Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2016

Mitsumasa Anno, Le Danemark d'Andersen

album_danemark andersen.jpgPour cette journée de Décembre nordique consacrée au Danemark, j'ai choisi l'album Le Danemark d'Andersen, découvert complètement par hasard à la médiathèque.

Cet ouvrage est le fruit de deux cultures, puisque l'on y retrouve un Danemark historique et littéraire dépeint par un artiste japonais. Si je pointe la nationalité de l'auteur et illustrateur, c'est que Mitsumasa Anno porte un regard respectueux mais très personnel sur l'oeuvre d'Andersen. 

Chaque double page est une nouvelle scène, parfois liée à la précédente par un chemin ou un détail... comme ce personnage à cheval qui se balade de page en page, quitte une île pour rejoindre la capitale et s'en aller en barque... je crois bien que c'est lui le prisonnier évadé, malgré une coupe de cheveux différente (petit défi posé aux lecteurs). A la fin, pour chaque scène se trouvent des explications de l'auteur. D'ailleurs, je parle de scène mais en réalité, c'est un plan large qui s'offre à nous et nous donne à voir plusieurs petites scènes simultanément, qu'elles se déroulent à proximité les unes des autres ou pas.

J'ai d'abord essayé de lire les explications correspondant à chaque page avant de vraiment reporter mon attention sur le dessin, mais j'ai éprouvé une certaine frustration en ne trouvant pas toujours le rapport entre le dessin et les contes évoqués, alors que d'autres mini-scènes m'interpellaient sans être commentées. Finalement, je me suis surtout concentrée sur les dessins, observant l'architecture, les détails historiques et les éléments originaux, avant de lire le commentaire correspondant. Je n'ai pas toujours trouvé le lien entre ce que j'avais vu et ces explications, mais j'ai trouvé l'exercice plus enrichissant dans ce sens. Et si les indications finales m'ont souvent laissée perplexe, elles m'ont donné envie de lire ou de relire certains contes en particulier. J'ai aussi beaucoup apprécié les cas où l'auteur nous invite au jeu, en indiquant avoir caché telle ou telle chose et en nous poussant à la rechercher (parfois au fil des pages).

On sent que Mitsumasa Anno apprécie vraiment l'oeuvre d'Andersen, qu'il s'est approprié celle-ci et a pris plaisir à créer un univers s'en inspirant. C'est un hommage original qui est ainsi rendu au célèbre auteur. Mais c'est aussi un beau livre en soi, avec des illustrations soignées, qui fourmillent de détails. En résumé, le fond, la forme et la philosophie de l'auteur m'ont convaincue. Une belle rencontre !

3,5coeurs.jpg

 

 

50 p

Mitsumasa Anno, Le Danemark d'Andersen, 2004

challenge nordique.jpgalbums2016.jpg

07/12/2016

Fiona Watt & Erica Harrison, La peinture magique 'Noël'

album_peinture magique de noel.jpgPremier coup de coeur de la saison avec cet album de peinture.

Celui-ci est livré avec un pinceau (sur le site de l'éditeur, une sorte de stylo qui n'est pas ce que nous avons avec notre exemplaire). Il suffit de tremper le pinceau dans l'eau puis de l'appliquer sur un dessin donné pour voir apparaitre des couleurs. Je pensais à l'origine qu'il suffisait peut-être de balayer la feuille avec la pinceau mais cela demande un peu plus de précision car chaque élément contient une couleur différente. Il faut donc peindre chaque élément séparément pour que les couleurs ressortent le plus nettement possible. Il est important de bien rincer le pinceau en changeant de motif, au risque de mettre un résidu de peinture foncée sur un élément qui aurait dû être plus clair.

20161125_173428.jpg

Sur le site de l'éditeur, il est indiqué que ce livre s'adresse aux enfants à partir de 5 ans mais Petite Lou qui n'a pas encore 3 ans a adoré et s'en est bien sortie. Je pense qu'à partir du moment où l'enfant commence à s'appliquer en coloriant sans déborder ou peu, il est prêt pour découvrir ce livre ! En effet, cet album de peinture magique demande un peu d'application mais est très bien conçu : même les petites imprécisions n'empêchent pas d'obtenir un très joli résultat.

20161125_184029.jpg

A noter également que les feuilles peuvent se détacher, si l'on souhaite accrocher une peinture ou pourquoi pas, en faire cadeau à Noël.

20161126_120712.jpg

Un must-have de Noël. Cet album nous a occupés pendant la plus grande partie d'un week-end et a permis également de passer de bons moments en famille, puisque rien n'empêche les parents de se prêter au jeu.

Dans le cadre du challenge Il était quatre fois Noël avec Chicky Poo et Samarian et du challenge Christmas Time de MyaRosa.

32 p

Fiona Watt & Erica Harrison, La peinture magique 'Noël', 2015

Logo_il etait quatre fois noel_Chicky Poo_2016.jpgchallenge il était quatre fois noël,fiona watt & erica harrison,la peinture magique 'noël',editions usborne

03/12/2016

Paul Echegoyen & Amélie Vidélo, Les Dimanches de Romulus

album_Les-dimanches-de-Romulus.jpg

Avant de débuter mes billets de saison, nordiques et de Noël, je profite d'un week-end pour vous parler de dimanches... mais pas n'importe quels dimanches !

Romulus c'est mon chat. On passe tout notre temps ensemble, tous les jours, sauf le dimanche. Ce jour-là, moi, je m'ennuie... mais pas lui.

Voilà l'introduction de cet album très réussi, petite merveille graphique portée par un texte plein de péripéties... et de bonne humeur

Le narrateur, un petit garçon, passe toute la semaine avec son chat Romulus. Mais lorsque celui-ci part vivre sa vie le dimanche, il faut bien justifier ses absences par de formidables aventures, qui occupent les pensées du jeune garçon... dont on comprend qu'il a une imagination débordante. Au final, il partage avec nous ses rêveries pour faire de Romulus un héros. Si l'histoire est pleine de peps, le dessin l'est aussi et s'appuie beaucoup sur les contrastes, comme le montre bien la couverture (et encore, on ne le voit pas bien ici mais il s'agit d'orange fluo).

Un bel objet et un livre garantissant un vrai plaisir à la lecture. Une bonne idée de titre à rajouter sur la liste du Père Noël cette année !

Merci aux Editions
marmaille et compagnie.png

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Paul Echegoyen & Amélie Vidélo, Les Dimanches de Romulus, 2016

albums2016.jpg

 

 

 

 

23/11/2016

La Nuit de Bébé Hibou (album)

album_nuit de bebe hibou.jpgEt voilà, c'est maintenant au tour de Mini Lou de trouver ses marques parmi les nombreuses bibliothèques qui lentement mais sûrement, gagnent du terrain sur notre home sweet home !

Voici un charmant livre pour bébés lecteurs (0 et +), La Nuit de Bébé Hibou (Twinkle twinkle little star pour la VO publiée chez Parragon, dans la collection Little learners - je ne trouve pas le site français ni l'auteur, je suis preneuse de l'info).

Jusqu'ici nous n'avions qu'un livre marionnette, que nous avions finalement assez peu lu à notre aînée. Je redécouvre le principe grâce à Hilde, avec cet album doux, tout en délicatesse. Une petite histoire permettant d'observer quelques scènes aux couleurs tendres, avec, au centre, une marionnette hibou mignonne comme tout pour animer l'histoire.

album_nuit de bebe hibou2.jpg

Un livre qui - comme ceux du même principe - permet de familiariser l'enfant à l'objet livre et à la lecture à voix haute, puis plus tard, d'introduire quelques notions et objets (jour et nuit, des animaux, la mer, les étoiles...). Amusée par la marionnette, Petite Lou s'y intéresse beaucoup et me demande de le lire à sa petite soeur en sa présence. Un très joli livre objet que l'on peut facilement associer à des moments de complicité avec son enfant. Un coup de coeur !

album_nuit de bebe hibou3.jpg

5coeurs.jpg

 

 

12 p

La Nuit de Bébé Hibou, 2016

albums2016v2.jpg

11/11/2016

C. Fraipont & P. Bailly, Petit Poilu, T2, La Maison Brouillard

BD_petit poilu_maison brouillard.jpgLes vacances de la Toussaint ont été pour nous l'occasion d'initier Petite Lou aux joies de la bande dessinée ! Elle a découvert ces dernières semaines plusieurs albums Ana Ana (dont je vous parlerai prochainement) ainsi que le tome 2 de Petit Poilu, La Maison Brouillard. Autant de titres recommandés par une libraire enthousiaste qui m'a convaincue.

Petit Poilu est un jeune personnage qui, chaque matin, après son petit rituel quotidien (réveil, salle-de-bain, petit déjeuner, au revoir à sa maman) part, sans doute pour l'école, mais se trouve détourné de son chemin par d'incroyables aventures... avant de rentrer au bercail sain et sauf.

Ici, Petit Poilu fait route sous un grand soleil lorsque la brume apparaît. Il finit par se retrouver face à une maison pour le moins inquiétante, dans laquelle il décide d'entrer. Il est alors poursuivi par une souris fantôme, avant de rencontrer un vampire. Oui mais voilà, le vampire est tout déglingué: avec ses habits élimés et sa coupe de cheveux improbable, il est à mourir de rire ! Après quelques péripéties et beaucoup de courage, Petit Poilu finit par devenir ami avec le vampire.

Une très chouette surprise que cette BD, à destination des enfants mais sympa pour les parents également. Les dessins sont suffisamment expressifs pour suffire à la narration, alors que les auteurs ont choisi de ne pas insérer de texte. Et ça fonctionne très bien ! Pour les plus jeunes, voilà un excellent moyen de faire découvrir la bande dessinée, de montrer le sens de lecture, de faire prêter attention à des détails d'expression qui pourraient passer inaperçu mais ont beaucoup de sens, ou encore d'expliquer ce qu'impliquent certaines signes et codes du genre (pour signifier le mouvement par exemple). J'ai trouvé assez amusant de réaliser le nombre d'automatismes que l'on acquiert et qui nous semblent plus que des évidences, alors qu'en réalité c'est tout un monde étonnant qui s'ouvre au jeune néophyte.

Les dessins sont tendres et malicieux. Le scénario est assez dense, avec pas mal de rebondissements ; c'est un album qui ne s'adresse pas particulièrement aux très jeunes lecteurs mais il plait déjà beaucoup à Petite Lou qui n'a pas encore 3 ans. Elle en profitera sans doute davantage encore dans quelque temps. Un bon investissement !

Céline Fraipont (scénario) & Pierre Bailly (dessin), Petit Poilu, T2, La Maison Brouillard, bd jeunesse, challenge je lis aussi des albums, challenge halloween, challenge halloween 2016

 

 

32 p

Céline Fraipont (scénario) & Pierre Bailly (dessin), Petit Poilu, T2, La Maison Brouillard, 2011

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

03/11/2016

Christian Guibbaud, Fais-toi peur

album_fais-toi-peur.jpgParmi les incontournables de nos lectures d'automne 2016, l'album Fais-toi peur occupe une place de choix.

Petit livre cartonné, Fais-toi peur fonctionne de la façon suivante : sur une double-page, des directives pour le jeune lecteur, censé dire ou faire quelque chose au monstre ou à la bestiole illustrée sur la page de droite. Une fois notre mission accomplie, on soulève un volet pour découvrir ce qui se passe. Par exemple, l'ogre chatouillé se tord de rire, le dragon auquel on a tiré la langue est furieux, le lion auquel on a montré les dents rugit, le martien sur lequel on a hurlé tremble de tous ses membres et nous supplie d'arrêter...

album_fais-toi-peur_ancienne couv.jpgAu premier abord, je n'ai pas eu de coup de coeur : la couverture très mignonne diffère de beaucoup des illustrations à l'intérieur, qui ne me plaisent pas autant pour certaines. D'ailleurs, cette couverture a été changée et l'ancienne est beaucoup plus proche du graphisme retenu pour cet album (cf la couverture orange pour vous faire une idée).

Cependant, le principe fonctionne extrêmement bien. Cela fait des semaines que Petite Lou réclame ce livre presque tous les jours. Nous avons nos petites habitudes sur la façon d'effrayer et de communiquer avec les gentilles monstruosités et bêtes sauvages. C'est un album que j'ai finalement moi aussi adopté et que j'ai appris à apprécier grâce à l'enthousiasme de ma fille et aux bons moments partagés grâce à lui.

Merci encore Hilde pour cette chouette découverte !

26 p

Christian Guibbaud, Fais-toi peur, 2006

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

01/11/2016

F. Fiorin, S. Taplin & M. Durber, Mon livre pop-up Le Manoir hanté

album_manoir hante.jpgVoici un must-have en cette saison, qui plaira aussi tout au long de l'année à vos petits monstres !

Oserez-vous pénétrer dans une forêt peuplée d'inquiétantes créatures ? Aurez-vous l'idée de vous réfugier dans l'étrange manoir que vous trouverez sur votre chemin ? A vos risques et périls... mais pour le bonheur des yeux !

album_manoir hante.jpg

Monstres, vampires, fantômes, bêbêtes bizarres, grimoires, coins poussiérieux, armures... rien n'a été oublié dans ce manoir hanté!

Ce livre pop-up fourmille de détails, tant au niveau des dessins que des éléments à explorer, ouvrir, déplacer. Chaque double-page retient longuement l'attention car il y a beaucoup à observer, des languettes à tirer mais aussi des surprises de-ci de-là (tiroirs ou livres qui s'ouvrent par exemple...). Il faut être attentif pour tout remarquer.

20161031_091049.jpg

Amusant, un peu effrayant (ne serait-ce que ce comte vampire qui jaillit tout à coup de l'album). Pour les plus jeunes ou les moins soigneux, mieux vaut le lire accompagné pour ne pas l'abîmer.

A partir de 3 ans pour les plus courageux... grandement recommandé pour les plus grands et les petits intrépides !

Un billet et d'autres photos chez Mya Rosa.

Merci aux Editions Usborne pour cette belle découverte !

10 p

Fabiano Fiorin (illustrations), Sam Taplin (texte) & Matt Druber (maquette), Mon livre pop-up Le Manoir hanté, 2015

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

29/10/2016

Sandrine Beau & Céline Decorte, Mon petit cherche et trouve d'Halloween

album_cherche et trouve halloween.jpgVoilà un album que j'avais repéré en librairie il y a quelques semaines et que Petite Lou et moi venons de découvrir (trois lectures consécutives) grâce à Hilde qui nous a fait parvenir un mystérieux colis pour fêter Halloween.

Le principe du "cherche & trouve" (un objet particulier à découvrir sur une page ou double page) a toujours un grand succès avec les petits bouts. Rien ne fonctionne aussi bien que les albums rigolos et interactifs, or cet album spécial Halloween répond bien à ces deux critères. De page en page, nous découvrons des sorcières, fantômes, chauve-souris, bocaux et balais de sorcières, fenêtres de maison hantée... et les objets à trouver sont souvent incongrus (un parapluie utilisé pour voler, un crapaud dans un bocal...). La thématique est de saison ! En ce moment, Petite Lou ressort spontanément plusieurs albums de fantômes et sorcières... c'est donc avec enthousiasme qu'elle s'est attaquée à ce livre-ci, qui lui permet au passage d'apprendre quelques mots et de parfaire sa connaissance du monde étonnant des petits monstres - ici traité avec légèreté, pour les jeunes lecteurs. Je ne doute pas que de nombreuses relectures m'attendent !

Un autre cherche et trouve chaudement recommandé par ici (joli, ludique, dense, progressif : un régal):

album_ou cachee sorciere .jpg

Le billet de Maman Plume. Le site des éditions Glénat.

3,5coeurs.jpg

 

 

32 p

Sandrine Beau & Céline Decorte, Mon petit cherche et trouve d'Halloween, 2016

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

*****

Et pour les plus curieux, voici le colis de Hilde pour la famille Lou, qui a été très gâtée !

20161029_110727.jpg 

20161029_111913.jpg

28/10/2016

Julia Donaldson & Axel Scheffler, Room on the Broom

album_Room on the Broom.jpgPour la LC Sorcellerie British, dernière rencontre officielle sur la thématique halloweenesque de cette année, j'ai choisi l'album Room on the Broom, référence en littérature enfantine et à l'origine d'un court métrage. Un album dû à un tandem gagnant, Julia Donaldson & Axel Scheffler, que l'on apprécie beaucoup à la maison (Pip and Posy, Gruffalo...).

Une sorcière voyage sur son balai avec son chat mais le vent souffle et lui fait perdre tour à tour son chapeau, son ruban, sa baguette magique, avant qu'elle ne casse son balai. A chaque coup de vent, la sorcière atterrit pour chercher l'objet perdu. Un animal le rapporte et demande s'il y a de la place pour lui sur ce balai (is there room on the broom for me ?). Petit à petit, les voyageurs sont plus nombreux, jusqu'à ce qu'un dragon croise leur route... un dragon qui se ferait bien une petite "witch and chips"!

Porté des rimes malicieuses et enlevées, raconté avec humour, le récit est original et très plaisant. Voilà une jolie leçon sur l'amitié, le partage et l'entraide. Le graphisme est typique de la griffe de Scheffler, un illustrateur qui sait donner vie à des personnages attachants. Même lorsqu'ils présentent un décor pluvieux ou un dragon en colère, les dessins de Scheffler restent joyeux, colorés, pleins d'optimisme. Un album indispensable sur toute étagère fantastique pour les enfants !

4coeurs.jpg

 

 

24 p

Julia Donaldson & Axel Scheffler, Room on the Broom, 2002 

 logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

26/10/2016

Fiona Watt & Stella Baggott, 1000 autocollants Monstres et fantômes

album_1000 autocollants monstres et fantomes.jpgJeunes parents qui n'avez encore jamais découvert le royaume des albums d'autocollants, oyez oyez, ceci est pour vous !

Il y a un an, Petite Lou (alors encore Baby Lou) allait tranquillement sur ses deux ans lorsque j'ai décidé de lui montrer un album d'autocollants acheté sur un coup de tête lors du précédent challenge Halloween. Et là, le déclic. Depuis cette rencontre entre Petite Lou et le monde magique des autocollants, nous avons connu des heures et des heures d'activités tranquilles, d'enthousiasme et de cris de ravissement. Nous avons aussi voyagé en train dans le calme et la sérénité (certes, Mr Lou et moi avons aussi passé du temps à aider à décoller les autocollants les plus capricieux, mais je trouve que c'est quand même plus sympa qu'un trajet entier scotché à une tablette). 

20151101_184435.jpg

Copyright MyLouBook (photo prise en octobre 2015 - les petites mains ont bien grandi depuis)

Vous me direz, d'accord, super, les enfants aiment bien les autocollants et si je n'en ai jamais acheté, je retiens l'idée mais pas nécessairement avec ce titre en particulier. Et vous avez raison, les albums d'autocollants ne manquent pas, sans parler des magazines qui proposent en général quelques activités de ce type). Mais dans la famille Lou, l'album 1000 autocollants Monstres et Fantômes est devenu un incontournable et fait l'unanimité auprès de nous trois (du haut de ses quatre mois, Mini Lou observe et ne se prononce pas encore sur le sujet). Outre le fait qu'il s'agisse du premier album d'autocollants de Petite Lou (drôle de thème me direz-vous ?), ce titre a de nombreux atouts :

  • Le nombre d'autocollants : au bout d'un an et plusieurs périodes d'utilisation intense, de "décollages et recollages", il reste encore quelques stickers à exploiter.
  • Le format : beaucoup d'albums sont au format A4 ou approchant, et peu épais. Ici c'est tout le contraire, le livre est plutôt compact (format 210 x 150 m) et plus épais. Il est pratique à emporter et s'abime moins rapidement. Globalement, notre exemplaire est encore en bon état malgré quelques brutalités et une utilisation récurrente.
  • Le thème  qui change un peu ! Les monstres et autres créatures étranges sont amusants, finalement c'est un album assez gai, plus ludique qu'effrayant (même s'il y a tout de même des zombies, des momies...). Et visiblement, le traité permet de plaire à un public assez large : filles et garçons de 20 mois à 5 ans et leurs parents (d'après notre petite expérience, car cet album a aussi été remarqué par des enfants d'amis ou d'autres voyageurs en train).
  • La variété des activités possibles : des scènes permettent de rattacher des stickers à certaines thématiques, même si l'enfant peut aussi tout mélanger. D'autres autocollants sont proposés pour décorer des cartes ou être utilisés en décoration.

20151101_185127.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Si le thème des Monstres et Fantômes ne vous inspire pas, sachez qu'il existe toute une petite collection sur le même format aux éditions Usborne (les animaux, les pirates, Noël, l'été, les fées...). 

Lu dans le cadre de la LC Albums d'Halloween.

4,5coeurs.jpg

 

 

48 p. + 20 p. autocollants

Fiona Watt & Stella Baggott, 1000 autocollants Monstres et fantômes, 2013

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

24/10/2016

Concours Le Club de L'épouvante

album_long_club de l'epouvante.jpg

Le Challenge Halloween a le plaisir de vous faire gagner 3 exemplaires de l'album Le Club de l'Epouvante d'Ethan Long. Pour ce concours, allez faire un tour chez ma complice Hilde et répondez dans les commentaires à la question suivante: «Que feriez-vous pour rejoindre le Club de l’Épouvante?».

Bonne chance à tous et à toutes !

22/10/2016

Ed Emberley, Bonne nuit petit monstre vert

album_emberly_bonne nuit petit monstre vert.jpgAprès avoir découvert Va-t-en grand monstre vert, j'ai eu envie de faire découvrir à ma fille Bonne nuit petit monstre vert, pressentant un grand succès... bien m'en a pris (mais il faut dire que je commence à connaître les goûts de Petite Lou).

Plus petit, cet album au format carré suit exactement le même principe que son prédécesseur mais, là où le grand monstre vert était renvoyé dans le néant par un lecteur qui n'avait finalement pas peur de lui, le petit monstre présente une alternative "édulcorée", plus mignonne, parfaite pour accompagner le moment du coucher. Petit monstre apparaît mais, avec la première étoile annonçant la nuit, il va être temps de se coucher. On souhaite donc bonne nuit à chaque partie de son visage et lorsque la dernière page est tournée et qu'apparaît le ciel étoilé dans son ensemble, le moment est venu pour nos petits lecteurs de suivre l'exemple donné par petit monstre vert.

album_emberly_bonne nuit petit monstre vert2.jpg

Photo Copyright La Triplette de Lille

Le principe est simple mais ingénieux : des découpes et des jeux de couleurs permettent au gentil monstre d'apparaître et de disparaître progressivement. La lecture est ainsi ludique, interactive. Deux thèmes différents donc pour ces deux albums à la construction identique : dédramatiser les peurs d'enfance, ou accompagner le moment du coucher. Je suis contente d'avoir choisi cet album-ci pour Petite Lou en raison du graphisme qui me plaît davantage (même si les similitudes sont évidentes), du format plus pratique et de la possibilité d'inscrire cette lecture dans notre rituel du soir. Nous lisons cet album depuis peu mais nous avons déjà dû le parcourir une dizaine de fois tant il plaît à notre petite lectrice. A mettre sur l'étagère de nos indispensables!

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Ed Emberley, Bonne nuit petit monstre vert, 2013

 logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

12/10/2016

Jennifer Adams & Alison Oliver, Frankenstein : A BabyLit Anatomy Primer

albums_baby lit_frankenstein.jpegCeux qui fréquentent ce modeste salon ont sans doute déjà croisé par ici la fabuleuse collection BabyLit, que j'ai découverte dans une charmante boutique à Cambridge il y a trois ans et qui, depuis, m'a réservé de jolies surprises. Cette collection s'inspire de grands classiques en proposant de courts albums pédagogiques sur les nombres, les contraires, les couleurs... Elle permet ainsi d'initier les bébés lecteurs à des fondamentaux tout en les familiarisant doucement à de grandes oeuvres.

Pour l'album du jour, j'ai donc choisi de vous présenter Frankenstein, qui a pour objectif d'enseigner à bébé le nom des différentes parties du corps. Progressivement, chaque élément est cité avec une illustration du monstre appropriée. Avec in fine un récapitulatif (ci-dessous), ainsi que des citations du roman de Shelley.

albums_babylitfrankenstein2.jpg

Je trouvais bien entendu l'association entre Frankenstein et l'anatomie très logique mais craignais un album un peu glauque. Au départ, je l'ai donc plutôt commandé par curiosité, pour moi, ne sachant pas si j'allais le présenter à Petite Lou (pour avoir feuilleté Dracula, j'ai eu l'impression d'un album un peu sombre pour un enfant en bas âge). En réalité, le monstre a l'air bien sympathique, son créateur aussi - il ressemble à un savant fou. Les contrastes entre les couleurs vives et le noir fonctionnent bien. Etonnamment, voilà un livre tout à fait mignon! Un titre que je recommande aux amateurs de la série !

3,5coeurs.jpg

 

 

22 p

Jennifer Adams & Alison Oliver, Frankenstein : A BabyLit Anatomy Primer, 2014

logo 2016 bis.jpgalbums2016.jpg

10/10/2016

Ed Emberley, Va-t-en grand monstre vert

album_emberley_va-t-en,-grand-monstre-vert.jpgCe week-end, je suis tombée par hasard sur cet album chez des amis, eux aussi bien équipés pour leurs petites lectrices ! Va-t-en grand monstre vert est presque devenu "un classique", et c'est vrai que le principe est sympathique et fonctionne bien.

Le résumé : Qui a un long nez bleu turquoise, deux grands yeux jaunes, et des dents blanches et pointues?
C'est le Grand Monstre Vert qui se cache à l'intérieur de ton livre.
Mais n'aie pas peur, il a besoin de toi pour apparaître. Et si tu trouves que sa grosse tête verte est vraiment trop effrayante, tu peux décider de le faire disparaître...

A chaque page, une partie du monstre apparaît, complétant petit à petit son visage "effrayant". Mais à ce stade, l'enfant dit au monstre qu'il ne lui fait pas peur et ordonne à chaque élément de disparaître tour à tour, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien du monstre.

Je ne suis pas particulièrement fan du graphisme mais le principe est bien trouvé. C'est exactement le genre d'album interactif que Petite Lou apprécie. En ce moment elle réclame tous les soirs un album offert par Hilde, Fais-moi peur. Je vais tenter de lui trouver une alternative avec un autre titre d'Emberley, Bonne nuit petit monstre vert (plus petit format et plus jolie couverture je trouve). La suite au prochain épisode!

30 p

Ed Emberley, Va-t-en Grand Monstre vert !, 1993

logo 2016 bis.jpgalbums2016.jpg

05/10/2016

Axel Scheffler, Pip and Posy and the Scary Monster

album_scheffler-Pip and Posy- The Scary Monster-69214-3.jpgPour la Sainte Fleur, un petit détour au jardin avec un monstre terrifiant... ou plutôt, amusant ! Lors de notre dernier séjour anglais, nous avons découvert la série Pip and Posy (en français Pip et Prune). Ces albums s'adressent à un public de jeunes lecteurs, avec un vocabulaire simple mais une histoire qui tient la route et surtout, le coup de crayon reconnaissable immédiatement du créateur de Gruffalo.

Posy s'ennuie par une vilaine journée d'automne. Elle regarde le jardin balayé par le vent et décide de se mettre en cuisine pour s'occuper. Alors qu'elle a mis des gâteaux au four, elle entend gratter à la fenêtre et y voit une patte bleue. Puis, à la porte, elle aperçoit un visage monstrueux. Lorsque la porte s'ouvre et que la créature s'avance, Posy est terrifiée, jusqu'à ce qu'elle reconnaisse les pieds de son ami Pip sous le déguisement. La journée grise et peu prometteuse se termine dans la bonne humeur, entre jeux et goûter.

Pip et Posy sont deux petits personnages très attachants qu'on a toujours plaisir à retrouver. Avec cet album, les parents s'amusent tout autant que leurs enfants (comme c'est le cas avec Splat the Cat, What was that ?) : Petite Lou adore le bruit de la main qui gratte à la fenêtre, les coups à la porte, celle-ci qui s'ouvre en grinçant... sans parler des bruits de films d'épouvante que je rajoute pour rigoler un peu (l'inquiétant et retentissant "Tadam" est très apprécié). Côté graphisme, toujours autant de bonne humeur et de détails avec cet illustrateur, qui nous régale d'entrée de jeu avec un jardin désolé sous la pluie, avant d'enchaîner avec humour en croquant des personnages espiègles et pleins de vie. Une série que je recommande les yeux fermés pour les petits bouts !

Le site de l'éditeur anglo-saxon.

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Axel Scheffler, Pip and Posy and the Scary Monster, 2013

logo 2016 bis.jpgalbums2016.jpg