Grégoire Solotareff, Trois fantômes

Trois fantômes a rejoint la bibliothèque de Mini Lou grâce à l’abonnement à l’école des Loisirs. C’est un texte très court, qu’elle écoute avec plaisir du haut de ses quatre ans mais qu’on peut largement offrir à des apprentis lecteurs entre 18 mois et 2 ans s’ils sont habitués à écouter de petites histoires.

Le lapin, le chat et le loup veulent se déguiser en fantômes. Ils ne se trouvent pas très crédibles avec leurs oreilles qui dépassent, mais la nuit venue, ils sont beaucoup plus effrayants. D’ailleurs, ils finissent par se faire peur eux-mêmes. Tout est bien qui finit bien, autour d’un bon goûter entre amis. Vous le voyez, le pitch est simple.

Un album efficace, parfait pour l’histoire du soir – surtout quand c’est la deuxième et qu’on ne veut pas se lancer dans une nouvelle loooongue histoire. Une scène en particulier peut être lue en faisant interagir l’enfant de par ses phrases structurées de la même manière, alternant les noms des trois animaux. Plaisant, et tout à fait indiqué en cette période d’automne.

15 p

Grégoire Solotareff, Trois fantômes, 2017

9 thoughts on “Grégoire Solotareff, Trois fantômes

Répondre à Syl. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *