Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2016

George Moore, Albert Nobbs

albert-nobbs-george-moore-L-NzxJCU.jpegJ'ai interrompu ma série de lectures anglaises pour sortir de ma PAL un classique irlandais, Albert Nobbs de George Moore, que m'avait offert Cryssilda il y a déjà un petit bout de temps. Cette nouvelle a été portée à l'écran avec un casting prestigieux, Glenn Close jouant le principal rôle.

Début du XXe, Albert Nobbs est un marjodome irréprochable officiant dans un hôtel de Dublin. Un personnage un peu étrange, laid, visiblement sans aucune attache, néanmoins toujours prêt à rendre service et de bonne volonté. Curieusement, il se montre particulièrement réticent un soir où on lui demande de partager sa chambre avec un peintre. Et pour cause : Albert est en réalité une femme qui, depuis des années, se fait passer pour un homme afin d'améliorer sa condition en accédant à de meilleurs postes. Cette nuit passée avec le peintre va changer sa vie en le poussant à s'interroger sur son isolement et à envisager le mariage.

L'histoire d'Albert est touchante et triste. Si elle ne manque pas d'originalité et pose un regard différent sur la condition des femmes et la société irlandaise (voire occidentale) au début du XXe, elle repose en revanche sur une première coincidence par trop énorme, à savoir la rencontre de deux femmes déguisées en hommes pour des motifs semblables. Malgré cette introduction qui m'a paru maladroite, cette nouvelle mérite d'être découverte.

3coeurs.jpg

 

 

93 p

George Moore, Albert Nobbs (The Singular Life of Albert Nobbs), 1918

Commentaires

Pas lu le livre ! Mais, j'ai vu le film et j'avais bien aimé ;-)

Écrit par : Malice | 04/04/2016

oh j'ai deja vu ce probleme dans Ripper Street des femmes qui deviennent des hommes pour avoir une "meilleure" viie...
oui tout un sujet interessant...oui ton livre doit etre interessant...

Écrit par : rachel | 04/04/2016

@ Malice : Cryssilda disait dans son billet que la lecture du livre après le film apportait peu de surprise, du coup je ne suis pas mécontente d'avoir d'abord lu la nouvelle... mais le film a l'air vraiment bien, j'espère ne pas trop tarder à le voir !

@ Rachel : toujours pas vu "Ripper Street" mais tu fais bien de me le remettre en tête !

Écrit par : Lou | 04/04/2016

Ce doit être intéressant. Il paraît que le film est très bon, je n'ai encore jamais pris le temps de le regarder.

Écrit par : Chicky Poo | 04/04/2016

@ Chicky Poo : il me tente beaucoup ce film !

Écrit par : Lou | 04/04/2016

J'avais bien aimé ! Mais c'est vrai que quelques années après, il ne m'en reste pas grand chose ... J'ai le film en réserve depuis ma lecture, toujours pas vu :-) !!

Écrit par : Mrs Figg | 09/04/2016

@ Mrs Figg : je crains d'oublier un peu vite ce texte moi aussi, même si j'ai bien aimé dans l'ensemble.

Écrit par : Lou | 11/04/2016

et bin pour le mois anglais...pourquoi ne pas te faire cette serie si British ?....;)

Écrit par : rachel | 11/04/2016

Je croyais que tu avais vu le film avec les Frogs mais je vois en commentaire que non. J'avais mieux aimé le film oui, le livre après n'était qu'une répétition... on peut se passer de l'un des deux sans problème et ne pas perdre grand chose ;-)

Écrit par : Cryssilda | 23/04/2016

Les commentaires sont fermés.