Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2007

Retour des chroniques !

d8e7ff61c7b8d4ab4d70ea69d9339ef0.jpgAmis lecteurs,

C’est avec plaisir que moi et mon blog vous retrouvons après une abstinence peu méritée.

« Wunderbar ! » m’a dit MyLouBook tout à l’heure, tant la perspective d’accueillir une nouvelle critique lui semblait inattendue – voire même totalement improbable.

Depuis le temps, le mécanisme s’est un peu rouillé, mais j’essaierai de faire de mon mieux pour vous présenter en quelques mots La Collection Invisible, nouvelle de Stefan Zweig.

L’histoire : après la guerre, alors qu’une inflation galopante sape l’économie allemande, un antiquaire cherche d’anciens collectionneurs dans le besoin prêts à lui revendre quelques chefs d’œuvre fortement convoités par les nouveaux riches. Ses recherches le poussent sur la trace d’un collectionneur qui, après avoir entretenu avec son père une correspondance minutieuse, a soudain cessé d’écrire voilà soixante ans. Le narrateur rencontre donc l’ancien collectionneur, devenu totalement aveugle. Prié d’admirer sa collection il est discrètement mis en garde par la famille du vieil homme : avec l’inflation, la collection a été entièrement vendue pour des sommes ridicules, afin d’assurer au ménage de quoi subsister durant quelques mois. L’antiquaire se plie alors aux exigences de la famille et fait la joie du vieillard en s’extasiant à ses côtés devant un tas de feuilles vierges sans valeur. La nouvelle s’achève sur le départ de l’antiquaire et la joie débordante du collectionneur, trop honoré d’avoir eu l’occasion de montrer cette collection qui est toute sa vie.

Stefan Zweig était bien loin lorsque j’ai saisi mon recueil pour lire cette nouvelle en vue de mon cours d’allemand (car je l’avoue, je n’ai pas compris la moitié du texte allemand et j’ai finalement déclaré forfait !). J’avais découvert cet auteur au lycée avec La Confusion des Sentiments, puis Le Joueur d’Echecs (à l’étude en Lettres lorsque j’ai passé mon bac). Malgré le peu de souvenirs que j’avais, Stefan Zweig avait laissé dans ma mémoire une empreinte romantique et un sens de la narration sans égal. La Collection Invisible ne dément pas cela.

L’histoire, parfaitement maîtrisée, coule avec un naturel qui rend la lecture particulièrement agréable. Les personnages et le sujet poussent à réfléchir sur ce qu’est l’Art, sur son importance, sur les rapports humains qu’entretient le collectionneur avec ceux qui lui sont proches. Le texte rappelle un contexte social dramatique qui a conduit aux conséquences désastreuses que l’on sait. Il effleure avec pudeur et délicatesse le ressentiment et l’amertume d’Allemands fatigués et désabusés une fois la guerre et l’Alsace Lorraine perdues. En résumé, un beau conte philosophique qui peut servir d’introduction à l’œuvre élégante de Stefan Zweig. Un auteur à recommander à tous ceux qui n’ont pas encore croisé son chemin.

Au fait, savez-vous que Stefan Zweig est presque inconnu en Allemagne (il était Autrichien), tandis qu’Arnold Zweig y est très célèbre – cette fois-ci, un auteur méconnu en France.

Je profite de ce petit retour au pays des livres pour remercier tous ceux qui ont eu la patience de repasser régulièrement par ici !

20 p

Commentaires

Un forum pour les écrivains, les slameurs, les scribouillards... Il s'agit d'un carrefour unique de rencontre, un espace de décloisonnement des créateurs perdus...

C'est ici: http://andyverol.asianfreeforum.com/index.htm

Écrit par : Andy Verol | 12/06/2007

@ Andy : "expressions libres et énervées" ? De l'écriture alternative ? ça me plaît tout ça ! Je regarde ça de plus près ce week-end !

Écrit par : Lou | 12/06/2007

Oh j'ai pas fini !!!
J'ai lu en plus de ceux-là, "le joeur d'échecs" et "24 heures de la vie d'une femme". Aucun Zweig ne m'a déçu !

Écrit par : BelleSahi | 13/06/2007

J'aime beaucoup Stefan Zweig, surtout "La confusion des sentiments" et "La pitié dangereuse", mais je ne connaissais pas cette nouvelle. Je note !

Écrit par : Caroline | 13/06/2007

Au fait, j'espère que tes entretiens se sont bien passés.

Écrit par : Caroline | 13/06/2007

Bonjour Lou !
Je n'ai encore jamais lu Zweig mais :
1/ je savais qu'il était autrichien, étant allée à Vienne,
2/ il est dans mon challenge ABC 2007 que j'ai honteusement laissé de côté depuis un petit moment maintenant...

Écrit par : Caro[line] | 13/06/2007

Lou, welcome back !

Caro[line] : le Challenge ABC... pff, ne m'en parle pas !!! ;-) je suis à la rue !!! :-)

Écrit par : Tamara | 13/06/2007

@ BelleSahi : superbe collection ! En tout cas c'est vrai que c'est un excellent auteur. Peut-être que tu aimerais "Demian" de Herman Hesse si tu ne l'as pas encore lu, puisque tu adores Zweig.

@ Caroline : le souci c'est que cette nouvelle ne figure que dans des recueils, d'après ce que j'ai pu voir. Mais après tout, lire plusieurs textes de Zweig, ce n'est pas mal non plus ! Et merci, les entretiens se sont bien passés et les postes sont très intéressants :o)

@ Caro[line] et Tamara : je vous parie que je fais pire que vous avec le Challenge ! Je n'ai lu qu'un seul de mes 26 challenges !! J'aurais dû savoir avant que je ne tiendrais pas...

Écrit par : Lou | 13/06/2007

Te voilà enfin de retour et ça fait plaisir à voir !!
Je n'ai jamais lu Zweig et il va bien falloir que je m'y mette !! Pour une découverte de cet auteur, tu me conseillerais de commencer par lequel de ses romans ?
Ha!Ha!Ha! Le challenge ABC, je n'ai pas voulu le faire parce que je deteste suivre les feuilles de route. Mes lectures se font au grès de mes envies et feeling. Même si c'est une bonne idée que ce challenge, c'est vraiment pas fait pour moi !!
Lou, je te souhaite vraiment de trouver le poste que tu recherches !!

Écrit par : Musky | 14/06/2007

Bonne reprise Lou ! :-D
Et pour répondre à ta question, je ne savais pas du tout que Zweig était méconnu ou presque en Allemagne. De cet auteur "le joueur d'échec" est un livre que j'ai beaucoup aimé ! ;-)

Écrit par : Florinette | 14/06/2007

Bon retour parmi nous, Lou !

Écrit par : Thom | 14/06/2007

sérieux??? il est pas connu là bas???? pffffffff

Écrit par : lamousmé | 14/06/2007

@ Musky : peut-être "le joueur d'echecs" pour commencer :o) merci pour ton gentil post... nouvelle chronique à venir très vite (si je suis assez réveillée je finirai peut-être mon livre ce soir) !

@ Florinette et Lamousmé : Mr Lou s'est spécialisé en Allemand pour son Abitur (le bac) et il a beau avoir lu une quantité phénoménale d'auteurs germaniques, celui-ci n'en faisait pas partie... il l'a découvert en France ! Ma prof d'allemand a d'ailleurs tenu le même discours lundi (elle s'émerveillait de voir que presque tous les Français le connaissent).

@ Thom : merci !!

Écrit par : Lou | 14/06/2007

Stephan Zweig est un auteur majeur dans ma librairie. J'ai presque lu tout ce qu'il a publié. C'est un ravissement, un bonheur perpétuel que cet auteur autrichien, si mal connu des allemands, parce qu'il a refusé de se faire publier à Berlin à son époque et a préféré rester à Vienne. Les allemands ne lui ont jamais pardonné ce crime de lèse-majesté. Comme tu l'écris si bien, Arnold Zweig était plus connu en Allemagne à cause de sa publication germanique. J'ai lu, il y a quelques années, une superbe biographie de Stephan Zweig, de Serge Niemetz "Stephan Zweig : le voyageur et ses mondes". Si tu le trouves, je te le conseille fortement. Par contre, je note cette nouvelle dont tu parles que je ne connaissais pas.

Écrit par : Nanne | 16/06/2007

Salut Lou! Je ne m'étais pas rendue compte de ton absence, n'ayant pas été très présente non plus ces derniers temps.
:-( Mais me voilà de retour sur ton blog que je suis contente de retrouver.
En ce qui concerne le Challenge ABC, je suis complètement larguée! Je n'arrive plus à suivre ma liste! A bientôt pour de nouvelles lectures!

Écrit par : Hilde | 17/06/2007

Bonne semaine Lou et bonne lecture !

Écrit par : anjelica | 18/06/2007

@ Nanne : j'ai vu sur amazon la biographie dont tu parles et qui semble épuisée, mais je pense que j'essaierai de la trouver en ligne car j'aimerais effectivement mieux connaître cet auteur. J'aimerais aussi découvrir ses biographies (Marie Antoinette...), bien qu'elles ne soient pas réputées pour leur exactitude historique.

@ Hilde : je dois être la plus mauvaise élève du challenge ABC ! Mais ça fait bien plaisir de te retrouver par ici :o)

Écrit par : Lou | 19/06/2007

@ Anjelica : désolée, ton commentaire est apparu après ! Merci pour ton passage sur le blog :o)

Écrit par : Lou | 19/06/2007

j'aime beaucoup cet auteur et je suis surprise d'apprendre qu'il est si peu connu en Allemagne et j'ai hâte de découvrir ses biographies

Écrit par : Bénédicte | 10/03/2010

@ Bénédicte : je prévois de lire sa biographie de Marie Stuart bientôt :o)

Écrit par : Lou | 11/03/2010

En ce qui me concerne je viens d'acheter les grandes vies aux éditions Grasset qui regroupe les biographies de Fouché, Marie-Antoinette, Marie Stuart, et Magellan Tout un programme !!

Écrit par : Bénédicte | 17/03/2010

@ Bénédicte : ah oui, effectivement tu n'as pas lésiné :o) J'aimerais beaucoup lire celui sur Marie-Antoinette aussi !

Écrit par : Lou | 17/03/2010

Les commentaires sont fermés.