Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2017

Sam Lloyd, Calm Down Boris !

album_boris 01.jpg

Je n'aurais sans doute pas prêté attention à cet album, malgré la marionnette orange et les glitters de la couverture, si Petite Lou n'avait pas d'emblée jeté son dévolu sur ce titre lors d'une visite chez Heffer's à Cambridge. 

album_boris 02.jpg

Et pourtant, depuis un mois, c'est devenu un des favoris du moment.

Boris est un monstre orange tout poilu et fort sympathique, dont le plus gros défaut est de vouloir faire des bisous chatouilleux.

album_boris 03.jpg

Sous forme de marionnette, Boris doit être caressé, coiffé, nourri... mais gare à vos doigts quand vous lui donnez à manger!

Voilà un album court, très divertissant et interactif, porté par un Boris attachant malgré ses petits défauts. Il amusera les enfants mais aussi leurs parents, ravis de croquer les doigts de leur progéniture intrépide.

album_boris 04.jpg

Pour la petite histoire, Mini Lou a détesté Boris pendant leurs premières rencontres. Alors qu'elle est curieuse et a le sourire facile, elle a eu une peur bleue lorsque son père a fait semblant de vouloir lui manger les doigts avec ce petit monstre. La deuxième tentative n'a pas été plus fructueuse, malgré une approche moins directe, mais elle rit volontiers maintenant qu'elle a vu que Boris n'impressionnait pas sa grande sœur. Quoi qu'il en soit, nous ne sommes pas prêts d'oublier sa rencontre avec Boris (dans l'Eurostar) !

Sam Lloyd, Calm Down, mois anglais, mois anglais 2017, albums anglais, albums monstres pour les petits

 

 

Sam Lloyd, Calm Down Boris !, 2006


Sam Lloyd, Calm Down, mois anglais, mois anglais 2017, albums anglais, albums monstres pour les petits
Sam Lloyd, Calm Down, mois anglais, mois anglais 2017, albums anglais, albums monstres pour les petits

07/05/2017

Collection Imagiers "Avec mon doigt" : Tous en bus ! / Les Dinosaures / Livres Poussette

album_avec mon doigt 04.jpg

Cela fait un moment que je voulais vous reparler d'une collection d'imagiers pour les tout petits qui connaît un franc succès la maison, grâce à ses couleurs franches, ses dessins amusants, ses éléments à manipuler pour stimuler la motricité fine. Voici quelques albums très appréciés de mes filles, et que je trouve vraiment bien conçus.

Avec mon doigt, Tous en bus !

Stella Baggott & Fiona Watt

albums_avec mon doigt01.jpg

album_avec mon doigt 03.jpg

Une histoire simple et logique, où on dénomme les animaux qui attendent puis montent dans le bus. Avec ses roues, cet album ludique peut tenir debout et avancer. Bien pensé !

Avec mon doigt, Mon livre poussette : En promenade / Les animaux / La Jungle 

Stella Baggott & Fiona Watt

 stella baggott & josephine thompson, mon imagier animé : les animaux sous la mer, editions usborne, challenge je lis aussi des albums

stella baggott & josephine thompson,mon imagier animé : les animaux sous la mer,editions usborne,challenge je lis aussi des albums

Très pratiques pour les sorties en famille, ces petits livres s'accrochent à la poussette. Le format est tout à fait adapté, ces livres légers et faciles à transporter sont parfaits pour les petites mains.

Album Mon Imagier animé : Les Dinosaures

Stella Baggott & Fiona Watt

 album_avec mon doigt 02.jpg

Dans cette collection, nous avions déjà Les Animaux et Sous La Mer. Outre les couleurs et le thème, qui permet une première rencontre avec les dinosaures, cet imagier est conçu pour encourager les manipulations. Lignes et courbes à suivre du doigt, reliefs, tirettes, tout est fait pour pousser l'enfant à explorer. 

Album Mon Imagier animé : Les Animaux / Sous la Mer

album_avec mon doigt00.jpg

Mon billet précédent par ici

Merci aux Editions

stella baggott & josephine thompson,mon imagier animé : les animaux sous la mer,editions usborne,challenge je lis aussi des albums

stella baggott & josephine thompson,mon imagier animé : les animaux sous la mer,editions usborne,challenge je lis aussi des albums

22/04/2017

Kazuyo Toda et Chiaki Okada, Jour de Pluie

album_jour de pluie.jpgEncore une petite pépite dénichée au détour d'un rayon jeunesse, pendant que Petite Lou écoutait un conteur à quelques pas de là.

Dans Jour de Pluie, Akiko s'ennuie ferme, coincée à la maison à cause de la pluie. Elle rouspète jusqu'à ce qu'elle remarque une grenouille à la fenêtre, qui vient lui proposer de la suivre dehors pour s'amuser ensemble. Car quand vient la pluie, c'est la fête pour les batraciens. Akiko la suit, accompagnée de plusieurs doudous et jouets qui s'animent et sont eux aussi ravis de cette activité imprévue.

Une jolie histoire qui plaît beaucoup à ma fille - dont le moment favori reste l'arrivée de petites grenouilles venues se joindre à la fête, et qu'il faut retrouver en regardant attentivement des feuillages verts.

Les illustrations se prêtent très bien à l'univers enfantin décrit. Traits de crayon visibles, tons pastels, de la douceur et du réalisme, voilà qui accompagne à la perfection le récit.

un jour sous la pluie.jpg

Une nouvelle délicieuse surprise nippone et une ode à l'imagination, à savourer quelle que soit la météo.

Publié aux Editions Bibi.

Lu dans le cadre de la LC Album jeunesse japonais.

kazuyo toda et chiaki okada,jour de pluie,japon,japonais,editions bibi,challenge un mois au japon,album enfant japonais,album enfant pluie

 

 

32 p

Kazuyo Toda et Chiaki Okada, Jour de Pluie, 2017 (édition française)

logo mois au japon 01.jpg

 Kazuyo Toda et Chiaki Okada, Jour de Pluie, japon, japonais, editions bibi, challenge un mois au japon, album enfant japonais, album enfant pluie

15/04/2017

Ramona Badescu & Chiaki Miyamoto, Mon Panda

album panda 01.jpg

Mon Panda, c'est le doudou perdu d'un enfant qui s'interroge tout au long de cet album sur ce qui a bien pu arriver à sa peluche. Il personnifie son doudou et émet des hypothèses sur ce qu'il a bien pu faire. Du quotidien au poétique en passant par l'humour, l'imagination du jeune narrateur nous fait entrevoir l'attachement qu'il a pour son petit panda.

Jalbum panda 02.jpg

C'est un très joli album, original, empreint de douceur et de nostalgie. Les illustrations sobres en noir et blanc piquées de légères touches de couleur sont superbes. Il me semble qu'il a peut-être plus de chances de plaire aux parents qu'aux enfants. Il ne fait pas partie des favoris lors du choix de la lecture du soir en ce moment - mais le deviendra peut-être. Il est d'ores et déjà bien apprécié.

album panda 03.jpg

Si la chute est un peu triste (l'enfant dit clairement que son panda est vieux et usé mais espère le retrouver), l'histoire est intelligemment menée et pourra peut-être rassurer les petits ayant perdu leur doudou favori. Il est préférable de l'imaginer vivant de fabuleuses aventures que perdu sous un banc ou donné à un autre enfant.

album panda 04.jpg

De la tendresse, de la finesse et un graphisme inspiré de l'art traditionnel japonais. Une bien jolie rencontre !

Le site des éditions Belize

ramona badescu & chiaki miyamoto,mon panda,album,album enfant doudou,album enfant panda,album enfant japonais,japon,japonais,challenge un mois au japon

 

 

25 p

Ramona Badescu & Chiaki Miyamoto, Mon Panda, 2008

logo mois au japon 01.jpgramona badescu & chiaki miyamoto,mon panda,album,album enfant doudou,album enfant panda,album enfant japonais,japon,japonais,challenge un mois au japon

04/03/2017

Myriam Ouyessad & Ronan Badel, Le Loup ne viendra pas

album_le loup ne viendra pas.jpgCela faisait un bon petit moment que je n'avais pas fait de virée en librairie et là, non seulement j'ai repéré quelques petites pépites, mais j'ai partagé ce moment avec Petite Lou pour la première fois (si on ne compte pas deux visites de boutiques de musée dont nous sommes sorties avec un album). Voici une de nos trouvailles, avec cet album tout juste paru.

Dans Le Loup ne viendra pas, un petit lapin interroge sa maman sur la venue du loup chez lui. Sa mère cherche à le rassurer et lui dit que le loup ne pourra pas entrer chez eux. Il habite loin dans les montagnes, ne pourra pas se cacher dans le petit bois à côté, passer inaperçu en ville, entrer dans l'immeuble, monter dans l'ascenseur. A chaque fois, le petit lapin relance sa maman et semble douter des arguments maternels. En parallèle, sur la page de droite, on aperçoit le loup qui justement, traverse tous les obstacles imaginés par la maman. Quelle angoisse ! Mais tout finit bien, avec une jolie surprise pleine de tendresse à la fin !

Voilà un coup de coeur pour cet album aux personnages adorables, aux couleurs douces et à l'histoire originale. Le procédé répétitif fonctionne bien et de suite, le suspense s'installe: la rencontre avec le loup semble inévitable, mais comment va-t-elle se passer ? Illustrations et récit s'accordent à la perfection, pour un moment de douceur assaisonné d'un soupçon de frayeur et d'une touche humour.

A partir de 4 ans d'après l'éditeur, mais à mon avis tout à fait indiqué aux grands lecteurs dès 3 ans.

Editions l'Elan vert, que je découvre à cette occasion.

4,5coeurs.jpg

32 p

Myriam Ouyessad & Ronan Badel, Le Loup ne viendra pas, 2017

 challenge je lis aussi des albums 2017.jpg

18/02/2017

M. Zürcher & R. Badel, Il était trop de fois

album_il etait trop de fois.jpg

Encore une découverte faite par hasard à la médiathèque, où il était présenté parmi les coups de coeur. On ne remercie jamais assez les bibliothécaires pour les petites perles qu'ils savent dénicher ! 

Il était trop de fois est un album qui ne peut pas manquer d'attirer l'attention : petit format à l'horizontale et couverture rose flashy... difficile de passer inaperçu !

album_il etait trop de fois2.jpg

Sur le fond, il s'agit ici de détourner les contes classiques. On commence par un loup et un petit chaperon rouge, mais une petite voix intervient et décide que ça ne va pas du tout. Alors on change de protagoniste : le loup devient un caniche gentil et mignon qui veut manger toutes les bestioles qui passent à sa portée, comme un pigeon, mais non, ce n'est pas possible de faire une chose pareille, un pigeon ce n'est pas hygiénique. Et ainsi de suite... Au final, l'histoire originale est complètement détournée et change toujours de cours, puisque le narrateur doit sans cesse s'adapter en fonction des doléances qui lui sont faites. Le résultat est très drôle, et porté par des dessins originaux, où la seule couleur est ce rose vif. Cet album s'adresse à un public large et plaira beaucoup aux adultes.

Vraiment très sympathique, voilà un album qui sort de l'ordinaire, parfait si vous cherchez à (vous) faire un petit cadeau décalé

L'avis de Mamans mais pas que et la librairie Soupe de l'espace (qui partage de nombreuses trouvailles en littérature et albums jeunesse).

Le site de l'éditeur.

3,5coeurs.jpg

32 p

M. Zürcher & R. Badel, Il était trop de fois, 2016

challenge je lis aussi des albums 2017.jpg

15/01/2017

Michel Van Zeveren, Pauvre Petit Chat

album_pauvre petit chat.jpgAlbum repéré dans la liste de l'abonnement Minimax de l'Ecole des Loisirs (album du mois de janvier). 

Un petit chat est tout seul dans la rue. Il faut sombre. Il ne retrouve plus sa maison, il a froid, il a peur... tandis que la lune observe ses malheurs et lui parle. Finalement arrive une femme qui le cherchait. Elle le ramène chez elle pour le bichonner après cette soirée passée dehors.

Joli album dont je me lasse un peu mais qui plaît beaucoup à Petite Lou - elle connaît par coeur une bonne partie du texte. La couverture rend bien le traité graphique et les dessins se ressemblent les uns les autres, volontairement. Le chat erre sur le trottoir autour d'un bloc d'immeuble, croisant un sac plastique, une poubelle, une porte, un lampadaire dans un cadre sobre. Seule une vue de l'appartement de sa maîtresse rompt avec la logique des précédents dessins. Si la répétition (volontaire) ne vous gêne pas, vous serez probablement séduits par cet univers épuré et par la petite bouille craquante du chat égaré.

Le billet de Liyah.

3coeurs.jpg

40 p

Michel Van Zeveren, Pauvre Petit Chat, 2013

 challenge je lis aussi des albums 2017.jpg

11/01/2017

Ruth Brown, Mon jardin en hiver

album_ruth brown jardin en hiver.jpgUn joli album à lire avec votre enfant cet hiver. Ruth Brown fait la part belle aux illustrations en double-page, très travaillées et réalistes, mais également empreintes de poésie. Chaque scène montrant des animaux dans la neige se succède avec des liens de cause à effet - le texte étant plutôt simple et succinct. Les animaux s'épient, se chassent et se fuient, laissant au pied d'un arbre dépouillé de ses feuilles de nombreuses traces entrecroisées. Le jeune narrateur découvre ces marques dans la neige au matin, après que les animaux soient partis, mais il sait ainsi qu'ils sont venus.

La trame est classique mais fonctionne bien. On sent que Ruth Brown a plaisir à croquer les animaux dans leurs moindres mouvements. Le résultat en vaut la peine et se déguste au chaud, avec une bonne tasse de chocolat chaud à portée de main.

A partir de 3 ans environ mais peut être lu bien après.

3coeurs.jpg

 

 

20 p

Ruth Brown, Mon jardin en hiver, 2004

albums2016.jpg

 

04/01/2017

Kitty Crowther, Poka et Mine

Difficile de choisir quels albums présenter parmi tous ceux que je lis avec Petite Lou, entre ceux que nous avons à la maison, ceux que nous empruntons à la médiathèque et ceux lus sur place à chaque visite. Je n'ai pas été particulièrement séduite par les insectes Poka et Mine au début, mais l'enthousiasme de ma fille et la découverte d'autres albums m'ont fait changer d'avis. Un petit mot sur les quatre que nous avons lus :

*****

album_poka et mine_reveil.jpgLe Réveil : Mine est réveillée tôt et est impatiente de sortir. Mais Poka, son papa, a bien du mal à quitter son lit. Mine fait de son mieux pour le faire enfin bouger, jusqu'à lui porter un bon petit déjeuner au lit. Lorsqu'elle revient enfin habillée, son papa farceur lui fait croire qu'il s'est endormi, avant de l'emmener en promenade. Et là, c'est la petite Mine qui s'endort. L'histoire m'a rappelé "Moki ne veut pas dormir" dans le recueil Histoires pour faire dodo aux éditions Fleurus (un petit Indien qui empêche tous ses amis animaux de faire la sieste mais qui bâille quand ils sont enfin tous réveillés). Les illustrations de cet album sont assez épurées - dessins simples représentant Poka et Mine ; le cadre (la maison...) n'est pas représenté.

album_poka et mine_nouvelles ailes.jpgLes Nouvelles Ailes : Mine s'est cassée une aile en montant sur des chaises en équilibre précaire. En attendant que le docteur la répare, on lui achète de nouvelles ailes. Elle choisit les plus grandes, les plus belles : des ailes de papillon. Malheureusement, celles-ci ne sont pas pratiques du tout et Mine est bien contente de retrouver ses ailes naturelles, aussi simples soient-elles.

 

 

kitty crowther,poka et mine,editions pastel,challenge je lis aussi des albumsAu Fond du jardin : Mine découvre que quelqu'un vit au fond du jardin. C'est un insecte enrhumé que Mine va amener chez elle et soigner. Elle lui apprendra également à tricoter; une initiation qui tourne à la révélation pour ce nouveau voisin ! L'histoire reste simple mais contrairement aux deux premiers albums, Kitty Crowther s'attache davantage à peindre quelques scènes plus en détail.

 

kitty crowther,poka et mine,editions pastel,challenge je lis aussi des albumsA La Pêche : ce quatrième album est différent des précédents. Sur le fond, il s'agit moins ici d'une courte histoire avec une petite morale à la clef. Le récit est plus développé et prend une dimension fantastique : Mine voyage sous l'eau, découvre une femme étrange dans une grotte aménagée, mange du cake à la mousse. Sur la forme aussi, puisque cette fois-ci les dessins sont bien moins épurés et le contexte est très travaillé. Un très joli album, où l'univers onirique dans lequel plongent Poka et Mine invite au voyage et au songe.

Les trois premiers albums sont très abordables pour des jeunes enfants commençant à apprécier d'écouter des histoires (textes assez courts et simples). Le quatrième nécessite peut-être un peu plus de commentaires des parents à la lecture, mais les dessins (et le cake à la mousse) ont beaucoup intrigué ma fille - et c'est de loin mon préféré.

Kitty Crowther, Poka et Mine, 2005-2010

albums2016.jpg 

 

24/12/2016

Claire Masurel & Marie Henry, Demain c'est Noël

album_demain-c-est-noel_opt.jpgJ'ai passé un certain temps à parcourir des albums jeunesse et lire des avis en ligne avant de jeter mon dévolu sur deux albums pour préparer Noël cette année. Je cherchais une histoire de Noël permettant de familiariser davantage ma fille avec cette période de l'année si particulière. Jusque-là, elle était encore un peu petite pour pleinement en profiter.

Nous avons commencé par lire Demain c'est Noël. C'est un texte court, j'ai lu qu'il s'adressait aux lecteurs de CP car il était très abordable. Il est tout aussi accessible pour de plus jeunes enfants dans le cadre d'une lecture à voix haute : le texte est extrêmement simple et présente quelques caractéristiques principales des fêtes de Noël, avec une petite péripétie autour de la nuit de Noël. On suit donc Juliette lorsqu'elle achète un sapin puis l'installe, mais aussi lorsqu'elle décore la maison et fait des gâteaux. Puis nous assistons à la nuit de Noël, tandis que les Doudous espionnent le Père Noël et se demandent de qui il peut bien s'agir. Le lendemain, une montagne de cadeaux attend Juliette mais les Doudous n'ont pas été oubliés puisqu'un chariot va permettre à Juliette de les promener.

C'est un récit idéal pour introduire Noël auprès des jeunes enfants. Les dessins sont délicats et très travaillés et les détails nombreux. Au début, en voyant une boutique traditionnelle ou l'achat de sapins, j'ai pensé qu'il s'agissait d'une histoire ancienne, dans un cadre de type XIXe. Mais ensuite, les cadeaux de Juliette sont très datés années 80-90 (notamment l'espèce de radio cassette). Personnellement j'ai apprécié ce petit côté suranné. Quant à Petite Lou, depuis qu'elle a reçu ce livre, il faut le lui lire presque tous les jours, parfois trois fois à la suite. Je prends ça pour un signe d'enthousiasme, pas vous ?

3,5coeurs.jpg

 

 

30 p

Claire Masurel (auteur) & Marie Henry (illustratrice), Demain c'est Noël, 1994

Logo_il etait quatre fois noel_Chicky Poo_2016.jpgClaire Masurel & Marie Henry, Demain c'est Noël, challenge il était quatre fois noël, challenge je lis aussi des albums

13/12/2016

Fiona Watt & Stella Baggott, Mon tout premier livre en tissu Noël

album-mon 1er livre en tissu noel.jpgOn craque pour les livres en tissu des éditions Usborne ! Nous avions déjà Mon tout premier livre en tissu bleu (billet à venir) mais un petit nouveau est venu rejoindre la collection de Mini Lou pour s'accorder à la saison : Mon tout premier livre en tissu, Noël.

Présenté dans une jolie boîte plastifiée semi transparente, cet album nous en met plein la vue avec ses couleurs parfois douces, souvent flashy.

20161204_160259.jpg

Photo Copyright MyLouBook

De façon classique avec les livres en tissu, il bruisse quand on le manipule, afin de participer à l'éveil de bébé.

20161204_160335.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Noël est abordé à travers plusieurs thématiques de circonstance, ce qui permet également de faire découvrir cette période aux jeunes enfants. Pour l'instant, Mini Lou âgée de cinq mois se contente de saisir et triturer l'album, tandis que sa grande soeur le feuillette et commente les illustrations - même si elle est trop grande pour ce livre, Petite Lou aime bien le sortir de sa boîte et le regarder. Nul doute que nous le ressortirons l'année prochaine pour familiariser une Mini Lou alors âgée de 18 mois avec les traditions et objets de Noël .

20161204_160325.jpg

Photo Copyright MyLouBook

Un coup de coeur !

Merci aux Editions Usborne.

usborne.png

10 p

Fiona Watt & Stella Baggott, Mon tout premier livre en tissu Noël, 2016

Logo_il etait quatre fois noel_Chicky Poo_2016.jpg

11/12/2016

Fiona Watt & Simona Sanfilippo, Le voyage du père Noël

album_voyage du pere noel.jpgParmi les découvertes de Noël 2016, voilà un album qui n'est pas passé inaperçu auprès de Petite Lou !

Très épais, cartonné, il réserve aux petits lecteurs une surprise de taille puisqu'il contient quatre circuits faits pour accueillir le traineau du père Noël. On frotte la roue du petit jouet sur la table, on pose le traîneau à l'endroit indiqué et voilà le père Noël qui s'élance sur le livre et fait sa tournée, dans la montagne ou encore au dessus des maisons.

fiona watt & simona sanfilippo,le voyage du père noël,challenge christmas time,challenge il était quatre fois noël,challenge je lis aussi des albums,pere noel,album pere noel,editions usborne

Ludique, original, joliment illustré, extrêmement bien conçu... ce livre est une vraie réussite. Succès garanti auprès des enfants (et de leurs parents).

Merci aux Editions Usborne.

usborne.png

 4coeurs.jpg

 

10 p

Fiona Watt & Simona Sanfilippo, Le voyage du père Noël, 2016

Logo_il etait quatre fois noel_Chicky Poo_2016.jpg

09/12/2016

Mitsumasa Anno, Le Danemark d'Andersen

album_danemark andersen.jpgPour cette journée de Décembre nordique consacrée au Danemark, j'ai choisi l'album Le Danemark d'Andersen, découvert complètement par hasard à la médiathèque.

Cet ouvrage est le fruit de deux cultures, puisque l'on y retrouve un Danemark historique et littéraire dépeint par un artiste japonais. Si je pointe la nationalité de l'auteur et illustrateur, c'est que Mitsumasa Anno porte un regard respectueux mais très personnel sur l'oeuvre d'Andersen. 

Chaque double page est une nouvelle scène, parfois liée à la précédente par un chemin ou un détail... comme ce personnage à cheval qui se balade de page en page, quitte une île pour rejoindre la capitale et s'en aller en barque... je crois bien que c'est lui le prisonnier évadé, malgré une coupe de cheveux différente (petit défi posé aux lecteurs). A la fin, pour chaque scène se trouvent des explications de l'auteur. D'ailleurs, je parle de scène mais en réalité, c'est un plan large qui s'offre à nous et nous donne à voir plusieurs petites scènes simultanément, qu'elles se déroulent à proximité les unes des autres ou pas.

J'ai d'abord essayé de lire les explications correspondant à chaque page avant de vraiment reporter mon attention sur le dessin, mais j'ai éprouvé une certaine frustration en ne trouvant pas toujours le rapport entre le dessin et les contes évoqués, alors que d'autres mini-scènes m'interpellaient sans être commentées. Finalement, je me suis surtout concentrée sur les dessins, observant l'architecture, les détails historiques et les éléments originaux, avant de lire le commentaire correspondant. Je n'ai pas toujours trouvé le lien entre ce que j'avais vu et ces explications, mais j'ai trouvé l'exercice plus enrichissant dans ce sens. Et si les indications finales m'ont souvent laissée perplexe, elles m'ont donné envie de lire ou de relire certains contes en particulier. J'ai aussi beaucoup apprécié les cas où l'auteur nous invite au jeu, en indiquant avoir caché telle ou telle chose et en nous poussant à la rechercher (parfois au fil des pages).

On sent que Mitsumasa Anno apprécie vraiment l'oeuvre d'Andersen, qu'il s'est approprié celle-ci et a pris plaisir à créer un univers s'en inspirant. C'est un hommage original qui est ainsi rendu au célèbre auteur. Mais c'est aussi un beau livre en soi, avec des illustrations soignées, qui fourmillent de détails. En résumé, le fond, la forme et la philosophie de l'auteur m'ont convaincue. Une belle rencontre !

3,5coeurs.jpg

 

 

50 p

Mitsumasa Anno, Le Danemark d'Andersen, 2004

challenge nordique.jpgalbums2016.jpg

07/12/2016

Fiona Watt & Erica Harrison, La peinture magique 'Noël'

album_peinture magique de noel.jpgPremier coup de coeur de la saison avec cet album de peinture.

Celui-ci est livré avec un pinceau (sur le site de l'éditeur, une sorte de stylo qui n'est pas ce que nous avons avec notre exemplaire). Il suffit de tremper le pinceau dans l'eau puis de l'appliquer sur un dessin donné pour voir apparaitre des couleurs. Je pensais à l'origine qu'il suffisait peut-être de balayer la feuille avec la pinceau mais cela demande un peu plus de précision car chaque élément contient une couleur différente. Il faut donc peindre chaque élément séparément pour que les couleurs ressortent le plus nettement possible. Il est important de bien rincer le pinceau en changeant de motif, au risque de mettre un résidu de peinture foncée sur un élément qui aurait dû être plus clair.

20161125_173428.jpg

Sur le site de l'éditeur, il est indiqué que ce livre s'adresse aux enfants à partir de 5 ans mais Petite Lou qui n'a pas encore 3 ans a adoré et s'en est bien sortie. Je pense qu'à partir du moment où l'enfant commence à s'appliquer en coloriant sans déborder ou peu, il est prêt pour découvrir ce livre ! En effet, cet album de peinture magique demande un peu d'application mais est très bien conçu : même les petites imprécisions n'empêchent pas d'obtenir un très joli résultat.

20161125_184029.jpg

A noter également que les feuilles peuvent se détacher, si l'on souhaite accrocher une peinture ou pourquoi pas, en faire cadeau à Noël.

20161126_120712.jpg

Un must-have de Noël. Cet album nous a occupés pendant la plus grande partie d'un week-end et a permis également de passer de bons moments en famille, puisque rien n'empêche les parents de se prêter au jeu.

Dans le cadre du challenge Il était quatre fois Noël avec Chicky Poo et Samarian et du challenge Christmas Time de MyaRosa.

32 p

Fiona Watt & Erica Harrison, La peinture magique 'Noël', 2015

Logo_il etait quatre fois noel_Chicky Poo_2016.jpgchallenge il était quatre fois noël,fiona watt & erica harrison,la peinture magique 'noël',editions usborne

03/12/2016

Paul Echegoyen & Amélie Vidélo, Les Dimanches de Romulus

album_Les-dimanches-de-Romulus.jpg

Avant de débuter mes billets de saison, nordiques et de Noël, je profite d'un week-end pour vous parler de dimanches... mais pas n'importe quels dimanches !

Romulus c'est mon chat. On passe tout notre temps ensemble, tous les jours, sauf le dimanche. Ce jour-là, moi, je m'ennuie... mais pas lui.

Voilà l'introduction de cet album très réussi, petite merveille graphique portée par un texte plein de péripéties... et de bonne humeur

Le narrateur, un petit garçon, passe toute la semaine avec son chat Romulus. Mais lorsque celui-ci part vivre sa vie le dimanche, il faut bien justifier ses absences par de formidables aventures, qui occupent les pensées du jeune garçon... dont on comprend qu'il a une imagination débordante. Au final, il partage avec nous ses rêveries pour faire de Romulus un héros. Si l'histoire est pleine de peps, le dessin l'est aussi et s'appuie beaucoup sur les contrastes, comme le montre bien la couverture (et encore, on ne le voit pas bien ici mais il s'agit d'orange fluo).

Un bel objet et un livre garantissant un vrai plaisir à la lecture. Une bonne idée de titre à rajouter sur la liste du Père Noël cette année !

Merci aux Editions
marmaille et compagnie.png

4coeurs.jpg

 

 

32 p

Paul Echegoyen & Amélie Vidélo, Les Dimanches de Romulus, 2016

albums2016.jpg