Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2017

Bilan de lectures 2016

2016 est passée et voilà l'heure pour moi de faire un bilan sur cette année riche en émotions et bons moments, mais aussi en lectures!

Heureusement pour moi, j'ai renseigné mes lectures au fil du temps sur Goodreads. Je ne crois pas avoir oublié de titre (les nombreux albums jeunesse lus n'y figurent pas en revanche). Grâce à ce site, voici un bilan de mon année en images :

goodreads challenge2016_01.JPG

goodreads challenge2016_02.JPG

goodreads challenge2016_03.JPG

goodreads challenge2016_04.JPG

Un aperçu des livres lus :

Pour retrouver mes avis, vous pouvez faire une recherche par titre sur Google, en utilisant le moteur de recherche présent sur la colonne gauche du blog. Cette année j'ai privilégié les lectures aux chroniques, il manque donc encore un certain nombre de billets que j'espère rédiger courant 2017.

goodreads challenge2016_05.JPG

goodreads challenge2016_06.JPGç

goodreads challenge2016_07.JPG

goodreads challenge2016_08.JPG

goodreads challenge2016_09.JPG

goodreads challenge2016_10.JPG

goodreads challenge2016_11.JPG

goodreads challenge2016_12.JPG

goodreads challenge2016_13.JPG

goodreads challenge2016_14.JPG

goodreads challenge2016_15.JPG

Je n'ai pas pu afficher certaines couvertures sur Goodreads. A ce bilan s'ajoutent donc quelques livres :

The Eyes of the Dead de Daniel Corkery

Germania de Joël Schmidt (chronique en attente)

Chambre Noire d'Anne-Marie Garat (chronique en attente)

L'Heure anglaise de Julie Wolkenstein (chronique en attente)

******

Une année 2016 toujours marquée par la littérature anglaise (et l'Angleterre tout court), mais aussi par une re-découverte des auteurs scandinaves.  A noter également trois rencontres réussies avec l'inénarrable Agatha Raisin.

Beaucoup de belles lectures, mais si je devais mettre en avant quelques titres que j'aimerais vraiment partager avec vous, il s'agirait de :

- Wake d'Anna Hope (chronique en attente malgré un coup de coeur !) : magnifique roman sur l'après-guerre en Angleterre.

- Une odeur de gingembre d'Oswald Wynd pour le dépaysement et le personnage principal, femme occidentale renonçant aux convenances et faisant des choix courageux, parfois difficiles à comprendre, entre Chine et Japon.

- L'Heure anglaise de Julie Wolkenstein (chronique en attente également malgré une deuxième lecture !) : pour avoir eu l'impression de lire un classic vintage anglais. Ce livre est un vrai régal.

The Mysterious Affair at Castaway House de Stephanie Lam : une belle maison, peut-être quelques fantômes et une station balnéaire anglaise pour changer un peu de cadre !

- Et je rajouterais bien Bodies of Water de V.H. Leslie :  roman gothique à l'atmosphère lente, inquiétante et aqueuse... mais aussi poétique. Non loin de Londres, en bordure de fleuve, dans un ancien sanatorium transformé en résidence.

******

Cette année a de nouveau été marquée par une escapade anglaise au printemps. J'ai ainsi pu me balader dans les domaines de Kipling et Vita Sackville-West, découvrir le village du créateur de Winnie et la maison de Henry James à Rye. Encore des moments privilégiés et savourés dans ces lieux chargés d'histoire !

******

bilan de lecture

En 2016 mon blog a aussi soufflé dix bougies, même si j'ai complètement oublié de marquer cet anniversaire ! Pourtant dix ans, ce n'est pas rien (et je n'aurais jamais cru en 2006 poursuivre aussi longtemps ce projet).

******

Et en 2017 ?

Je me suis de nouveau ainsi inscrite au Reading Challenge de Goodreads, toujours pour 50 titres (loin des 80 titres et quelques que je lisais encore étudiante). Je commence mon année avec une immersion japonaise (romans, albums, mangas, une première série !) mais les projets de lecture sont nombreux. J'espère une nouvelle fois faire de belles promenades littéraires en Angleterre, continuer à découvrir les Scandinaves, retrouver les auteurs italiens. 

Et vous, quels ont été vos coups de coeur en 2016 ? Quelles sont vos envies pour 2017 ?

25/01/2017

Nellie Bly, 10 jours dans un asile

bly_10 jours dans un asile.jpgJe lis rarement (pour ne pas dire jamais) des reportages, mais les 10 jours dans un asile ont piqué ma curiosité. Ce recueil contient trois textes : "10 jours dans un asile", "Dans la peau d'une domestique" (sur le manque de sérieux des agences de placement, qui n'honoraient pas leurs obligations envers les domestiques ni envers les employeurs faisant appel à eux) et "Nellie Bly, une esclave moderne" (sur le travail en usine). Tous ces textes rendent compte de l'expérience vécue par Nellie Bly, qui fait partie des premiers journalistes infiltrés.

"10 jours dans un asile" est le principal reportage de ce recueil. Il y est question de l'asile de Blackwell's Island, face à New York. Nellie Bly s'y fait volontairement interner. Son constat est accablant et conduira les autorités à allouer des sommes supplémentaires à l'asile.

Nellie Bly y met en avant les conditions arbitraires d'internement : incompétence des médecins qui vont la juger folle, exemple d'une femme volage enfermée par son mari ou d'une autre, entrée en raison de sa pauvreté. S'il est facile d'entrer à Blackwell, il est presque impossible d'en ressortir. Une sorte de vie parallèle se met en place sur l'île, alors que les patientes ont vue sur New York, si proche et pourtant inaccessible, symbole de leur liberté perdue. On s'aperçoit que de nombreuses "folles" sont en réalité totalement saines d'esprit et parfaitement conscientes de leur situation.

Une fois les patientes admises, l'enfer commence. Nourriture infecte et avariée, froid, manque d'hygiène. La même eau est réutilisée pour plusieurs patientes, sans même tenir compte des éventuels plaies et problèmes de peau. Pire encore, non contentes d'être d'une incompétence crasse, les infirmières font preuve de brutalité et de cruauté, voire de sadisme. Celui-ci s'exprime aussi bien physiquement (jusqu'à l'étranglement ou des coups aboutissant à des côtes cassées) que moralement (moqueries, humiliations). Tout cela dans l'indifférence la plus totale, les médecins ne s'intéressant pas au sort des patientes et n'ayant visiblement pas les compétences nécessaires pour soigner celles qui auraient besoin de l'être et reconnaître celles qui pourraient sortir.

Bien que ce compte-rendu date de plus d'un siècle, il ne manque pas d'impact pour le lecteur d'aujourd'hui, en raison du contenu choquant relaté dans un style direct, avec précision.

Personnage remarquable, audacieuse, Nellie Bly est une féministe pour le moins courageuse à une époque où la place de la femme de bonne famille est essentiellement dans un salon à parler mondanités en servant des petits fours ! Une lecture étonnante mais passionnante. 

Sur le traitement de la folie et les pratiques douteuses des siècles précédents, voici également deux récits qui m'ont beaucoup plu : The Painted Bridge de Wendy Wallace ; La Chambre des Âmes de Frank Tallis. Enfin, le sympathique roman jeunesse Twelve minutes to Midnight de Christopher Edge se déroule en partie à Bedlam. Bedlam est une pièce de théâtre qui est également consacrée à cet endroit. Dans un autre registre, Personne ne me verra pleurer et Grand Paradis, deux romans nous plongeant également au coeur d'un asile.

Merci aux éditions

nellie bly,10 jours dans un asile,blackwell,new york,etats-unis xixe,editions points

 4,5coeurs.jpg

 

157 p

Nellie Bly, 10 jours dans un asile, 1887

18/01/2017

Malika Doray, Y' a plus de place !

album_y a plus de place.jpgCoup de coeur pour cet album découvert ce mois-ci dans le cadre de l'abonnement Bébémax de l'Ecole des Loisirs (jusqu'à 3 ans). Nous avons pris également l'abonnement Titoumax (2-4 ans) et pour l'instant, c'est l'abonnement réservé aux plus petits qui nous enthousiasme davantage. 

Y'a plus de place ! est entré chez nous il y a une semaine et nous l'avons lu des dizaines de fois ! Court, ludique, efficace, avec de petits personnages rigolos et un texte qui l'est aussi... une petite pépite ! Nous avons mis au point un rituel dans la façon de le lire, en prenant un certain ton et en scandant en même temps "Y' a plus de place !", qui ponctue la plupart des pages. C'est un livre propice aux moments de complicité. Que demander de plus ?

5coeurs.jpg

 

 

24 p

Malika Doray, Y' a plus de place !, 2014

challenge je lis aussi des albums 2017.jpg

15/01/2017

Michel Van Zeveren, Pauvre Petit Chat

album_pauvre petit chat.jpgAlbum repéré dans la liste de l'abonnement Minimax de l'Ecole des Loisirs (album du mois de janvier). 

Un petit chat est tout seul dans la rue. Il faut sombre. Il ne retrouve plus sa maison, il a froid, il a peur... tandis que la lune observe ses malheurs et lui parle. Finalement arrive une femme qui le cherchait. Elle le ramène chez elle pour le bichonner après cette soirée passée dehors.

Joli album dont je me lasse un peu mais qui plaît beaucoup à Petite Lou - elle connaît par coeur une bonne partie du texte. La couverture rend bien le traité graphique et les dessins se ressemblent les uns les autres, volontairement. Le chat erre sur le trottoir autour d'un bloc d'immeuble, croisant un sac plastique, une poubelle, une porte, un lampadaire dans un cadre sobre. Seule une vue de l'appartement de sa maîtresse rompt avec la logique des précédents dessins. Si la répétition (volontaire) ne vous gêne pas, vous serez probablement séduits par cet univers épuré et par la petite bouille craquante du chat égaré.

Le billet de Liyah.

3coeurs.jpg

40 p

Michel Van Zeveren, Pauvre Petit Chat, 2013

 challenge je lis aussi des albums 2017.jpg

11/01/2017

Ruth Brown, Mon jardin en hiver

album_ruth brown jardin en hiver.jpgUn joli album à lire avec votre enfant cet hiver. Ruth Brown fait la part belle aux illustrations en double-page, très travaillées et réalistes, mais également empreintes de poésie. Chaque scène montrant des animaux dans la neige se succède avec des liens de cause à effet - le texte étant plutôt simple et succinct. Les animaux s'épient, se chassent et se fuient, laissant au pied d'un arbre dépouillé de ses feuilles de nombreuses traces entrecroisées. Le jeune narrateur découvre ces marques dans la neige au matin, après que les animaux soient partis, mais il sait ainsi qu'ils sont venus.

La trame est classique mais fonctionne bien. On sent que Ruth Brown a plaisir à croquer les animaux dans leurs moindres mouvements. Le résultat en vaut la peine et se déguste au chaud, avec une bonne tasse de chocolat chaud à portée de main.

A partir de 3 ans environ mais peut être lu bien après.

3coeurs.jpg

 

 

20 p

Ruth Brown, Mon jardin en hiver, 2004

albums2016.jpg

 

08/01/2017

Swap nordique et bilan du Challenge Décembre nordique

Avant de faire un bilan sur mes lectures de 2016, quelques mots sur le challenge Décembre nordique. Je lis assez peu d'auteurs scandinaves mais au gré de mes quelques lectures, j'avais repéré pas mal d'auteurs et accumulé quelques titres. Je me suis dit qu'un Décembre nordique me permettrait de piocher dans ma PAL. Ça a aussi été une petite révélation, car j'ai pris beaucoup de plaisir à mes lectures et suis bien décidée à poursuivre mon exploration de ce territoire finalement assez nouveau pour moi.

Voici les lectures chroniquées :

(Il me reste à chroniquer Le Rouge Vif de la Rhubarbe - islandais, et je lis actuellement Nous sommes restées à fixer l'horizon - norvégien)

Cliquer pour accéder aux billets

            

 

Pour fêter Noël et Décembre nordique, Cryssilda m'a aussi proposé de faire un swap entre nous sur ce thème. 

J'ai été très gâtée :

20161229_175244.jpg

20170101_152138.jpg

20170101_152454.jpg

Grâce à Cryssilda, l'hiver 2017 sera hygge...

... jusqu'au bout des ongles !

20170107_095105.jpg 

De mon côté, voici le swap que j'ai pris plaisir à lui concocter :

IMG-20170101-WA0007.jpg

IMG-20170101-WA0008.jpg

Et la saison de Noël étant celle des cadeaux, j'ai été aussi très gâtée par ma complice de longue date Hilde qui m'a donné un paquet surprise quand nous avons enfin réussi à faire coïncider nos agendas pendant des vacances dans notre région d'origine.

IMG-20161228-WA0008.jpg

Les deux albums de Noël sont excellents... je me garde les chroniques en réserve pour fin novembre.

 Une immense merci à vous deux !

Et rendez-vous dans un peu moins d'un an pour remettre les Scandinaves et Noël à l'honneur !

09:18 Publié dans Challenges | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |

04/01/2017

Kitty Crowther, Poka et Mine

Difficile de choisir quels albums présenter parmi tous ceux que je lis avec Petite Lou, entre ceux que nous avons à la maison, ceux que nous empruntons à la médiathèque et ceux lus sur place à chaque visite. Je n'ai pas été particulièrement séduite par les insectes Poka et Mine au début, mais l'enthousiasme de ma fille et la découverte d'autres albums m'ont fait changer d'avis. Un petit mot sur les quatre que nous avons lus :

*****

album_poka et mine_reveil.jpgLe Réveil : Mine est réveillée tôt et est impatiente de sortir. Mais Poka, son papa, a bien du mal à quitter son lit. Mine fait de son mieux pour le faire enfin bouger, jusqu'à lui porter un bon petit déjeuner au lit. Lorsqu'elle revient enfin habillée, son papa farceur lui fait croire qu'il s'est endormi, avant de l'emmener en promenade. Et là, c'est la petite Mine qui s'endort. L'histoire m'a rappelé "Moki ne veut pas dormir" dans le recueil Histoires pour faire dodo aux éditions Fleurus (un petit Indien qui empêche tous ses amis animaux de faire la sieste mais qui bâille quand ils sont enfin tous réveillés). Les illustrations de cet album sont assez épurées - dessins simples représentant Poka et Mine ; le cadre (la maison...) n'est pas représenté.

album_poka et mine_nouvelles ailes.jpgLes Nouvelles Ailes : Mine s'est cassée une aile en montant sur des chaises en équilibre précaire. En attendant que le docteur la répare, on lui achète de nouvelles ailes. Elle choisit les plus grandes, les plus belles : des ailes de papillon. Malheureusement, celles-ci ne sont pas pratiques du tout et Mine est bien contente de retrouver ses ailes naturelles, aussi simples soient-elles.

 

 

kitty crowther,poka et mine,editions pastel,challenge je lis aussi des albumsAu Fond du jardin : Mine découvre que quelqu'un vit au fond du jardin. C'est un insecte enrhumé que Mine va amener chez elle et soigner. Elle lui apprendra également à tricoter; une initiation qui tourne à la révélation pour ce nouveau voisin ! L'histoire reste simple mais contrairement aux deux premiers albums, Kitty Crowther s'attache davantage à peindre quelques scènes plus en détail.

 

kitty crowther,poka et mine,editions pastel,challenge je lis aussi des albumsA La Pêche : ce quatrième album est différent des précédents. Sur le fond, il s'agit moins ici d'une courte histoire avec une petite morale à la clef. Le récit est plus développé et prend une dimension fantastique : Mine voyage sous l'eau, découvre une femme étrange dans une grotte aménagée, mange du cake à la mousse. Sur la forme aussi, puisque cette fois-ci les dessins sont bien moins épurés et le contexte est très travaillé. Un très joli album, où l'univers onirique dans lequel plongent Poka et Mine invite au voyage et au songe.

Les trois premiers albums sont très abordables pour des jeunes enfants commençant à apprécier d'écouter des histoires (textes assez courts et simples). Le quatrième nécessite peut-être un peu plus de commentaires des parents à la lecture, mais les dessins (et le cake à la mousse) ont beaucoup intrigué ma fille - et c'est de loin mon préféré.

Kitty Crowther, Poka et Mine, 2005-2010

albums2016.jpg 

 

02/01/2017

Challenge Un mois au Japon

logo mois au japon 01.jpg

Logo réalisé à partir d'une photo de Mr Lou

Amis lecteurs, si vous suivez un peu ce qui se passe par ici, vous aurez forcément noté mon goût pour l'Angleterre et l'époque victorienne, mais peut-être pas remarqué mon penchant pour la littérature japonaise. Cela fait un moment que je n'ai pas consacré de billet au Japon malgré une PAL qui s'est agrandie. Le récent voyage de Mr Lou dans ce pays m'a donné envie de me plonger dans cette culture passionnante et, après quelques hésitations et un échange avec mon amie Hilde, elle aussi très attirée par ce pays, j'ai eu envie de vous proposer de vous joindre à nous pour partager ensemble nos découvertes. Suite au mois nordique, puis au mois kiltissime à venir, et toujours dans l'esprit du mois anglais qui bien sûr sera de retour en juin, nous lançons avec grand plaisir et un brin d'excitation le challenge "Un mois au Japon".

Au programme, selon vos envies : billets sur vos lectures, des films, des mangas, mais aussi photos de voyage, beaux livres, essais culinaires, art de vivre japonais... 

Quand ? : au mois d'avril 2017... et qui sait ? nous poursuivrons peut-être l'aventure l'année suivante.

Pour participer ? : Il vous suffit de vous inscrire à la suite de ce billet ou de celui de Hilde, puis de rédiger en avril un billet ou plus si affinités en insérant le logo du challenge.

Si vous le souhaitez, vous pouvez bien entendu relayer ce challenge sur votre blog ou les réseaux sociaux.

Et comme toujours, le plaisir de lire et de faire des découvertes reste le maître mot !

N'hésitez pas à nous rejoindre sur le groupe facebook du challenge.

Nous espérons que ce voyage nippon vous tentera et attendons avec impatience d'échanger avec vous au printemps!

A très bientôt !