illustrations), Janet Allison Brown (texte), Happy Halloween, 2005

 halloween2015.jpgalbums2015.jpeg

06/08/2015

Albums Mon imagier animé : Les Animaux / Sous la Mer

albums_imagiers usborne01v1.jpg

Voilà deux albums qui vont accompagner Baby Lou pendant ses vacances d'été. Cela fait un moment que j'avais repéré les albums de la collection "Avec mon doigt" et j'avais même acheté un livre de cette collection pour Romanzina (un petit coup d'oeil sur la bibliothèque de son grand frère), mais je n'avais pas encore ajouté un de ces livres à la bibliothèque de ma petite lectrice en herbe. 

Nous avons découvert cette collection en explorant les fonds marins et en nous baladant dans des contrées plutôt exotiques. Ces deux titres, Sous la Mer et Les Animaux sont tous deux une réussite. 

Les illustrations très colorées recréent un univers joyeux et vivant. Ces albums sont ludiques grâce aux animations sur chaque double-page. Très tactiles, ils éveillent également les sens des jeunes enfants grâce à des textures différentes, soit des petits trous et sillons invitant à les suivre avec les doigts (d'où le nom de la collection...).

Chaque livre est également très bien conçu pour les petites mains : petit format carré, bords arrondis, carton épais. J'ai lu chez quelques parents qu'ils trouvaient cet album un peu fragile mais il me semble plutôt solide : le carton est de bonne qualité et les éléments à déplacer ne comportent pas de languettes à soulever, pour le coup très fragiles. Les objets animés sont à promener de gauche à droite ou de haut en bas au sein d'une encoche qui les protège assez bien, même si un bébé testeur pourra toujours avoir l'idée de les arracher pour voir ce qui se passe. En tout cas après quelques jours de pratique intensive, les exemplaires de Baby Lou sont intacts.

J'ai une petite préférence pour le titre Sous la Mer en termes de graphisme, je le trouve particulièrement réussi, mais le fait que j'adore le bleu n'y est pas étranger. Baby Lou le plébiscite également, ce qui n'a rien d'étonnant compte tenu sa grande passion pour les poissons. 

Album Sous la Mer

albums_imagiers usborne02.jpg

albums_imagiers usborne03.jpg

albums_imagiers usborne04.jpg

Album Les Animaux

albums_imagiers usborne05.jpg

albums_imagiers usborne06.jpg

(Copyright MyLouBook)

Après avoir feuilleté ces albums en sa compagnie, j'ai très envie de faire découvrir d'autres titres de la collection à Baby Lou. La suite au prochain numéro...

Les billets de Liyah et de MyaRosa, qui approuvent elles aussi et partagent d'autres photos.

Merci aux éditions Usborne.

10 p

Stella Baggott & Josephine Thompson, Mon imagier animé : Les Animaux / Sous la Mer, 2015

Stella Baggott & Josephine Thompson, Mon imagier animé : Les Animaux / Sous la Mer, editions Usborne, challenge je lis aussi des albums

30/07/2015

Album Alice in Wonderland de Susie Linn

album_alice in wonderland susie linn.jpg

Je poursuis mes lectures autour d'Alice au Pays des Merveilles avec cet album tout juste publié au Royaume Uni pour fêter les 150 ans du livre de Lewis Carroll. C'est un album destiné aux enfants encore trop jeunes pour aborder le texte d'origine. Il a donc été réécrit par Susie Linn, en reprenant quelques scènes clef pour résumer l'histoire (la duchesse et la fausse tortue disparaissent par exemple).

album_alice in wonderland_susie linn3.jpg

Le texte devient donc très abordable. En revanche, les transitions sont parfois abruptes (vous me direz que c'est un peu le cas dans le roman de Carroll aussi) et certains résumés vraiment succincts. Je me demande donc si ce n'est pas un brin trop décousu pour les enfants qui découvriraient l'histoire seuls via cet album. 

album_alice in wonderland_susie linn2.jpg

C'est en tout cas un excellent support pour ceux qui ne voient pas d'inconvénient à s'affranchir du texte pour expliquer le contenu d'un album à un enfant. Comme j'aime bien broder sur la base de simples images, cette version d'Alice me convient très bien.

album_alice in wonderland_susie linn.jpg

J'avais jeté mon dévolu sur ce livre en particulier (car ceux autour d'Alice sont très nombreux) en raison de la couverture. Je ne regrette pas mon choix. J'ai beaucoup aimé les illustrations d'Alexandra Ball, qui occupent chaque double-page. Dans des tons pastels, doux, ces dessins adaptés à un public d'enfants renvoient à l'univers des premiers illustrateurs d'Alice tout en y insufflant un vent de fraîcheur. Un vrai plaisir pour les yeux !

Highly recommended !

4,5coeurs.jpg

 

 

32 p

Alice in Wonderland, Réécrit par Susie Linn et illustré par Alexandra Ball, 2015

alice.jpgmyself2015.jpg

26/07/2015

Albums jeunesse autour de la mer

20150719_112228v%22.jpg

Estelle Calim m'a donné envie de faire un billet thématique jeunesse en parlant elle-même de livres avec des trous. Je vous invite à lire son article très bien pensé pour les jeunes parents.

J'ai eu envie de partager avec vous quelques albums de saison, sur la mer ou la plage, pour certains déjà chroniqués ici.

20150719_112100v2.jpg

Dans ma petite sélection de la mer figure l'album Chu's Day at the Beach sorti récemment en anglais. Un vrai travail d'artiste et une histoire mignonne comme tout. Un livre idéal pour les lectures du soir en été ! Et bien sûr recommandé aux fans de Neil Gaiman. Mon billet complet ici.

20150719_112031bis.jpg

Histoires d'animaux de la mer fait partie de la collection Histoires à raconter pour les bébés des éditions Fleurus. Baby Lou a deux albums de cette collection mais celui-ci a sa préférence en raison de sa grande passion pour les poissons (en ce moment, tous les animaux inconnus sont qualifiés de poisson, terme qui s'étendait même aux avions en vol jusqu'à la semaine dernière). Cet album rassemble trois courtes histoires: celle d'un bernard-l'hermite qui se cherche une nouvelle maison ; de Philibert, qui parvient à faire fuir un requin, devenant le roi de la mer auprès de ses amis ; enfin, le cirque de la mer. Les deux premières histoires me plaisent davantage car la situation évolue à travers les petites épreuves traversées par le personnage principal. Le dernier texte est purement descriptif, on y rencontre Gaëtan qui va au cirque et assiste à des spectacles. A noter une remarque qui me choque à chaque fois dans le premier récit: Nic le bernard-l'hermite refuse d'habiter une coquille car elle est rose, elle est donc pour les filles ! Dans l'ensemble cet album est un bon investissement, grâce aux trois histoires courtes, à l'univers ludique et coloré qui plait forcément aux enfants. Le format cartonné est de plus bien adapté aux manipulations des petits. Baby Lou a un peu cassé la tranche mais ça ne se voit pas.

Avec P'tit Loup va à la plage j'ai découvert la célèbre série des P'tit Loup. Ici le jeune héros va à la plage avec sa grand-mère et sa cousine, on le voit s'y amuser. L'histoire est courte mais bien adaptée à de très jeunes lecteurs. Baby Lou s'amuse à reconnaître les objets qu'elle sait déjà nommer et apprend d'autres mots. Les dessins sont gais et d'humeur estivale. Le format est par ailleurs très pratique : petit format carré léger, facile à emporter partout, et des pages plastifiées plus résistantes aux attaques et maladresses des plus petits. Si je devais trouver un défaut à cet album ce serait les rôles là aussi un peu stéréotypés : la cousine avec son ruban rose qui a envie de bronzer pendant que P'tit Loup s'ébat dans les vagues, avant de la consoler quand elle pleure parce que leur château a été détruit par l'eau. Cela reste un album agréable, qui rencontre un certain succès à la maison.

20150719_111947v2.jpg

Enfin ces quelques livres de la série Au bord de la mer, découverte l'an dernier. Dans chacun de ces livres, un animal marin est le héros, vit des péripéties et voit sa situation évoluer : il se rend compte de ses défauts ou trouve des amis par exemple. Les dessins des fonds marins sont adorables et très colorés. J'avais adoré cet univers lorsque j'étais tombée sur ces livres en librairie, et Baby Lou redécouvre cette série avec plaisir en ce moment. Evidemment, avec tous les poissons qu'elle y voie, elle ne peut pas résister ! Voici mon billet plus détaillé publié il y a un an.

Sur ce, bon été avec vos petits marins en herbe !

 editions auzou,editions beluga,editions harpercollins,challenge je lis aussi des albums,christophe boncens,la pieuvre moqueuse,l'etoile est une menteuse,l'anemone se sent seule,le bigorneau tricheur,histoires salées du marchand de sable,albums jeunesse,albums au bord de la mer,neil gaiman,adam rex,chu's day at the beach,album jeunesse anglais,album enfant plage,album enfant été,album enfant mer,p'tit loup va à la plage,orianne lallemand,Éléonore thuillier,histoires à raconter pour les bébés,histoires d'animaux de la mer,editions fleurus

19/07/2015

Neil Gaiman & Adam Rex, Chu's Day at the Beach

album_chus day at the beach.jpgIl y a un mois, je revenais le sac à dos plein de souvenirs anglais pour Baby Lou, à commencer par plusieurs livres dont j'ai commencé à vous parler: Paddington et l'album ludique Hello London ! de Marion Billet pour les très jeunes lecteurs. Je poursuis avec une lecture estivale, idéale pour divertir vos enfants au retour de la plage : Chu's Day at the Beach. J'ai découvert que cet album fait suite à Chu's Day et Chu's Day at School mais il peut se lire de manière tout à fait indépendante.

Dans cet opus, Chu se rend à la plage avec ses parents et commence à bien profiter de sa journée grâce à une énorme glace. Mais il a soudain une folle envie d'éternuer et, lorsque l'inévitable arrive, l'impact est si fort que la mer se retrouve coupée en deux. Chu et les autres personnages présents sur la plage se mettent à marcher entre les deux murs d'eau, voyant au passage les habitants marins, peu ravis de la situation. On invite donc Chu à éternuer pour résoudre le problème, mais il est bien sûr impossible d'éternuer sur commande...

album_chus day at the beach2.jpg

J'ai craqué sur la couverture en librairie et ne le regrette pas. Les dessins sont à la fois gais, très colorés, vivants et pleins d'humour. On s'imagine bien à la plage et on n'a aucun mal à suivre les aventures de Chu grâce à la précision des planches, qui nous permettent de saisir des petits détails comme la texture mouillée du sol ou la présence de coquillages luisant au soleil. Si l'histoire est courte (mais très mignonne), on consacre du temps à chaque double-page en raison des illustrations, qui sont très parlantes. Beaucoup d'attention est portée aux estivants installés à la plage, y compris jusqu'à de petits insectes.

Un vrai régal pour les yeux et une lecture qui sent bon le soleil, le sable mouillé et les vaguelettes. On se sentirait presque en vacances !

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Neil Gaiman & Adam Rex, Chu's Day at the Beach, 2015

albums2015.jpegmyself2015.jpg

17/07/2015

Album Alice au Pays des Merveilles par Anne Herbauts

album_carroll_alice_anne herbauts.jpg

album_carroll_alice _herbrauts 02.gifLorsqu'Alice a proposé de rendre hommage à Lewis Carroll et aux 150 ans d'Alice au Pays des Merveilles, j'ai dévalisé la médiathèque qui détient pas mal d'albums autour de ce thème. J'étais curieuse de découvrir d'autres illustrations, même si je suis attachée à l'image classique d'Alice que l'on doit à Tenniel, Rackham puis Disney. J'ai du mal à m'en détacher, alors que j'avais déjà un bel album aux illustrations très différentes quand j'étais enfant. 

album_carroll_alice _herbrauts 03.jpgJ'ai été attirée par la couverture de cet album-ci, illustré par Anne Herbauts, mais je n'ai finalement pas été très sensible à son interprétation d'Alice, malgré toutes ses qualités. Si j'ai trouvé certains personnages assez amusants, comme le lapin, ou encore le dodo, voire le chapelier qui disparaît sous son couvre-chef,  d'autres m'ont peu plu. C'est le cas d'Alice elle-même, de la reine ou du chat, aux visages volontairement schématiques, et dessinés à gros coups de crayon (contrastant avec d'autres personnages aux traits délicats). Même si les illustrations jouent avec le texte et l'accompagnent intelligemment, avec espièglerie parfois, le résultat final m'a semblé un peu triste. Peut-être parce que j'ai eu l'impression qu'une distance s'instaurait entre les personnages et moi. Objectivement, j'ai bien perçu la subtilité de nombreuses scènes et ne remets pas en cause la qualité des illustrations, mais c'est un univers qui ne me touche pas particulièrement. En revanche, les dessins sont très nombreux et accompagnent donc le lecteur tout au long du récit : il me semble que chaque double page a son dessin, voire même plusieurs. Un point fort de cet album en comparaison d'autres sur le même thème.

L'album fait à la fin un clin d'oeil à la très belle et tragique Ophelia de Millais.

A noter que cet album est fidèle au texte d'origine - d'autres opèrent des coupes franches dans le récit ou mélangent allègrement Alice au Pays des Merveilles et de L'Autre Côté du Miroir. Il s'adresse (assez logiquement) à des enfants déjà à l'aise avec la lecture ou bien habitués à écouter de longues histoires.

Très attachée à l'univers de Lewis Carroll, Alice des Livres de Malice a publié de nombreux billets autour de son univers et s'est notamment intéressée à cet album. Elle a été beaucoup plus convaincue que moi et a de plus également relu le texte dans cette traduction. Je vous invite donc à aller faire un tour chez elle pour lire son article (qui vous donnera sans doute envie de découvrir ce livre) et trouver votre bonheur autour d'Alice au Pays des Merveilles.

124 p

Lewis Carroll (texte) et Anne Herbrauts (illustrations), Album Alice au Pays des Merveilles, 2002

editions casterman, albums jeunesse, alice au pays des merveilles, alice in wonderland, alice's adventures in wonderland, anne herbrauts, lewis carroll, 150 ans d'alice au pays des merveilles, challenge je lis aussi des albumseditions casterman, albums jeunesse, alice au pays des merveilles, alice in wonderland, alice's adventures in wonderland, anne herbrauts, lewis carroll, 150 ans d'alice au pays des merveilles, challenge je lis aussi des albums

04/07/2015

Little Master Carroll, Alice in Wonderland

album_alice in wonderland babylit.jpgAlice de Books are my Wonderland a eu l'excellente idée de nous proposer de célébrer ensemble les 150 ans d'Alice au Pays des Merveilles. Cela tombe bien pour moi qui suis tout à fait dans l'esprit fou, fou, fou du chapelier en ce moment suite à mes deux derniers voyages en Angleterre, où j'ai pu constater à quel point les Anglais étaient prêts à célébrer les 150 printemps de leur célèbre héroïne. Je profiterai donc du mois pour vous présenter quelques clichés pris sur place, ainsi que plusieurs objets inspirés d'Alice in Wonderland qui m'accompagnent au quotidien (magnet, marque-page, cuillère bi-face pour Baby Lou...).

Je commence par un album issu de la série Baby Lit. Je vous ai présenté plusieurs titres l'an dernier : Sense and Sensibility, Wuthering Heights et Jane Eyre. Cette collection se destine aux tout petits. Elle s'inspire de grands classiques de la littérature pour apprendre des fondamentaux aux jeunes enfants. Jennifer Adams a choisi de s'appuyer sur Alice in Wonderland pour présenter les couleurs. Et, de fait, c'est pour l'instant l'album que je trouve le plus beau parmi tous ceux que j'ai vus (car j'ai feuilleté une grande partie de la collection dans une librairie de Cambridge avant de partir avec deux albums et de compléter petit à petit la collection de Baby Lou). Les dessins sont superbes, logiquement très colorés. L'univers est très fidèle à l'image que l'on se fait communément d'Alice grâce à ses représentations les plus connues (Tenniel, Rackham, Disney notamment...). Ma toute petite réserve concerne la chenille, pourtant une de mes planches favorites. Elle est censée être bleue mais je vois surtout du vert et du mauve.

album-alice in wonderland babylit2.jpg

Lors de mes derniers voyages en Angleterre, je suis tombée sur un coffret qui m'a énormément tentée - j'ai d'ailleurs le coffret équivalent pour Pride and Prejudice. On y trouve l'album accompagné des principaux personnages en carton. J'ai presque envie de le commander pour Baby Lou, qui pourrait commencer à en profiter l'année prochaine je pense. Jouer avec les héros du célèbre récit, voilà un excellent moyen de la familiariser encore plus avec l'univers de Lewis Carroll. Voici une photo du coffret en question :

album jeunesse_alice in wonderland babylit3.jpg

Je recommanderais cet album sans hésiter aux amateurs de beaux albums, aux inconditionnels d'Alice et aux parents voulant faire découvrir les couleurs, Alice voire quelques mots en anglais à leur enfant... ou tout cela en même temps !

4,5coeurs.jpg

 

 

22 p

Jennifer Adams, Little Master Carroll, Alice in Wonderland, 2012

Happy Birthday Alice !

albums2015.jpegalice.jpg myself2015.jpg

26/06/2015

Marion Billet, Hello ! London

album_billet_hello london.jpgLors de notre récent séjour londonien, j'ai cherché de quoi partager mon goût pour l'Angleterre avec Baby Lou, qui a été très gâtée ! Elle qui adore feuilleter ses livres pendant de longs moments, voilà qu'elle a de quoi se régaler !

Après Paddington dont je vous ai déjà parlé, voici un premier livre sur Londres pour les petits. J'ai hésité entre plusieurs titres de la collection : d'autres y ressemblaient très fortement mais avaient la forme d'un bus ou d'un taxi londonien. J'aimais autant le contenu de cet album là, qui connaît déjà un grand succès à la maison.

C'est un livre au format cartonné, avec quelques scènes typiquement londoniennes animées par des languettes à tirer. Par exemple le pont s'élève ou s'abaisse ; les portes du métro s'ouvrent et se ferment.

album_billet_hello london 1.jpg album_billet_hello london 2.jpg

Les double-pages sont remplies de détails sur lesquels on peut s'appuyer pour échanger avec l'enfant, en lui demandant de nommer des objets par exemple (chien, chapeau, bébé, oiseau...). Bien évidemment, pour les non-Anglophones aux parents anglophiles, c'est aussi un bon moyen de se familiariser doucement avec la langue de Shakespeare. 

Highly recommended by Baby Lou ! Et ici, un avis en anglais avec plus de photos des titres de la collection.

3,5coeurs.jpg

 

 

10 p

Marion Billet, Hello ! London, 2014

******

hello london, marion billet, editions campbell, mois anglais, mois anglais 2015, londres, album jeunesse londres

Ci-dessus, les trésors anglais rapportés de Londres !

******

mois anglais 2015_01.jpg

18/06/2015

Michael Bond, Paddington

bond_paddington.jpgJ'ai profité de mon tout dernier séjour à Londres pour faire le plein de lectures anglaises pour Baby Lou. Je ne pouvais pas passer à côté du célèbre Paddington Bear. Ses histoires existent dans tous les formats mais j'ai pu trouver cet album au format cartonné, idéal pour les tout petits qui ne sont pas toujours tendres avec les livres. Je n'avais pas eu l'occasion de lire les aventures de Paddington jusqu'ici et c'est avec grand plaisir que j'ai fait la connaissance du célèbre ours à mon retour.

A la gare de Paddington, Mr & Mrs Brown découvrent un ours qui attend près des bagages abandonnés. Sur lui, une étiquette indique "Please, look after this bear". Le couple s'inquiète de ce que va devenir le pauvre ours. Ils décident de l'accueillir chez eux et le nomment Paddington, comme la gare où ils l'ont trouvé. Cet album est celui de la rencontre avec l'ours venu du Darkest Peru, ses premiers moments chez les Brown et la découverte de son histoire, qu'il raconte avant de s'endormir dans le moelleux fauteuil où il s'est installé.

Paddington est un ours adorable, rendu très attachant par ses accès de maladresse et les illustrations douces et très expressives à la fois. Il ne faut pas s'arrêter à quelques bizarreries dans ce livre un brin naïf mais plein de charme : Paddington sait parler, qui plus est en anglais alors qu'il vient du Pérou ; il sait écrire. Et pourtant, il laisse une baignoire déborder car il ne pense pas à retirer la bonde. Un ours surdoué mais bien maladroit en somme. Même si l'engouement pour cette série a pris une dimension très commerciale, il est difficile de ne pas succomber à son tour. Un classique de la littérature jeunesse britannique qui a bien mérité ses lettres de noblesse !

mois anglais,mois anglais 2015,paddington,paddington bear,michael bond

 

 

32 p

Michael Bond, Paddington, 1998 (adaptation de A bear called Padington de 1958 qui s'adressait à un public de lecteurs un peu plus âgés)

mois anglais,mois anglais 2015,paddington,paddington bear,michael bond

30/04/2015

Album, Où est cachée la sorcière ?

album_ou cachee sorciere .jpgAlors que les sorcières se rassemblent pour la nuit de Walpurgis, j'ai réparé mon balai et récuré mes chaudrons. Tout est prêt pour le sabbat! Et pour fêter ça, j'avais prévu une petite lecture de circonstance avec Baby Lou: Où est la Sorcière ?, découvert au salon du Livre.

Cet album est une très chouette trouvaille ! Je dirais même que c'est devenu un incontournable à la maison. Sur quelques doubles-pages fourmillant de détails, on suit la sorcière qui, lasse d'être moche, décide de jeter un sort pour que tout devienne laid autour d'elle. L'histoire est sympathique mais surtout, on nous propose de chercher la sorcière sur les différentes pages, ainsi que divers objets ou animaux. On s'amuse bien et les illustrations colorées invitent à parcourir longuement chaque scène.

Mais pour l'instant, je dois avouer que nous avons surtout activement cherché le chat. Avec des échanges très constructifs comme :

Question -"Où est la sorcière ?" ;

Réponse - "Chat ? (interrogatif) Chat ? (perplexe)... Chat!! (enthousiaste)". 

Maintenant, Baby Lou sait reconnaître le fantôme (qu'elle appelle "bouuuuh") et dit "caco" (pour crapaud). Eh oui, une petite sorcière doit acquérir ses fondamentaux ! 

Je recommande fortement aux jeunes parents. Et sachez qu'il existe toute une série, pour chercher la galette, le chat, et bien d'autres choses encore !

Walpurgisnacht, organisée par Marjorie, Hilde et moi.

4coeurs.jpg

 

 

12 p

Lucie Brunellière et Jacky Goupil, Où est cachée la sorcière ?, 2013

walpurgis.jpegalbums2015.jpeg

08/04/2015

Anne-Sophie Tilly & Amélie Videlo, Cyrano

albums_cyrano.jpegAprès Proust, Edmond Rostand ! Voici un nouvel album de la collection Litté Merveilles des éditions Marmaille & Compagnie : Cyrano, Petit imagier du corps. Cela me ramène de nombreuses années en arrière, je devais avoir dix ou onze ans quand j'ai lu Cyrano... et cette lecture avec Baby Lou m'a donné envie de rouvrir mon vieil ouvrage (auquel je tenais beaucoup car l'illustrateur me l'avait dédicacé à un petit salon du livre en me dessinant un beau chapeau à plume).

Ici, le célèbre récit permet de découvrir tour à tour le nez de Cyrano – évidemment, les yeux de Roxane, la joue empourprée de notre héros, les doigts tachés d'encre et ainsi de suite. L'album est construit ici de façon à permettre aux parents de raconter l'histoire de Cyrano à leurs bambins en s'appuyant sur les illustrations, qui suivent le déroulement de la pièce. On peut donc commencer par apprendre les parties du corps à l'enfant et le laisser feuilleter le livre à sa guise quand il est tout petit, puis changer sa façon d'aborder l'album lorsque le jeune lecteur a grandi.

On retrouve ici le beau coup de crayon d'Amélie Videlo, qui conjugue à la fois modernité et respect du cadre historique, tout en prêtant une attention particulière aux personnages et à leurs expressions. Un très joli album, intelligemment construit et très agréable à parcourir !

Sur le même principe, un autre imagier du corps attend Baby Lou (de nouveau dans la collection anglo-saxonne Baby Lit). Mais là, ce sera un tout autre univers puisque c'est avec Frankenstein que nous réviserons nos classiques ! 

Encore merci à Guillaume et aux éditions Marmaille & Compagnie !

4,5coeurs.jpg

 

 

22 p

"Fait à Bergerac" par Anne-Sophie Tilly & Amélie Videlo, Cyrano, 2015

litté merveilles, éditions marmaille & compagnie, cyrano, petit imagier du corps, albums jeunesse, classiques, anne-sophie tilly, amélie videlo, challenge je lis aussi des albums

05/04/2015

Anne-Sophie Tilly & Amélie Videlo, A la Recherche du Temps Perdu

album_a la recherche du temps perdu.pngJe vous ai parlé l'an dernier de la collection Babylit qui s'inspire de grands romans classiques pour accompagner les petits lecteurs dans leurs premières découvertes : le temps qu'il fait (Wuthering Heights), les chiffres (Jane Eyre & Pride and Prejudice), les contraires (Sense & Sensibility) les couleurs (Alice in Wonderland), etc. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai récemment découvert l'existence d'une collection similaire pour les petits Francophones : "Litté Merveilles" aux éditions Marmaille & Compagnie.

C'est ainsi que j'ai fait la rencontre du petit Marcel Proust dans A La Recherche du Temps perdu, petit imagier du jour et de la nuit. Marcel voit s'écouler sa journée selon divers rituels. L'heure du coucher qui suit le dîner mais qui intervient bien trop tôt... Heureusement que vient l'heure de l'histoire du soir ! Le matin, Marcel salue Tante Léonie avant d'aller faire une course puis de déjeuner avec grand-mère. L'après-midi vient la promenade, puis un nouveau dîner... c'est de nouveau l'heure de se coucher !

J'ai eu un vrai coup de coeur pour cet album plein de charme! Outre le caractère pédagogique de l'album qui permet aux parents d'initier leurs enfants à certaines notions tout en les familiarisant avec un grand roman classique, on peut saluer les belles illustrations, qui parviennent à retraduire l'époque et rendre le petit Marcel attendrissant tout en privilégiant un graphisme résolument moderne et assez épuré. Quant à Baby Lou, après m'avoir écoutée attentivement pendant une première lecture, elle feuillette spontanément cet album ainsi qu'un autre dont je vous parle dans quelques jours... elle a l'air d'approuver elle aussi !

Le billet de MyaRosa qui a elle aussi été conquise.

Merci à Guillaume et aux éditions Marmaille & Compagnie pour cette jolie découverte.

4,5coeurs.jpg

 

 

22 p

Anne-Sophie Tilly & Amélie Videlo, A La Recherche du Temps perdu, 2015

litté merveilles,éditions marmaille & compagnie,a la recherche du temps pedu,petit imagier du jour et de la nuit,albums jeunesse,classiques,anne-sophie tilly,amélie videlo,challenge je lis aussi des albums