Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2016

Sandrine Beau & Céline Decorte, Mon petit cherche et trouve d'Halloween

album_cherche et trouve halloween.jpgVoilà un album que j'avais repéré en librairie il y a quelques semaines et que Petite Lou et moi venons de découvrir (trois lectures consécutives) grâce à Hilde qui nous a fait parvenir un mystérieux colis pour fêter Halloween.

Le principe du "cherche & trouve" (un objet particulier à découvrir sur une page ou double page) a toujours un grand succès avec les petits bouts. Rien ne fonctionne aussi bien que les albums rigolos et interactifs, or cet album spécial Halloween répond bien à ces deux critères. De page en page, nous découvrons des sorcières, fantômes, chauve-souris, bocaux et balais de sorcières, fenêtres de maison hantée... et les objets à trouver sont souvent incongrus (un parapluie utilisé pour voler, un crapaud dans un bocal...). La thématique est de saison ! En ce moment, Petite Lou ressort spontanément plusieurs albums de fantômes et sorcières... c'est donc avec enthousiasme qu'elle s'est attaquée à ce livre-ci, qui lui permet au passage d'apprendre quelques mots et de parfaire sa connaissance du monde étonnant des petits monstres - ici traité avec légèreté, pour les jeunes lecteurs. Je ne doute pas que de nombreuses relectures m'attendent !

Un autre cherche et trouve chaudement recommandé par ici (joli, ludique, dense, progressif : un régal):

album_ou cachee sorciere .jpg

Le billet de Maman Plume. Le site des éditions Glénat.

3,5coeurs.jpg

 

 

32 p

Sandrine Beau & Céline Decorte, Mon petit cherche et trouve d'Halloween, 2016

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

*****

Et pour les plus curieux, voici le colis de Hilde pour la famille Lou, qui a été très gâtée !

20161029_110727.jpg 

20161029_111913.jpg

28/10/2016

Julia Donaldson & Axel Scheffler, Room on the Broom

album_Room on the Broom.jpgPour la LC Sorcellerie British, dernière rencontre officielle sur la thématique halloweenesque de cette année, j'ai choisi l'album Room on the Broom, référence en littérature enfantine et à l'origine d'un court métrage. Un album dû à un tandem gagnant, Julia Donaldson & Axel Scheffler, que l'on apprécie beaucoup à la maison (Pip and Posy, Gruffalo...).

Une sorcière voyage sur son balai avec son chat mais le vent souffle et lui fait perdre tour à tour son chapeau, son ruban, sa baguette magique, avant qu'elle ne casse son balai. A chaque coup de vent, la sorcière atterrit pour chercher l'objet perdu. Un animal le rapporte et demande s'il y a de la place pour lui sur ce balai (is there room on the broom for me ?). Petit à petit, les voyageurs sont plus nombreux, jusqu'à ce qu'un dragon croise leur route... un dragon qui se ferait bien une petite "witch and chips"!

Porté des rimes malicieuses et enlevées, raconté avec humour, le récit est original et très plaisant. Voilà une jolie leçon sur l'amitié, le partage et l'entraide. Le graphisme est typique de la griffe de Scheffler, un illustrateur qui sait donner vie à des personnages attachants. Même lorsqu'ils présentent un décor pluvieux ou un dragon en colère, les dessins de Scheffler restent joyeux, colorés, pleins d'optimisme. Un album indispensable sur toute étagère fantastique pour les enfants !

4coeurs.jpg

 

 

24 p

Julia Donaldson & Axel Scheffler, Room on the Broom, 2002 

 logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

26/10/2016

Fiona Watt & Stella Baggott, 1000 autocollants Monstres et fantômes

album_1000 autocollants monstres et fantomes.jpgJeunes parents qui n'avez encore jamais découvert le royaume des albums d'autocollants, oyez oyez, ceci est pour vous !

Il y a un an, Petite Lou (alors encore Baby Lou) allait tranquillement sur ses deux ans lorsque j'ai décidé de lui montrer un album d'autocollants acheté sur un coup de tête lors du précédent challenge Halloween. Et là, le déclic. Depuis cette rencontre entre Petite Lou et le monde magique des autocollants, nous avons connu des heures et des heures d'activités tranquilles, d'enthousiasme et de cris de ravissement. Nous avons aussi voyagé en train dans le calme et la sérénité (certes, Mr Lou et moi avons aussi passé du temps à aider à décoller les autocollants les plus capricieux, mais je trouve que c'est quand même plus sympa qu'un trajet entier scotché à une tablette). 

20151101_184435.jpg

Copyright MyLouBook (photo prise en octobre 2015 - les petites mains ont bien grandi depuis)

Vous me direz, d'accord, super, les enfants aiment bien les autocollants et si je n'en ai jamais acheté, je retiens l'idée mais pas nécessairement avec ce titre en particulier. Et vous avez raison, les albums d'autocollants ne manquent pas, sans parler des magazines qui proposent en général quelques activités de ce type). Mais dans la famille Lou, l'album 1000 autocollants Monstres et Fantômes est devenu un incontournable et fait l'unanimité auprès de nous trois (du haut de ses quatre mois, Mini Lou observe et ne se prononce pas encore sur le sujet). Outre le fait qu'il s'agisse du premier album d'autocollants de Petite Lou (drôle de thème me direz-vous ?), ce titre a de nombreux atouts :

  • Le nombre d'autocollants : au bout d'un an et plusieurs périodes d'utilisation intense, de "décollages et recollages", il reste encore quelques stickers à exploiter.
  • Le format : beaucoup d'albums sont au format A4 ou approchant, et peu épais. Ici c'est tout le contraire, le livre est plutôt compact (format 210 x 150 m) et plus épais. Il est pratique à emporter et s'abime moins rapidement. Globalement, notre exemplaire est encore en bon état malgré quelques brutalités et une utilisation récurrente.
  • Le thème  qui change un peu ! Les monstres et autres créatures étranges sont amusants, finalement c'est un album assez gai, plus ludique qu'effrayant (même s'il y a tout de même des zombies, des momies...). Et visiblement, le traité permet de plaire à un public assez large : filles et garçons de 20 mois à 5 ans et leurs parents (d'après notre petite expérience, car cet album a aussi été remarqué par des enfants d'amis ou d'autres voyageurs en train).
  • La variété des activités possibles : des scènes permettent de rattacher des stickers à certaines thématiques, même si l'enfant peut aussi tout mélanger. D'autres autocollants sont proposés pour décorer des cartes ou être utilisés en décoration.

20151101_185127.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Si le thème des Monstres et Fantômes ne vous inspire pas, sachez qu'il existe toute une petite collection sur le même format aux éditions Usborne (les animaux, les pirates, Noël, l'été, les fées...). 

Lu dans le cadre de la LC Albums d'Halloween.

4,5coeurs.jpg

 

 

48 p. + 20 p. autocollants

Fiona Watt & Stella Baggott, 1000 autocollants Monstres et fantômes, 2013

logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

24/10/2016

Concours Le Club de L'épouvante

album_long_club de l'epouvante.jpg

Le Challenge Halloween a le plaisir de vous faire gagner 3 exemplaires de l'album Le Club de l'Epouvante d'Ethan Long. Pour ce concours, allez faire un tour chez ma complice Hilde et répondez dans les commentaires à la question suivante: «Que feriez-vous pour rejoindre le Club de l’Épouvante?».

Bonne chance à tous et à toutes !

22/10/2016

Ed Emberley, Bonne nuit petit monstre vert

album_emberly_bonne nuit petit monstre vert.jpgAprès avoir découvert Va-t-en grand monstre vert, j'ai eu envie de faire découvrir à ma fille Bonne nuit petit monstre vert, pressentant un grand succès... bien m'en a pris (mais il faut dire que je commence à connaître les goûts de Petite Lou).

Plus petit, cet album au format carré suit exactement le même principe que son prédécesseur mais, là où le grand monstre vert était renvoyé dans le néant par un lecteur qui n'avait finalement pas peur de lui, le petit monstre présente une alternative "édulcorée", plus mignonne, parfaite pour accompagner le moment du coucher. Petit monstre apparaît mais, avec la première étoile annonçant la nuit, il va être temps de se coucher. On souhaite donc bonne nuit à chaque partie de son visage et lorsque la dernière page est tournée et qu'apparaît le ciel étoilé dans son ensemble, le moment est venu pour nos petits lecteurs de suivre l'exemple donné par petit monstre vert.

album_emberly_bonne nuit petit monstre vert2.jpg

Photo Copyright La Triplette de Lille

Le principe est simple mais ingénieux : des découpes et des jeux de couleurs permettent au gentil monstre d'apparaître et de disparaître progressivement. La lecture est ainsi ludique, interactive. Deux thèmes différents donc pour ces deux albums à la construction identique : dédramatiser les peurs d'enfance, ou accompagner le moment du coucher. Je suis contente d'avoir choisi cet album-ci pour Petite Lou en raison du graphisme qui me plaît davantage (même si les similitudes sont évidentes), du format plus pratique et de la possibilité d'inscrire cette lecture dans notre rituel du soir. Nous lisons cet album depuis peu mais nous avons déjà dû le parcourir une dizaine de fois tant il plaît à notre petite lectrice. A mettre sur l'étagère de nos indispensables!

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Ed Emberley, Bonne nuit petit monstre vert, 2013

 logo 2016 bis.jpg albums2016.jpg

12/10/2016

Jennifer Adams & Alison Oliver, Frankenstein : A BabyLit Anatomy Primer

albums_baby lit_frankenstein.jpegCeux qui fréquentent ce modeste salon ont sans doute déjà croisé par ici la fabuleuse collection BabyLit, que j'ai découverte dans une charmante boutique à Cambridge il y a trois ans et qui, depuis, m'a réservé de jolies surprises. Cette collection s'inspire de grands classiques en proposant de courts albums pédagogiques sur les nombres, les contraires, les couleurs... Elle permet ainsi d'initier les bébés lecteurs à des fondamentaux tout en les familiarisant doucement à de grandes oeuvres.

Pour l'album du jour, j'ai donc choisi de vous présenter Frankenstein, qui a pour objectif d'enseigner à bébé le nom des différentes parties du corps. Progressivement, chaque élément est cité avec une illustration du monstre appropriée. Avec in fine un récapitulatif (ci-dessous), ainsi que des citations du roman de Shelley.

albums_babylitfrankenstein2.jpg

Je trouvais bien entendu l'association entre Frankenstein et l'anatomie très logique mais craignais un album un peu glauque. Au départ, je l'ai donc plutôt commandé par curiosité, pour moi, ne sachant pas si j'allais le présenter à Petite Lou (pour avoir feuilleté Dracula, j'ai eu l'impression d'un album un peu sombre pour un enfant en bas âge). En réalité, le monstre a l'air bien sympathique, son créateur aussi - il ressemble à un savant fou. Les contrastes entre les couleurs vives et le noir fonctionnent bien. Etonnamment, voilà un livre tout à fait mignon! Un titre que je recommande aux amateurs de la série !

3,5coeurs.jpg

 

 

22 p

Jennifer Adams & Alison Oliver, Frankenstein : A BabyLit Anatomy Primer, 2014

logo 2016 bis.jpgalbums2016.jpg

10/10/2016

Ed Emberley, Va-t-en grand monstre vert

album_emberley_va-t-en,-grand-monstre-vert.jpgCe week-end, je suis tombée par hasard sur cet album chez des amis, eux aussi bien équipés pour leurs petites lectrices ! Va-t-en grand monstre vert est presque devenu "un classique", et c'est vrai que le principe est sympathique et fonctionne bien.

Le résumé : Qui a un long nez bleu turquoise, deux grands yeux jaunes, et des dents blanches et pointues?
C'est le Grand Monstre Vert qui se cache à l'intérieur de ton livre.
Mais n'aie pas peur, il a besoin de toi pour apparaître. Et si tu trouves que sa grosse tête verte est vraiment trop effrayante, tu peux décider de le faire disparaître...

A chaque page, une partie du monstre apparaît, complétant petit à petit son visage "effrayant". Mais à ce stade, l'enfant dit au monstre qu'il ne lui fait pas peur et ordonne à chaque élément de disparaître tour à tour, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien du monstre.

Je ne suis pas particulièrement fan du graphisme mais le principe est bien trouvé. C'est exactement le genre d'album interactif que Petite Lou apprécie. En ce moment elle réclame tous les soirs un album offert par Hilde, Fais-moi peur. Je vais tenter de lui trouver une alternative avec un autre titre d'Emberley, Bonne nuit petit monstre vert (plus petit format et plus jolie couverture je trouve). La suite au prochain épisode!

30 p

Ed Emberley, Va-t-en Grand Monstre vert !, 1993

logo 2016 bis.jpgalbums2016.jpg

05/10/2016

Axel Scheffler, Pip and Posy and the Scary Monster

album_scheffler-Pip and Posy- The Scary Monster-69214-3.jpgPour la Sainte Fleur, un petit détour au jardin avec un monstre terrifiant... ou plutôt, amusant ! Lors de notre dernier séjour anglais, nous avons découvert la série Pip and Posy (en français Pip et Prune). Ces albums s'adressent à un public de jeunes lecteurs, avec un vocabulaire simple mais une histoire qui tient la route et surtout, le coup de crayon reconnaissable immédiatement du créateur de Gruffalo.

Posy s'ennuie par une vilaine journée d'automne. Elle regarde le jardin balayé par le vent et décide de se mettre en cuisine pour s'occuper. Alors qu'elle a mis des gâteaux au four, elle entend gratter à la fenêtre et y voit une patte bleue. Puis, à la porte, elle aperçoit un visage monstrueux. Lorsque la porte s'ouvre et que la créature s'avance, Posy est terrifiée, jusqu'à ce qu'elle reconnaisse les pieds de son ami Pip sous le déguisement. La journée grise et peu prometteuse se termine dans la bonne humeur, entre jeux et goûter.

Pip et Posy sont deux petits personnages très attachants qu'on a toujours plaisir à retrouver. Avec cet album, les parents s'amusent tout autant que leurs enfants (comme c'est le cas avec Splat the Cat, What was that ?) : Petite Lou adore le bruit de la main qui gratte à la fenêtre, les coups à la porte, celle-ci qui s'ouvre en grinçant... sans parler des bruits de films d'épouvante que je rajoute pour rigoler un peu (l'inquiétant et retentissant "Tadam" est très apprécié). Côté graphisme, toujours autant de bonne humeur et de détails avec cet illustrateur, qui nous régale d'entrée de jeu avec un jardin désolé sous la pluie, avant d'enchaîner avec humour en croquant des personnages espiègles et pleins de vie. Une série que je recommande les yeux fermés pour les petits bouts !

Le site de l'éditeur anglo-saxon.

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Axel Scheffler, Pip and Posy and the Scary Monster, 2013

logo 2016 bis.jpgalbums2016.jpg

03/10/2016

Rob Scotton, Splat the Cat : What was that ? / Linley Dodd, Slinky Malinki

En cette journée du challenge Halloween consacrée aux chats noirs, j'ai choisi de vous présenter deux albums jeunesse en anglais pris dans la bibliothèque de ma petite lectrice en herbe.

splat the cat what was thatç.jpg

J'ai récemment parlé du chat Splat et dit combien j'appréciais l'univers de Rob Scotton, qui ne manque pas d'humour. Cela se confirme avec l'album d'Halloween What was that ? Splat et deux amis (un chat et une souris) font la tournée des bonbons pour Halloween. Il ne leur reste plus que la vieille maison à voir, mais ils la trouvent trop effrayante pour tenter leur chance. Malheureusement, le copain souris Seymour (rebaptisé Shirley chez nous) file tout droit vers la maison. Il va bien falloir le retrouver. Les deux chats font donc le tour de la maison. Tantôt ils pensent trouver un monstre ou une sorcière qui n'en sont pas, tantôt ils ne s'aperçoivent pas qu'une armure a bougé toute seule. Ils rencontrent au passage des canards vampires, avant de quitter la maison, soulagés. Mais dans le jardin, ils entendent ses fantômes. Un livre drôle, coloré malgré un décor dans des tons sombres et surtout, de belles possibilités de lecture grâce aux rabats qui créent sans cesse la surprise. A la lecture, les portes grincent, les fantômes couinent... au final, les parents s'amusent tout autant que leur enfant grâce à cet album au ton léger parfaitement dans le thème d'Halloween.

Une lecture qui plus est anglaise, pour ce challenge Halloween tourné vers le Royaume-Uni.

Lu par Mya Rosa pour le challenge en 2013

Rob Scotton, Splat the Cat : What was that ?, albums jeunesse chats, Linley Dodd, Slinky Malinki, challenge je lis aussi des albums, challenge halloween, challenge halloween 2016, chat noir

 

 

Rob Scotton, Splat the Cat : What was that ?, 2013

*****

Slinky_Malinki.jpg

Slinky Malinki est un chat voleur, qui, dans cet album, finit par être pris en flagrant délit. Un livre très graphique, avec de belles illustrations pour un univers plutôt sombre sentant les nuits pluvieuses et les placards poussiéreux. Et  surtout, le texte est une belle réussite. L'écriture est élégante et l'auteur a choisi d'avoir recours à des rimes bien trouvées qui permettent de donner du rythme. On prend vraiment plaisir à lire cet album en anglais à voix haute.

Rob Scotton, Splat the Cat : What was that ?, albums jeunesse chats, Linley Dodd, Slinky Malinki, challenge je lis aussi des albums, challenge halloween, challenge halloween 2016, chat noir

 

 

Linley Dodd, Slinky Malinki, 2005

halloween 2016.jpg albums2016.jpg

24/09/2016

Albums pour préparer la rentrée en maternelle

albums rentree maternelle.jpg

Derniers jours de septembre : c'est le moment où jamais de vous présenter quelques albums qui nous ont accompagnés en août pour préparer Baby Lou à ses premiers pas à l'école.

album_mes ptits docs_ecole maternelle.jpg albums_mes ptits docs_maternelle stickers.jpg

S'il ne fallait en retenir qu'un ce serait celui-là : l'album L'école maternelle de la collection Mes P'tits Docs, en complément duquel existe un album d'autocollants. Deux livres pragmatiques, clairs et précis mettant en scène les différents moments de la journée. L'arrivée le matin, le maître ou la maîtresse et "l'atsem", les types d'activité proposés, la cantine, les enfants qui partent pour certains à la fin de la matinée, les retrouvailles du soir... Pour notre fille qui est la plus petite de sa classe et qui s'imaginait que l'école était un endroit pour jouer en présence de ses parents, cet album a permis de clarifier des points importants mais aussi de la rassurer. L'album avec stickers a été un complément ludique utile dans un deuxième temps. A chaque double-page correspondant une scène sur laquelle l'enfant doit placer des objets (une petite répétition avant le jour J en somme).

****

Moins prosaïques, voilà également trois albums un peu décalés sur la rentrée à l'école :

album_splat le chat.jpeg

Splat le Chat de Rob Scotton : Splat n'a vraiment pas envie d'aller à l'école. Toutes les excuses sont bonnes, jusqu'au lampadaire qui ne veut pas le laisser passer. A l'école des chats, Splat est accueilli par des chatons bien sympathiques et apprend avec eux ce qui fait un bon chat. Mais lorsqu'il sort son copain Harry la Souris de son casse-croûte et que ses nouveaux camarades essaient de l'attraper, c'est un joyeux bordel qui s'installe dans la salle de classe. Cet album est très réussi : des personnages sympathiques, beaucoup d'humour dans le texte comme dans les illustrations et un message au final très positif sur la rentrée en classe. Et le lendemain, Splat a hâte de retourner à l'école !

*****

album_spot goes to school.jpg

Spot goes to school d'Eric Hill : A la maison, Spot fait partie des incontournables. J'en ai d'ailleurs déjà parlé pendant le Mois anglais, en vous présentant plusieurs titres, dont celui-ci. On assiste à la première journée de Spot, qui s'amuse bien et fait beaucoup d'activités différentes. La journée passe donc trop vite ! Ce n'est pas l'album de la collection que je préfère, je le trouve plus classique mais il permet là aussi de donner une image positive de l'école en montrant combien on peut s'y amuser.

*****

album_masha et michka.jpeg

Masha et Michka, La rentrée des classes : Que l'on connaisse bien le dessin animé ou pas (personnellement j'ai regardé d'un oeil deux épisodes sans vraiment m'y intéresser), voilà un album amusant où  Michka fait la classe à la malicieuse Masha. Celle-ci est une véritable tornade, mange les pommes qu'il faut compter, ne suit pas du tout les instructions de son professeur... jusqu'au cours de bricolage où elle se découvre des talents insoupçonnés. C'est mignon et drôle, même si le niveau de difficulté n'est pas toujours tout à fait adapté à une rentrée en maternelle - en tout cas pas pour les plus jeunes enfants. Je pense en particulier à la scène avec les pommes, où il s'agit de faire de toutes petites opérations. Dans la pratique, même si Baby Lou commence à compter, si je lui mets 9 cerises et que j'en enlève une, il faudra qu'elle recompte les 8 restantes pour trouver le chiffre correct. Même si certains passages sont donc un peu compliqués pour des tout petits, cet album connaît lui aussi un beau succès à la maison, probablement aussi grâce à ses personnages attachants.

*****

Et vous, avez-vous particulièrement apprécié certains titres pour préparer la rentrée des classes ?

albums2016v2.jpg

29/06/2016

Winnie the Pooh, A very grand day (album) / Hartfield (East Sussex)

20160507_173720.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Je ne pouvais pas consacrer cette journée littérature enfantine du Mois anglais à autre chose que Winnie l'Ourson, visage amical et souvenir d'enfance devenu cher à Baby Lou. Il faut dire que depuis sa naissance, j'ai fait en sorte de la familiariser avec cet univers que j'avais adoré enfant. Tout a commencé dès le berceau : la chanson de Winnie a été l'une de ses premières berceuses, retrouvée sur son mobile Winnie que des amis ont eu la grande gentillesse de lui offrir. Hilde du Livroblog y a été du sien en lui offrant un livre en tissu Winnie l'Ourson dont ma petite lectrice en herbe s'est entichée dès qu'elle a commencé à le voir sur son tapis d'éveil ou son transat (il faut dire qu'il partait avec de beaux atouts, entre un ballon rouge qui couine et des couleurs vives). Par la suite, tout article de Winnie a fait son petit effet (bavoirs, figurines, un tee-shirt, un fauteuil, une peluche Winnie à qui elle donne en ce moment le biberon et la soupe, un petit livre d'histoires du soir de Disney, un autre pour compter cinq petits pots de miel, un puzzle...). Alors quand nous lui avons annoncé au printemps que nous allions aller "au village de Winnie", notre puce désormais âgée de 2 ans a commencé à attendre de pied ferme la visite promise. Ce billet inévitablement très personnel vous présente le livre que j'ai choisi pour elle là-bas, ainsi que quelques photos souvenirs.

Sur la première photo, un mélange de trésors winniesques de notre fille et de quelques souvenirs de Hartfield et de ses alentours... les deux articles Bourriquet étant pour notre deuxième lectrice en devenir (ce billet étant programmé à l'avance, elle sera normalement déjà là depuis quelques jours lorsque vous le lirez).

*****

album_winnie_a very grand day.jpg

Commençons par le livre ! Je cherchais des livres avec des illustrations autres que celles de Disney. Sur place, j'avais le choix entre plusieurs livres d'histoires de Winnie (mais nous avons l'intégrale ainsi que deux plus petits livres également joliment illustrés, pour dans quelque temps) ou des livres d'apprentissage, que je trouvais un peu simples par rapport aux progrès de Baby Lou (de mémoire des thématiques comme l'apprentissage des couleurs). J'ai jeté mon dévolu sur A Very Grand Day. Cet album est un petit bijou !

winnie_very grand day 02.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Sur six double-pages sont présentées des scènes emblématiques de l'univers de Winnie, mettant en avant les personnages principaux. A gauche, l'illustration complète. A droite, un court texte pour raconter la scène, suivi de dessins d'objets isolés et nommés. On désigne ainsi un objet à l'enfant qui l'identifie puis doit le retrouver dans la scène de la page de gauche. Un procédé qui fonctionne bien. Les dessins sont suffisamment travaillés pour que l'enfant ne retienne pas forcément par coeur tous les emplacements des objets après les premières lectures, sachant qu'il y a des petits pièges (un objet qu'on ne voit pas en entier car il sort du cadre...). Le livre permet d'apprendre un certain nombre de mots, qui ne sont pas tous utilisés quotidiennement devant l'enfant (par exemple pour nous le soldat de plomb, la serrure, le baquet, le coffre...). On le familiarise avec quelques objets d'antan (je pense notamment aux bougies, vues dans un autre contexte). La grande scène fourmille de détails, on passe donc du temps à l'observer et à la commenter. Vous l'aurez compris, cet album permet une grande interaction avec l'enfant. Pour l'instant nous l'avons surtout utilisé en français mais je commence à introduire quelques mots d'anglais comme Baby Lou est intriguée par l'alphabet et cherche en ce moment à retrouver les mots à l'écrit ; il faut alors lui expliquer qu'il y a écrit "soldier" et non "soldat".

winnie_very grand day 03.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Le format du livre est lui aussi très plaisant et adapté aux petits. Pages cartonnées, jolie couverture rigide, avec sur le côté des onglets qui permettent de retrouver facilement chaque scène. C'est un album charmant, qui plaira à vos enfants et fera aussi un beau cadeau.

hartfield, east sussex, winnie the pooh, pooh corner, a very grand day, mois anglais 2016

 

 

Andrew Grey (illustrations), Winnie-the-Pooh, A Very Grand Day, 2015

*****

hartfield pooh corner 01.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Et pour finir, quelques photos prises à Hartfield où se trouve le salon de thé de Winnie The Pooh, Pooh Corner - qui a fait le bonheur de notre fille mais aussi son désespoir lorsqu'il a fallu partir, elle était inconsolable. Le créateur du personnage, A. A. Milne, était originaire de ce village. Les aventures imaginaires de Winnie se déroulent dans des lieux inspirés des environs - que nous n'avons malheureusement pas pu tous parcourir.

hartfield pooh corner 02.jpg

Photo Copyright MyLouBook

winnie_very grand day 04.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Une partie de la boutique, que je ne suis pas prête d'oublier car Baby Lou voulait absolument emporter le Winnie qui fait à peu près sa taille (je précise que ce n'est pas celui de la photo tout en haut).

20160329_161804.jpg

Photo Copyright MyLouBook

hartfield pooh corner 05.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Et enfin, un souvenir de tea time très coloré, avec de nombreux jouets proposés aux enfants.

winnie quotes 01.jpgwinnie quotes 02.jpg

*****

ob_0ad4b5_mois-anglais-1.png

28/06/2016

Comptines en anglais / Nursery rhymes

comptines anglaises_nursery rhymes 01.jpg

M'inspirant du billet d'Estelle qui nous a parlé de livres pour apprendre l'anglais aux enfants, j'ai voulu vous présenter ici des disques et livres-CD que Baby Lou réclame beaucoup à la maison.

Un point commun à ces quatre titres : la diction des chanteurs est très claire, pour certains très anglaise, et permet à l'enfant de bien s'approprier la prononciation des paroles. On peut donc les recommander sans réserve pour sensibiliser l'oreille des petits à la langue anglaise.

  • Le CD The Wheels on the Bus de la BBC : plus d'une vingtaine de comptines chantées par un homme et une femme. Sans être exceptionnel sur le plan musical, ce disque est bien fait avec de petits bruitages et une orchestration bien adaptée aux différentes histoires et thématiques. Ça se laisse très bien écouter (je pense aussi aux parents...).

comptines anglaises_nursery rhymes 02.jpg

  • Peppa Pig, Nursery Rhymes and Songs : de tous, c'est l'album que Mr Lou et moi aimons le moins, mais il plaît beaucoup à Baby Lou qui connaît visiblement relativement bien Peppa Pig. Parfait pour les petits adeptes de l'univers de ce personnage, mais moins agréable pour les parents. Seules quelques comptines sont chantées et orchestrées, d'autres sont récitées (toujours avec une voix d'enfant). Chaque titre est très court mais répété deux fois à la suite ; c'est un peu frustrant tout de même, on a l'impression qu'il y a peu de matière. Il y a quelques touches d'humour appréciables. Dans la photo ci-dessus, une chanson connue est détournée : "The wheels on the bus" qui devient "Grandpa's Little train". Les comptines en musique sont plutôt amusantes mais malheureusement vraiment courtes et peu nombreuses. Enfin, le livre lui-même est souple, y compris la couverture, ce qui n'est pas idéal pour un public très jeune.

comptines anglaises_nursery rhymes 03.jpg

comptines anglaises_nursery rhymes 04.jpg

  • Mes comptines anglaises : après Peppa Pig, voilà un CD qui fait du bien aux oreilles ! Toutes les comptines sont enregistrées en musique, avec une seule chanteuse. Les berceuses sont douces et mignonnes, les chansons plus drôles sont bien rythmées. Quant au livre : petit format cartonné, de belles couleurs vives, un graphisme efficace et très anglais.  Un joli album et un disque agréable. 

comptines anglaises_nursery rhymes 05.jpg

  • Comptines pour chanter en anglais : à la première écoute, Mr Lou et moi avons détesté le disque alors que le petit livre qui l'accompagnait était adorable, avec des dessins pleins de douceur, fourmillant de détails pour certains. Et puis, peut-être parce que nous avons depuis enduré d'autres musiques pour enfants dont certaines sont aussi irritantes qu'elles vous trottent dans la tête des heures durant, quand nous avons réécouté le CD nous avons trouvé qu'il était parfaitement audible. La musique est soignée, avec parfois quelques bruitages en lien avec la chanson (par exemple l'éléphant). Ce qui nous avait déplu initialement et ne nous dérange plus, ce sont les voix d'enfants, parfois légèrement fausses ou tremblantes, forcément aiguës. Il faut juste le savoir avant de décider d'acheter cet album ou non.

Le CD aussi bien que les trois livres musicaux connaissent un grand succès à la maison. Concernant ces trois derniers, notre fille passe beaucoup de temps à écouter attentivement les chansons et à tourner les pages en rythme. Elle est vraiment très concentrée et commence à chanter certaines comptines en imitant les chanteurs, réclamant elle-même plusieurs fois par jour tel ou tel album. Et en ce mois anglais où je suis à la maison avec elle, c'est aussi devenu notre petit rituel du matin post breakfast !

 mois anglais 2016_penguin.jpg

13/06/2016

Eric Hill, Collection de livres "Spot"

20160513_135147.jpg

Après mes grands-parents, mes parents et moi, la tradition se poursuit dans la famille puisque nous avons à la maison une lectrice en herbe qui accepte d'aller aux toilettes presque uniquement pour bouquiner, peut rester de longs moments seule dans sa chambre à sortir et feuilleter ses livres et qui, depuis quelques mois, refuse de dormir avoir d'avoir lu deux ou trois histoires avec ses parents. Parmi tous ses livres, sans surprise avec la maman qu'elle a, les titres anglais occupent une place de choix.

Chaque moment de la journée a ses lectures dédiées et je ne pouvais pas passer à côté de la collection de livres d'Eric Hill consacrée à un chien bien mignon nommé Spot. Nous avons commencé par "Where's Spot ?", qui m'a tout de suite semblé très familier : je suis presque certaine de l'avoir également lu petite. Puis nous avons complété avec plusieurs titres, toujours au petit format carré cartonné, sur des occasions plutôt générales  de façon à pouvoir en profiter toute l'année (même s'il existe plusieurs tomes sur des occasions particulières : Noël, anniversaire...).

Tous ces livres (hormis le livre plastique pour le bain) fonctionnent avec un système de rabats

20160513_135427.jpg

L'enfant comprend très rapidement le principe et la lecture est très ludique. Ces livres très réclamés par notre petite lectrice font aussi partie de ceux que nous avons le plus de plaisir à ouvrir en tant que parents car ils permettent une grande interaction. Pour les fidèles de la série, un autre atout réside dans les personnages secondaires récurrents, qui permettent de se replonger dans un univers familier même si la thématique est différente.

20160513_135534.jpg

Les titres lus et relus des dizaines de fois à la maison :

- Where's Spot ? : Sally, la maman, cherche Spot dans toute la maison. A chaque page, on se demande s'il est caché dans/sous tel ou tel meuble. A chaque fois le même rituel : "nooooon", puis l'enfant nomme l'animal qui se cache à chaque endroit (et qui n'a rien à faire là...). C'est le premier que nous avons commencé à lire, Baby Lou avait 18 mois et s'est tout de suite prise au jeu. Près d'un an plus tard, elle continue à s'y intéresser même si c'est celui qui présente l'histoire la plus simple.

- Spot says goodnight : notre incontournable du soir. Ici une histoire très simple autour du rituel du coucher. Spot rentre chez lui, doit prendre son bain puis dit bonne nuit à toute la maisonnée avant de s'endormir. Un livre plein de tendresse. Notre fille ne se lasse pas de dire bonne nuit à tout le monde avec Spot puis lorsque Spot lui-même est endormi, elle referme tout doucement le livre pour ne pas le réveiller.

- Spot goes on holiday : Sally et Sam, les parents, font découvrir à Spot les joies de la plage. Achat de nombreux jouets, jeux sur la plage, château de sable, plongeon dans l'eau... autant de petits plaisirs découverts par Spot.

- Spot goes to the park : notre avant-dernière acquisition. Nous l'avons depuis peu mais l'avons déjà lu de nombreuses fois. Sally emmène Spot et son amie Helen au parc, où ils retrouvent leur copain Tom. Malheureusement, ils laissent s'échapper le ballon qui atterrit dans la mare aux canards. Grand succès du canard qui fait "quack quack "!

- Enfin, le livre pour le bain Splish, Splash Spot ! : un imagier classique, à présenter aux enfants les plus jeunes. Je n'avais pas pu le voir avant de l'offrir à ma fille car il était sous plastique. Elle le feuillette régulièrement mais très rapidement, car à 2 ans et demi elle est un peu grande pour ce livre. Si ce n'était pas Spot je pense qu'il la laisserait indifférente.

*****

eric hill,chien spot,where's spot ?,spot says goodnight,spot goes on holiday,spot goes to the park,splish,splash spot !,albums jeunesse,albums jeunesse anglaisJ'avais préparé ce billet avec un peu d'avance. Depuis nous avons offert Spot goes to school à notre fille, pour la préparer doucement à sa première rentrée. On assiste à la première journée de Spot, qui s'amuse bien et fait beaucoup d'activités différentes. La journée passe donc trop vite ! Encore un album qui a du succès à la maison même si nous ne le lisons que depuis quelques jours.

*****

En tout cas, je recommande sans aucune réserve cette collection pour les lecteurs en herbe. Bien sûr les rabats sont un peu fragiles comme toujours, mais nous n'avons jusqu'ici pas eu besoin d'en re-scotcher (Baby Lou est peut-être particulièrement soigneuse avec les livres, j'ai du mal à m'en rendre compte).

4,5coeurs.jpg

 

 

Eric Hill, Les livres de Spot, série débutée en 1980 avec Where's Spot ?

eric hill,chien spot,where's spot ?,spot says goodnight,spot goes on holiday,spot goes to the park,splish,splash spot !,albums jeunesse,albums jeunesse anglais

07/06/2016

Jane Austen & Becca Stadtlander, Pride and Prejudice retold

austen_stadtlander_pride and prejudice.jpgJe n'étais pas du tout partie pour présenter ce petit livre lors du rendez-vous du Mois anglais consacré à Jane Austen mais, faute d'organisation, j'ai finalement choisi de le relire et de vous en parler enfin - car je l'avais découvert à sa sortie sans faire de billet.

Classics Unfolded est une petite collection assez étonnante à destination de la jeunesse. Le but est de présenter une oeuvre classique en quelques pages illustrées.

Le format est déjà original en lui-même : un étui à l'intérieur duquel se trouve un fascicule cartonné replié en éventail.

austen_stadtlander_pride and prejudice01.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Le fascicule comprend quant à lui 16 pages. La première introduit les personnages principaux. La dernière comprend un résumé de l'histoire et de ses thématiques à lire en 30 secondes environ. Enfin, les autres pages reprennent les temps forts du roman à travers des scènes illustrées. Chaque scène est accompagnée d'un extrait du roman et d'une petite phrase résumant très succinctement l'évènement clef concerné.

austen_stadtlander_pride and prejudice02.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Voilà une bien jolie collection. Ce Pride and Prejudice retold séduira forcément les janéites car c'est un bel objet. J'ai trouvé le principe inventif et l'idée bien exécutée, même si évidemment, pour résumer Pride and Prejudice en quelques dessins, on oublie beaucoup de personnages et moult scènes qui font la richesse du roman. L'ouvrage a le mérite d'introduire l'oeuvre et, il faut l'espérer, doit normalement donner envie de découvrir le texte d'origine. Ma petite lectrice en herbe a été très intriguée par le format en me voyant déplier cette feuille cartonnée. Il a fallu que nous regardions ensemble toutes les images et elle me demandait qui étaient les personnages... malgré son très jeune âge qui ne lui permet pas de retenir grand-chose de ce type de récit (même si elle a adoré s'essayer à prononcer quelques mots anglais et a apparemment retenu le nom "Bennet") je trouve cela plutôt encourageant.

A l'origine, j'avais découvert cette collection alors que je cherchais des adaptations d'Alice in Wonderland, mais finalement j'ai opté pour ce titre-ci. J'étais tentée également par The Secret Garden que j'avais adoré petite mais que j'ai complètement oublié. Je me demande tout de même quelle impression on peut avoir d'une oeuvre en la découvrant de cette façon. Est-ce suffisant pour inciter à la lire ? Ou est-ce plutôt un objet à collectionner qui séduira surtout les lecteurs déjà convaincus ? Pour un jeune public, il me semble que ce livre peut plutôt servir de support lors d'une lecture avec un proche qui pourra enrichir cette base avec ses souvenirs de l'oeuvre présentée.

Une jolie découverte en tout cas !

Jane Austen & Becca Stadtlander, Pride and Prejudice, classics unfolded, mois anglais, mois anglais 2016, jane austen

 

 

16 p

Jane Austen, Pride and Prejudice Retold in pictures by Becca Standtlander, 2015 

Jane Austen & Becca Stadtlander, Pride and Prejudice, classics unfolded, mois anglais, mois anglais 2016, jane austenJane Austen & Becca Stadtlander, Pride and Prejudice, classics unfolded, mois anglais, mois anglais 2016, jane austen

04/11/2015

Sam Taplin & Vicki Gausden, La Fête Foraine

album_fete-foraine.jpegParmi les albums qui ont le vent en poupe à la maison, ceux des éditions Usborne sont en bonne place. La Fête Foraine ne déroge pas à la règle et a conquis Baby Lou, qui le regarde et joue avec très régulièrement depuis deux ou trois semaines.

La couverture est superbe et donne une bonne idée des illustrations que l'on retrouve ensuite. Sur chaque planche de deux pages, un lieu ou un moment particulier de la fête foraine : Le Manège (dans des tons très doux), les auto-tamponneuses, les montagnes russes, la maison hantée (c'est pour ça que ce livre s'inscrit également bien dans le challenge Halloween - même si Baby Lou a décidé que la momie était simplement une petite fille) et enfin, le feu d'artifice, qui nous donne une vue d'ensemble sur le parc.

A chaque scène correspond un enregistrement sonore : pour le déclencher il faut appuyer à droite sur le dessin qui rappelle la page concernée. Les enregistrements sont de bonne qualité et tout à fait adaptés aux illustrations. Deux petits bémols quand même : le son est fort, j'aurais aimé le régler mais je n'ai pas trouvé comment le faire. Par ailleurs il est facile de déclencher le mauvais son quand on veut appuyer sur un bouton (Baby Lou appuie fort avec le doigt mais laisse traîner son poignet sur le bouton en dessous)... voire même, de déclencher un bouton sans en avoir eu l'intention. Ça nous arrive régulièrement, en déplaçant le livre par exemple. Bref, les puces sont un peu sensibles.

Malgré ces petits inconvénients, je recommande chaudement cet album ludique qui fera le bonheur des petits. Les illustrations colorées sont détaillées et invitent à l'échange avec l'enfant. Un univers joyeux, très animé que j'ai plaisir à regarder presque quotidiennement depuis que nous l'avons reçu.

La préférence de Baby Lou va au manège et surtout, à la chanson qui l'accompagne, sur laquelle elle se dandine avec enthousiasme :

album_fete forraine2.jpg

Le format est assez grand (environ 60 cm quand le livre est ouvert) mais notre lectrice en herbe contourne le problème en posant l'album sur un lit ou le canapé et en se mettant debout pour le feuilleter la plupart du temps. J'espère que la pile et les puces résisteront mieux à une utilisation fréquente que la plupart des petits albums sonores que nous avons - certains ayant rendu l'âme beaucoup trop vite à mon goût, d'autant plus qu'ils sont toujours assez chers.

Un cadeau idéal pour les petits lecteurs !

Lu en partenariat avec les éditions Usborne.

Sam Taplin & Vicki Gausden, La Fête Foraine, editions usborne, albums fete foraine, challenge halloween, challenge halloween 2015, challenge je lis aussi des albums

 

 

10 p

Sam Taplin & Vicki Gausden, La Fête Foraine, 2015

Sam Taplin & Vicki Gausden, La Fête Foraine, editions usborne, albums fete foraine, challenge halloween, challenge halloween 2015, challenge je lis aussi des albumsSam Taplin & Vicki Gausden, La Fête Foraine, editions usborne, albums fete foraine, challenge halloween, challenge halloween 2015, challenge je lis aussi des albums