Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2018

Willa Cather, Mon ennemi mortel

Il y a deux ans je relisais Le Pont d'Alexander et tombais de nouveau sous le charme de ce roman d'une grande modernité, une tragédie dont le héros fait naître en nous des sentiments contradictoires. Brillant et doux d'un côté, lâche et infidèle de l'autre, Alexander court sans le savoir à sa perte, dans un univers de conquête et d'acier propres à la modernisation industrielle accélérée du début du XXe. 

C'est avec curiosité que j'ai ouvert Mon ennemi mortel, novella qui nous plonge cette fois-ci dans l'univers de Myra Henshawe. Racontée par la nièce de l'une de ses amies d'enfance, son histoire s'articule en deux parties : l'apogée et la chute.

Myra a été élevée dans une petite ville du Missouri par un oncle richissime qui la déshérite lorsqu'elle s'enfuit pour épouser le beau Oswald Henshawe. Celui-ci fait carrière à New York pour assurer à son épouse un train de vie satisfaisant. Nous la retrouvons des années plus tard, de passage dans sa ville natale puis à New York où le couple vit dans l'opulence... pas suffisamment au goût de Myra qui, parce qu'elle est jalouse de croiser une femme conduite dans sa propre voiture, remarque "On a beau dire, (...), mais c'est bien déplaisant d'être pauvre" (p 43-44). Comme elle le faisait dans sa jeunesse, Myra règne autour d'elle, fréquente les cercles "argentés" par nécessité et les artistes par goût, conseille et ordonne avec une sollicitude et un intérêt frisant la tyrannie. "Je compris que sa prime extravagance était que tant de gens lui importassent, et de si intense manière" (p 45). C'est un personnage fascinant, tantôt charmant, tantôt cruel, dont il est difficile de saisir l'humeur à venir.

Mais dix ans plus tard, après un revers de fortune, Myra et Oswald vivent dans la pauvreté sur la côte Ouest. Myra est malade, alitée. Son époux travaille et s'impose un rythme éreintant pour la choyer au mieux. Mais c'est l'heure des pensées amères et des regrets. "L'argent protège, comme un grand manteau; il permet de s'offrir la tranquillité, une certaine dignité" (p 68).

Un texte ciselé nous donnant à voir un personnage narcissique, vivant une histoire d'amour (trop ?) entière. Outre le portrait finement exécuté, on goûte la dimension historique, qui constitue là encore une toile de fond vibrante.

Une première participation au Mois Américain.

101 p

Willa Cather, Mon ennemi mortel, 1927

16/09/2018

Présentation et calendrier du Challenge Halloween 2018

Cette année, les fantômes sont à l'honneur!

Nous en profiterons pour fêter el Día de los Muertos en compagnie de Bidib, nous traquerons les esprits japonais en compagnie de Purple et ferons tourner les tables comme jamais! Et cette année encore, nous nous associons au joli challenge Je Lis aussi des albums de Sophie Hérisson, au Challenge des Contes et Légendes de Bidib et aux incontournables Gourmandises de Syl.

Vous pourrez mettre en avant cette thématique spectrale lors de chaque rendez-vous (BD, ciné...) ou simplement de temps en temps, selon vos envies - voire pas du tout, si vous préférez errer dans d'autres contrées obscures!

Comme toujours, l'essentiel est de se faire plaisir!

Challenge Halloween 2018, Halloween, logo

Lundi 1er octobre : Début du Challenge et installation des participant(e)s, de préférence dans un lieu hanté!

► Les fantômes à l’honneur : du 1er au 7 octobre
Lectures, Documentaires ou essais (chasseurs de fantômes, lieux réputés hantés) Ciné/ Séries , DIY /Bricolages , Albums, Recettes…
 
Billets libres ou rendez-vous proposés : 

Mardi 2 octobre Les fantômes sont parmi nous! Romans adultes ou jeunesse au choix

Suggestions (dont certaines peuvent aussi vous aider pour la semaine Maison hantée ou le cimetière) :

Le Fantôme de Baker Street de Fabrice Bourland ; Histoires de fantômes indiens de Rabindranath Tagore; Crickley Hall de James Herbert (la chronique de Hilde) ; Hanté de James Herbert ; L'Hôtel Hanté de Wilkie Collins ;  Le Fantôme de Canterville d'Oscar Wilde (la chronique de Hilde) ; Ghost Story de Peter Straub

OU ENCORE...

(Romans jeunesse) : Les fantômes de Klontarf de Colin Thiele ; Lockwood & Co, tome 1 de Jonathan Stroud ; Histoires de fantômes de Roald Dahl (la chronique de Hilde) ; Les Fantômes de Century de Sarah Singleton (la chronique de Hilde)

OU ENCORE...

(Documentaire) L'épouvantable encyclopédie des fantômes de Carine - M,  Pierre Dubois, Elian Black' Mor ; L'effroyable encyclopédie des revenants de Pierre Dubois ;

Mercredi 3 octobre : Rendez-vous BD / Manga / Comics

Suggestions : (Comics) Ghostbusters, (BD jeunesse) Le Fantôme des Canterville, L'esprit de Lewis, Bertrand Santini ; Ghostopolis, Douglas TenNapel... 

Jeudi 4 octobre : Plongée dans l'horreur avec un auteur : Susan Hill

Vendredi 5 octobre : Séance Cinéma / Séries

Suggestions : Films : SOS Fantôme, Beetlejuice, 13 fantômes, Paranormal Activity, Porltergeist, Sixième Sens, Fantômes contre fantômes, Les Autres, Ring, Conjuring, Kaïro (japonais), La dame en noir (chronique de Lou)... / Gentils esprits" : Casper, L'étrange pouvoir de Norman, Le voyage de Chihiro ...
Série : American Horror Story, Ghost Hunt (animé) 

Samedi 6 octobre :

Albums avec  fantômes, sur les peurs...

Suggestions: Fantômes, mode d'emploi, Edgar le petit fantôme, (Série) Les fantômes, Jacques Duquennoy 

 et/ou Bricolage, DIY, créations : le fantôme sous toutes ses formes !

Suggestions : dessins, marque-page, conception originale...

Dimanche 7 octobre: Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Proposition : Tea time en compagnie des fantômes!

Contes & Légendes avec Bidib

 Suggestions : Folklore breton et irlandais 

cimetière, Brompton cemetery

► Rendez-vous au Cimetière : du 8 au 14 octobre
Lectures/ Documentaires ou essais, Visites / Billet reportage, Albums sur le thème du deuil, de la mort / Photos de cimetières…
 
Billets libres ou rendez-vous proposés : 

Lundi 8 octobre : Rendez-vous au cimetière!

Partage de photos du cimetière de votre choix! 

Exemples de visites : The Brompton Cemetery Lou & Hilde

Mardi 9 octobreLecture entre deux pierres tombales - Un roman adulte ou jeunesse

Suggestions : (Roman jeunesse) L’Étrange vie de Nobody Owens, Neil Gaiman ; Waterloo Necropolis, Mary Hooper : Lou & Hilde ; (Roman) Simetierre, Stephen King ; (Humour) Les 1001 épitaphes les plus drôles : Lou & Hilde ; (Documentaire) London's Cemeteries ; (Série jeunesse), 43 rue du Vieux-Cimetière ; Susan Hopper, tome 1; (Contes) Les contes du cimetière ; Essai sur l'histoire de la Mort en Occident de Philippe Ariès ; Necropolis, London and its dead de Catharine Arnold...

Mercredi 10 octobre :

  • Rendez-vous BD / Manga / Comics : Suggestions : Pierre Tombal tome 1

et/ou Bricolage, DIY, Créations  : Laissez parler votre créativité funéraire!
Suggestions : Une belle couronne pour orner votre porte / Carte d'Halloween sur ce thème / Dessin de cimetière...

Jeudi 11 octobre : Plongée dans l'horreur avec un auteur : Shirley Jackson

Vendredi 12 octobre : Séance Cinéma / Séries

Suggestions :  (Série) Six Feet Under...

Samedi 13 octobre : Albums sur le thème de la mort, du deuil, ou qui se passe dans un cimetière ...

Suggestions: Au revoir blaireau, J'ai laissé mon âme au vent, Piccolophilo c'est quoi la mort, Mon amour, Max le ferrailleur...

Dimanche 14 octobre: Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Propositions : Pierres tombales en langue de chat, ou quelques os à grignoter!

Contes & Légendes avec Bidib

  Suggestions : Folklore breton et irlandais 

► Fantômes d’ailleurs - Asie, Amérique latine, Afrique, Océanie : du 15 au 21 octobre
“Fête des Morts” / Dia de los Muertos et Esprits japonais à l’honneur avec Bidib et Purple Velvet
Lectures, BD / Manga, Ciné/ Séries/ Animés, DIY /Bricolages, Albums , Recettes / Visite de cimetière
 
Idées de lecture : Santa Muerte, Xavier Portebois (Roman) ; Fantômes et Samouraï d'Edogawa Ranpo (nouvelles) ; L'arbre d'Halloween de Ray Bradbury… / Exposition "Fantômes d'Asie"...
 
Dia de los muertos,
Billets libres ou rendez-vous proposés : 

Mardi 16 octobre : Romans adultes ou jeunesse au choix

Mercredi 17 octobre :

  • Rendez-vous BD / Manga / Comics
  • OU Bricolage /DIY Suggestions : coloriage de crânes, marque-page... 

Jeudi 18 octobre : Plongée dans l'horreur avec un auteur Edogawa Ranpo

Vendredi 19  octobre : Séance Cinéma / Séries

Suggestions : Coco / The Ring / Kairo...

Samedi 20 octobre : Albums

Suggestions : Coco / Yôkai, le monde étrange des monstres japonais...

Dimanche 21 octobreCuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Suggestions : Recette mexicaine ou japonaise, par ex. Pan de muerto, cookies calaveras... ou onigiri fantôme...

Contes & Légendes avec Bidib

 Suggestions : Légendes du Japon,
 

► Une semaine dans un lieu hanté (maison, appartement, village, marais …) : du 22 au 28 octobre
Lectures/ Documentaires, Visites / Billet reportage, Ciné/ Séries , BD, DIY /Bricolages , Albums, Recettes / Photos de maisons réputées hantées, ou qui s'y prêteraient bien…
 
Billets libres ou rendez-vous proposés : 

Mardi 23 octobre : On fait tourner les tables! Un roman à l'honneur.

Mercredi 24 octobre :

  • Rendez-vous BD / Manga / Comics
  • OU Bricolage /DIY Suggestions : coloriage de crânes, marque-page... 

Jeudi 25 octobre : Plongée dans l'horreur avec un auteur Stephen King

Vendredi 26 octobre : Séance Cinéma / Séries

Samedi 27 octobre : Albums avec  fantômes, sur les peurs, qui se passent dans une maison hantée...

Suggestions : La Maison hantée de Jan Pienkowski, Le Manoir hanté mon livre pop up...

Dimanche 28 octobre :Cuisine autour du chaudron avec Les Gourmandises de Syl.

Suggestions : Pourvu que ce soit orange et comestible!

Contes & Légendes avec Bidib

Suggestions : Légendes de lieux hantés
  

► Et pour finir, du 29 au 31 octobre, les fantômes retrouvent les autres créatures de la nuit - Honneur aux sorcières, vampires, goules, monstres, clowns maléfiques (etc) et leurs animaux de compagnie.

Mercredi 31 octobre : This is HALLOWEEN! Partagez avec nous votre journée ou soirée d'Halloween, ou un roman / BD / film (...) sur le thème d'Halloween.

Quelques suggestions : Photos de votre repas diabolique, décoration de votre appartement ou maison intérieure ou extérieure, déguisements, soirée films...

Jeudi 1er novembre au 3 novembre : Vos derniers billets et bilans du challenge / Clôture du challenge le dimanche 4 novembre.

On espère que, comme toujours, vous serez nombreux à vous joindre à l'aventure, et on a hâte de vous retrouver !

Hilde et Lou

logo halloween 2018v2.jpg

22:13 Publié dans Challenges | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |

09/09/2018

M. C. Beaton, T11, Agatha Raisin and the Love from Hell

: editions constable,roman anglais,roman policier anglais,angleterre,challenge british mysteries,m. c. beaton,agatha raisin,agatha raisin and the love from hell

Photo Copyright Myloubook

Après avoir lu le dixième tome des aventures d’Agatha Raisin pendant mes vacances, j’ai eu envie de la retrouver rapidement, ne voulant pas rester sur ma faim suite aux derniers rebondissements.

Après deux escapades en Angleterre, sur la côte et dans le Norfolk, Agatha Raisin retrouve donc Carsely et découvre la vie à deux avec James, qu’elle a finalement épousé. Le mariage se veut moderne : chacun garde son cottage et Agatha conserve son nom de jeune fille. Malheureusement, comme on pouvait s’y attendre avec ce mariage précipité, le bonheur n’est pas au rendez-vous. L’ancien célibataire endurci a bien du mal à accorder à Agatha l’indépendance dont elle a besoin. Il s’avère un époux tatillon, attendant d’Agatha qu'elle se comporte en bonne ménagère des années cinquante, tout en lui faisant des remarques sur son style vestimentaire. Bien évidemment, notre inénarrable héroïne n’est pas prête à accepter n’importe quoi – malgré une première période de confusion !

Très rapidement, un événement va bouleverser ce (très) fragile équilibre. James disparaît après avoir été attaqué chez lui. Puis Melissa Sheppard, avec qui il semblait avoir une aventure, est assassinée. Aidée de Sir Charles Fraith, désormais un soutien incontournable, Agatha va mener l’enquête pour s’innocenter et retrouver James, s’il est encore vivant.

Un excellent opus que j’ai dévoré avec un plaisir renouvelé. Le tandem peu conventionnel Charles-Agatha fonctionne toujours aussi bien. Leur amitié est de plus en plus tangible, avec un Charles moins égoïste (mais tout aussi pingre) qu’à l’habitude. Charles semble s’attacher véritablement à celle qu’il ne suivait au départ que par goût de l’aventure. On retrouve également le policier Bill Wong et l'ambitieux Londonien Roy Silver avec plaisir. Agatha questionne sa relation avec James au cours de leur enquête et l’issue surprenante laisse beaucoup de possibilités d’évolution pour la suite. Enfin, l’enquête m’a paru plus fouillée qu’habituellement. Certes, nos deux détectives amateurs ont du flair et pas mal de chance, mais leurs raisonnements m’ont semblé plus construits – il faut dire qu’il arrive souvent à Agatha de fouiner partout maladroitement jusqu’à faire peur au tueur, qui finit par se découvrir. Nous retrouvons les Cotswolds mais voyageons aussi jusqu’à Londres, Cambridge, Wyckhadden et le Sud de la France. Difficile de rentrer au bercail après cet agréable périple ! J’ai désormais hâte de me plonger dans l’opus suivant – surtout que j’ai eu le malheur d’en lire les premières pages et découvert un nouveau retournement de situation (mais il faudra peut-être me résoudre à faire une pause pour honorer le Mois américain puis le challenge Halloween).

Et pour retrouver Agatha sur ce blog :

314 p

M. C. Beaton, T11, Agatha Raisin and the Love from Hell, 2001

British mysteries 2016_2.jpg  feel good01.png

05/09/2018

M. C. Beaton, T10, Agatha Raisin and the Fairies of Fryfam

20180825_143624.jpg

Photo Copyright myloubook

Après la station balnéaire, le Norfolk ! Agatha Raisin désespère de son absence de relation avec James et décide de repartir. Cette fois-ci, elle suit les conseils de la diseuse de bonne aventure rencontrée lors du tome précédent et part dans la région où elle pense peut-être rencontrer l'âme soeur. La voilà à Fryfam, dans un cottage de location. Le climat est rude, son logement est chauffé exclusivement par les cheminées présentes un peu partout, le pub ne sert que des boissons. C'est aussi le repère exclusif d'une bande de maris antipathiques, fantasmant tous sur la belle barmaid. Et si quelques voisines viennent rendre une visite de bienvenue à Agatha, celle-ci les entend médire dès qu'elles repartent, peu convaincues par les récits enlevés de la nouvelle venue au sujet de ses enquêtes passées. Bref, notre intrépide héroïne regrette déjà Carsely. 

Néanmoins, dans ce coin reculé et peu avenant, plusieurs évènements vont éveiller la curiosité d'Agatha. Des lumières qui scintillent au bout de son jardin, d'origine indéterminée. Des objets qui disparaissent mystérieusement. Des villageois qui croient aux fées. Puis un assassinat : le propriétaire terrien du coin, un parvenu qui tente d'oublier les origines de sa fortune (les salles-de-bain) et de jouer les seigneurs en triant ses fréquentations sur le volet et en passant son temps libre à chasser. Même si notre intrépide quinquagénaire envisage à plusieurs reprises de plier bagage, elle finit par rester pour mener l'enquête, également poussée par Sir Charles venu lui rendre visite.

Une nouvelle enquête loin de James, où le délicieux Charles fait son retour. Egal à lui-même, imprévisible et égoïste, il forme avec Agatha un tandem irrésistible et dynamique dont je ne me lasse pas. Comme dans le tome précédent, tout semble suggérer que ces lumières ne sont qu'une mascarade mais, pour ceux qui aiment imaginer que les fées sont bien réelles, le doute est encore permis à l'issue des dernières pages. Un opus dans la lignée du précédent, flirtant avec les superstitions tout en nous éloignant un peu de Carsely - mais pas trop. Seule déconvenue: le renversement de situation brutal avec James, qui m'a rappelé la fin du tome 4 sur l'affaire des randonneurs. Mais Agatha, qu'as-tu encore fait ?

Une lecture parfaite cet été, savourée comme il se doit au bord de la piscine (histoire de ne pas trop souffrir du climat du Norfolk).

Et pour retrouver Agatha sur ce blog :

263 p

M. C. Beaton, T10, Agatha Raisin and the Fairies of Fryfam, 2000

British mysteries 2016_2.jpg  feel good01.png

01/09/2018

M. C. Beaton, T9, Agatha Raisin and the Witch of Wyckhadden

m.c. beaton_t9_wyckhadden.jpg

Lu à l'origine pour le Mois anglais, le tome 9 de la série Agatha Raisin s'est avéré un bon cru. Suite à son enquête précédente dans le monde des coiffeurs, une aventure qui avait laissé notre héroïne partiellement chauve (suite à un shampoing à la crème dépilatoire), Agatha s'est enfuie sur la côte anglaise à Wyckhadden pour éviter que son cher James ne la voie défigurée. La voilà qui loge dans un vieil hôtel au luxe démodé, dans une station balnéaire vide, sous la pluie, avec pour seuls compagnons les résidents à l'année de l'hôtel, tous à la retraite. Ce petit groupe aux allures de Cluedo semble faire front contre la nouvelle, qu'ils invitent à leurs parties de scrabble mais tiennent à l'écart de toute discussion intéressante. En particulier lorsqu'il s'agit de commenter le meurtre de la sorcière locale, reconnue pour ses potions diverses et variées et ses dons de medium. Agatha ayant une fois de plus un lien direct avec l'affaire, elle ne tarde pas à faire connaissance avec la police locale, qui la suspecte. Agatha usera également d'un philtre d'amour pour tenter de séduire l'inspecteur local... sans croire à l'efficacité des décoctions de la victime.

Un opus réussi à plus d'un titre. Nous quittons les Cotswolds mais, s'il offre un peu de variété, le cadre reste délicieusement anglais. Un nouvel homme fait son entrée dans la vie de notre quinquagénaire en quête d'amour, ce qui ne nous empêche pas de retrouver l'exquis Sir Charles, tout aussi sans gêne et charmant que d'habitude... ainsi qu'un James contrarié, qui n'aime pas voir son ex-fiancée aussi indépendante et bien entourée. Jusqu'au bout, le doute subsiste quant aux pouvoirs de ladite sorcière : à chacun de trancher entre superstition et une approche plus rationnelle. Un tome qui permet à la série de se renouveler et apporte un nouveau souffle à la vie sentimentale d'Agatha, aussi chaotique soit-elle. En revanche, les précédentes aventures ne lui ont pas mis plus de plomb dans la cervelle et les amateurs trembleront une fois de plus pour leur enquêtrice de choc

Et pour retrouver Agatha sur ce blog :

3,5coeurs.jpg

 

 

262 p

M. C. Beaton, T9, Agatha Raisin and the Witch of Wyckhadden, 1999

British mysteries 2016_2.jpg  feel good01.png