Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2007

Journal d’une femme désespérée

db7c31fe8a617bb1f287f85a3601ad43.jpgCher Journal,

J’ai décidé de commencer à te tenir parce qu’il est temps que je prenne ma vie en main. (Non, ça ne va pas !) J’ai décidé de commencer ce journal parce que je voulais tenir quelqu’un au courant de ma vie palpitante. Non pas qu’il m’arrive quoi que ce soit digne d’être mentionné, mais après tout, j’ai aussi le droit de considérer ma vie d’un point de vue nombriliste. Sur ce, j’en ai déjà assez avec tes insinuations pernicieuses, je n’ai pas encore lu la note que m’a laissée Maisie et je ne sais toujours pas comment elle réussit cet extraordinaire crumble aux fruits rouges ! Bonne nuit !

Le jour suivant.

Aujourd’hui j’ai fait les courses. (Non, sans intérêt) Aujourd’hui je suis allée voir Julian Malory, notre pasteur. (Affreusement banal). Je rentre tout juste du presbytère où j’ai eu une conversation des plus intéressantes avec Winifred, la sœur de notre pasteur Julian. Nous avons arrêté une date pour la prochaine vente de charité et décidé de nous rendre ensemble au village de X au printemps prochain. Il paraît qu’ils vendent des chrysanthèmes vraiment peu communs !

Le soir.

Mon voisin Rocky est venu. Je me suis sentie un peu bête avec toutes mes culottes étendues dans la cuisine. Heureusement que le thé n’était pas trop fait. Comme je le pense souvent, rien de tel qu’une bonne tasse de thé dans les moments critiques ! Rien de pire qu’un thé trop léger, c’est aussi pour ça que je touillais nerveusement le thé avant de servir Rocky. Sa femme Héléna est encore sortie seule. Ou plutôt non, je crois avoir compris qu’elle était accompagnée d’un collègue… je ne peux pas m’empêcher de penser que sa place est auprès de son mari. Mais je ne devrais pas me mêler de la vie des autres. Oh, au fait ! Rocky m’a donné une adorable tasse victorienne ! Et je préfère ne pas penser que c’est parce que le service était déjà dépareillé.

Le surlendemain.

Il pleut.

Plus tard.

J’ai nettoyé mes vitres. Maintenant j’ai une vue charmante sur le presbytère !

Un jour.

Cela fait quarante ans que je tiens ce journal. Rocky est parti, Winifred et Julian ne sont plus là mais je fais toujours des tasses de thé pour mes voisins. Au moins les deux vieilles demoiselles qui vivent en bas sont charmantes. En revanche elles ont un chat. Je me demande si je peux leur dire qu’il a gratté et dispersé deux fois de suite la terre des jardinières donnant sur la cour.

Voilà qui vous donnera très certainement une meilleure idée du roman Des Femmes Remarquables de Barbara Pym que toutes les critiques que j’aurais pu écrire !

Et le bilan ? Sympathique. British à souhait, sans être absolument passionnant. A prescrire pour une détente immédiate après journée mouvementée de femme pas si désespérée ! ;o)

316 p

Commentaires

Une lecture détente ! Pourquoi pas !

Écrit par : BelleSahi | 11/07/2007

J'aime beaucoup cette critique mais le livre moins. Je passe mon tour !! Bises ;))

Écrit par : Musky | 11/07/2007

Je ne sais pas si j'aimerais à la longue...

Écrit par : Florinette | 11/07/2007

Je suis une inconditionnelle de Barbara Pym, méconnue, injustement oubliée par les editions 10-18... ! (heureusement, la collection "Titres" vient de rééditer 3 de ses romans)
Il ne se passe rien, dans ces histoires de vieilles filles bibliothécaires, d'anthropologues et de pasteurs, de dames patronesses, et pourtant, dans l'humour, dans la cruauté de certaines situations, on comprend plein de choses...
Et puis, Barbara Pym, d'apres toutes ses fidèles lectrices "fait du bien".. Essayez !

Écrit par : marie | 11/07/2007

moi aussi j aime beaucoup " barbara pym "

Écrit par : beat | 12/07/2007

Je suis entièrement d'accord avec Marie, Barbara Pym mérite qu'on la redécouvre!

Écrit par : fashion victim | 12/07/2007

@ Bellesahi : très calme, à lire avec un thé glacé dans son jardin idéalement :o)

@ Musky : je reviendrai en force avec une autre chronique de la vieille dame !

@ Florinette : euh... c'est assez répétitif mais curieusement ça se lit bien malgré le sujet a priori totalement inintéressant.

@ Marie : oui je ne comprends pas trop la décision de 10/18... sans doute la solution de facilité !

@ Beat et Fashion : Vive le Pym Power !

Écrit par : Lou | 13/07/2007

Merci pour l'ajout de mon blog ds ta liste de blog! As-tu des critiques (constructives) à faire sur mon blog ? Tu peux m'envoyer un message dans la rubrique "Contact" (ds le menu). Merci.

Écrit par : Zorglub | 14/07/2007

@ Zorglub : merci d'être passé par ici ! Je ferai de mon mieux pour te donner mon avis sur ton blog.

Écrit par : Lou | 15/07/2007

je vais très vite me le procurer !!! Merci Lou !!

Écrit par : taylor | 20/07/2007

@ Taylor : il est épuisé et difficile à trouver. Si tu habites sur Paris ou dans une grande ville tu peux le trouver chez Gibert ou Gibert Joseph ; sinon le plus simple est de passer par Internet je crois.

Écrit par : Lou | 21/07/2007

merci Lou !!

Écrit par : taylor | 22/07/2007

Bonsoir tout le monde...

Coucou Lou. J'aime bien ta critique du livre de Barbara Pym. Ne l'aurais-tu pas récupéré auprès d'Isabelle (qui elle-même le tenait de moi) ? Je suis un peu triste que tu n'aies pas eu envie de nous faire partager ta critique sur Qd9 (la liste qui va mourir si elle ne compte que des lecteurs et su plus personne ne l'alimente de temps à autre) mais bon... ce n'est pas pour ça que j'écris.

En fait, j'ai adoré ce livre et je te trouve un peu sévère. Certes, il ne se passe pas grand chose dans ce livre et Barbara Pym décrit la vie et les préoccupations de ses protagonistes par le petit bout de la lorgnette mais elle le fait avec une très jolie plume, une finesse exquise, des analyses pleines de finesse et, surtout, surtout, surtout, un humour subtil et omniprésent SOOOOO British.

De PYM je conseille aussi LA DOUCE COLOMBE EST MORTE sans doute un peu plus moderne et plus "mouvementé" (mais c'est très relatif). J'ai adoré aussi.

@ +

Cécile

Écrit par : Cécile de Quoide9 | 07/09/2007

J'ai l'esprit d'escalier : je ne suis pas du tout mais alors là pas du tout du tout du tout d'accord avec le titre de ton article. L'héroïne de Pym n'a RIEN de désespérée, elle a une vie de trotte-menue qui globalement lui convient plutôt même si elle rêve parfois de mieux ou plus... mais ces rêves ne sont jamais démesurés et ses ambitions limités.

Grosso modo elle me semble plutôt heureuse.

Cécile

Écrit par : Cécile de Quoide9 | 07/09/2007

@ Cécile : oui, j'ai récupéré ce livre au dîner Livres Echanges de juin ! Merci pour tes commentaires qui rendent justice à Barbara Pym. Je dis ça parce qu'en écrivant ma note j'avais le sentiment d'en donner une impression plus négative que celle que j'avais eue en réalité. J'ai bien aimé cet univers, je l'ai trouvé détendant, appaisant. J'étais heureuse de le retrouver après mes journées au bureau, avec son charme anglais et la tranquilllité de ses paroisses. Je ne classerais pas ce livre parmi les meilleurs classiques anglais, mais je l'ai trouvé très agréable. En ce qui concerne l'héroïne, je comprends tout à fait ce que tu veux dire quand tu dis qu'elle est heureuse. C'est un peu le sujet, car elle se satisfait finalement de sa vie, se pose parfois quelques questions mais se trouve finalement bien à sa place là où elle est. Mais je l'ai qualifiée personnellement de désespérée parce que je trouvais très dure cette absence d'évolution, cette (non) attente du mariage (car elle hésite par moments, quant à sa vie professionnelle c'est un vrai désert), cette vie routinière, statique sans espoir de changement à la fin ! Je la trouve par ailleurs moyennement satisfaite par ses amitiés. C'est sans doute son manque de combativité, sa façon de s'interroger un peu puis de se satisfaire du peu qu'elle a qui m'a donné envie d'aller dans le sens contraire et d'exagérer moi aussi !:o)

Écrit par : Lou | 21/09/2007

Cet extrait me donne envie d'acheter ce livre, là, tout de suite !
J'ai découvert des chroniques de Cécile et en voyant tes billets, je me dis qu'il faut que je lise un PYM... Seul problème, lequel choisir ??? Bien, le hasard fera certainement le choix pour moi...

Écrit par : maggie | 26/04/2010

@ Maggie : pourtant je n'étais pas enthousiaste ! par contre je ne sais pas si on le trouve facilement, la plupart des Pym sont en occasion maintenant. Sinon parmi mes trois lectures de Pym je préfère "Crampton Hodnet".

Écrit par : Lou | 28/04/2010

Merci pour conseil... Je suis un peu dépassée par mes lectures en ce moment, mais je note, je note... sur ma LAL invraisemblable....

Écrit par : maggie | 29/04/2010

@ Maggie : moi c'est plutôt la PAL qui est démentielle :o)

Écrit par : Lou | 29/04/2010

Les commentaires sont fermés.